Share on Facebook

5 mythes au sujet de sa bedaine de bière

Sa bedaine de bière pourrait bien cacher des problèmes de santé. Découvrez ce qui en est vraiment.

1 / 5

Y a-t-il un risque pour sa santé?

Votre copain a-t-il un surplus de poids autour de sa taille? Environ 30 % des hommes dans la quarantaine et la cinquantaine montrent une obésité abdominale, et c’est plus de 40 % pour les hommes de 60 ans ou plus. Il rigole peut-être à propos de son ventre de bière, mais sait-il que l’obésité abdominale est une affaire sérieuse? Laissez-nous départager pour vous les mythes de la réalité entourant la bedaine de bière chez l’homme.

2 / 5

1er mythe: si mon copain est mince de partout sauf du ventre, il n’y a pas de quoi s’inquiéter.

À moins d’être très grand ou d’avoir de gros os, si votre partenaire a un tour de taille de plus de 88 cm (40 po), il est deux fois plus susceptible d’être atteint d’une maladie cardiovasculaire qu’un homme de son âge ayant un tour de taille plus petit; même les hommes qui portent un surplus de poids dans les hanches ne courent pas un risque aussi élevé. «Avoir trop de gras au niveau de l’abdomen a un impact sur la santé», affirme Alykhan Nanji, médecin et directeur de C-era, une clinique pour le diagnostic d’affections cardiovasculaires, à Calgary. Ce type de gras est associé à une haute pression artérielle, à un taux élevé de cholestérol et à l’insulino-résistance. L’ensemble de ces problèmes constitue ce qu’on appelle le syndrome métabolique. Ce dernier touche un adulte sur cinq et peut entraîner le diabète et des maladies cardiovasculaires.

3 / 5

2e mythe: c’est la bière qui lui donne son gros ventre.

Une étude allemande menée auprès de 20 000 hommes et femmes, publiée en 2009, a montré que boire de la bière était lié à une prise de poids chez l’homme, mais qu’il n’existait pas de lien entre la consommation de la bière et le fait d’avoir un gros ventre. À vrai dire, le problème est causé par une combinaison de facteurs: de mauvaises habitudes alimentaires (trop d’aliments riches en matières grasses et en sucre et pas assez de protéines, de légumes et de fruits), un manque d’exercices, l’âge et les gènes (certains hommes sont génétiquement prédisposés du fait de leurs antécédents familiaux ou de leur ethnicité). Alors, les patates de sofa qui consomment beaucoup de bière et qui grignotent à volonté sont plus susceptibles d’avoir un gros ventre.

4 / 5

3e mythe: les hommes ne se préoccupent pas de leurs gros ventres.

Une étude britannique a montré que 80 % des hommes sont conscients de leur apparence et en parlent, mais c’est surtout de manière négative qu’ils parlent de leur gros ventre; 35 % d’entre eux seraient même prêts à perdre un an de leur vie pour avoir un corps plus svelte et musclé. Selon le Dr Nanji, ses patients féminins sont davantage stressés par leur apparence physique que ses patients masculins; cependant, ces derniers se fâchent s’ils n’arrivent pas à accomplir une activité toute simple comme monter un escalier.

5 / 5

4e mythe: faire des redressements assis élimine la graisse du ventre.

«L’entraînement spécifique n’éliminera pas directement la graisse du ventre», affirme Brad King, chercheur en nutrition de Vancouver et auteurs de plusieurs ouvrages dont Beer Belly Blues. En fait, si vous vous lancez dans un entraînement spécifique pour éliminer votre graisse abdominale et que vous ne faites pas les exercices correctement, vous pourriez vous blesser en étirant des muscles.

Les hommes devraient plutôt faire de l’entraînement aérobique et consommer de plus petites portions lors des repas. Selon le Dr Nanji, les hommes qui parviennent à perdre 5 % de leur masse corporelle de cette manière ne risquent pas de regagner le poids perdu. En plus d’éliminer la graisse abdominale, ce type d’entraînement améliore leur santé en général.

Si vous souhaitez aider votre partenaire à perdre du poids, assurez-vous qu’il veut vraiment s’engager à fond. Rappelez-vous que pour éliminer du poids, il faut commencer par apporter de petits changements à son régime alimentaire, pas chercher à lui faire éviter tel aliment ou telle boisson. Aménagez du temps pour faire les exercices avec lui. Encouragez-le, dit-il, en lui rappelant que perdre quelques kilos et se mettre en forme peuvent relever son moral, augmenter sa libido et l’aider à avoir un regard plus optimiste sur la vie.

 

Sur le même sujet:
Comment l’aider à perdre du poids
6 causes de surpoids chez les hommes
S’entraîner le week-end: est-ce suffisant?