Share on Facebook

10 bienfaits du curcuma sur la santé

Les bienfaits du curcuma sont éprouvés, notamment ses puissants effets anti-inflammatoires. Découvrez quelles sont les parties du corps qui en bénéficient le plus.

1 / 10
La perte de poids est l'un des bienfaits du curcuma.tarapong srichaiyos/Shutterstock

Le curcuma peut stimuler la perte de poids

Cette épice peut vous aider à maigrir. Selon une étude de l’Université Tufts de 2009, la curcumine (le polyphénol prépondérant dans le curcuma) prévient la croissance des tissus adipeux des souris, de même qu’en modélisation cellulaire, pour ultimement faire perdre du poids.

Deux groupes de souris ont suivi des régimes riches en matières grasses. L’un d’eux a pris également 500 mg de curcumine par kilo de poids corporel, et a maintenu son poids, contrairement à l’autre groupe. Selon Patricia Bannan, nutritionniste et experte en cuisine santé de Los Angeles, «il ne suffit pas d’ingérer simplement plus de curcuma pour maigrir. Cette épice peut cependant atténuer l’inflammation associée à l’obésité, et stimuler légèrement la perte de gras.»

Elle ajoute qu’il est préférable de le consommer dans les aliments, comme le cari. Avant d’en prendre en supplément, demandez conseil à votre médecin. Il se pourrait que cette substance ne soit pas compatible avec vos médicaments d’ordonnance.

2 / 10
Soulager les douleurs arthritiques est l'un des bienfaits du curcuma.EVRYMMNT/SHUTTERSTOCK

Le curcuma peut soulager les douleurs arthritiques

L’atout santé du curcuma est la présence de curcumine. Ce polyphénol est une sorte d’antioxydant qui donne à l’épice ses propriétés anti-inflammatoires. Plusieurs études ont montré que la curcumine diminue la douleur, la raideur et l’enflure des articulations causées par l’arthrite.

La Fondation américaine de l’arthrite suggère des doses de 400 mg à 600 mg trois fois par jour, sous forme de capsules de poudre de curcuma, pour apaiser ces symptômes. Jonathan Valdez, propriétaire de Genki Nutrition et porte-parole de L’Académie américaine de nutrition et de diététique de l’État de New York, avertit que plus de 500 mg de curcumine (1 g de curcuma contient environ 40 g de curcumine) pourraient nuire à l’absorption du fer: celui-ci joue un rôle essentiel dans la production de globules rouges, qui transportent l’oxygène dans le sang.

Jonathan Valdez souligne qu’un supplément de curcumine devrait être accompagné de poivre noir pour favoriser son absorption.

Voici ce que vous devriez savoir sur l’arthrite, d’après les médecins.

3 / 10
Améliorer l'humeur est l'un des bienfaits du curcuma.ANNA_PUSTYNNIKOVA/SHUTTERSTOCK

Le curcuma peut améliorer votre humeur

Nous savons que la curcumine combat l’inflammation dans l’organisme. Celle-ci, à son tour, peut agir sur la dépression. Une étude menée en 2014 sur 56 personnes fortement déprimées a démontré l’effet apaisant de 500 mg de curcumine, pris deux fois par jour pendant huit semaines.

Patricia Bannan ajoute que des études démontrent que l’efficacité de la curcumine sur la réduction des symptômes de dépression est encore plus grande chez des gens qui prennent déjà des antidépresseurs.

Renseignez-vous sur les raisons médicales qui peuvent expliquer votre mauvaise humeur!

4 / 10
Diminuer l'hyperglycémie est l'un des bienfaits du curcuma.SYDA PRODUCTIONS/SHUTTERSTOCK

Le curcuma peut diminuer votre hyperglycémie

Selon Diabète Canada, près du tiers des Canadiens sont atteints de diabète ou de prédiabète et neuf diabétiques sur dix ont un diabète de type 2. Au Québec, on estime que 80 à 90% des personnes atteintes par ce diabète souffrent d’un surplus de poids.

Le curcuma serait utile pour le diabète de type 2 en raison de sa capacité à abaisser la glycémie. À cet effet, c’est la curcumine qui fonctionne comme agent hypoglycémique et diminue le taux de sucre dans le sang. Elle pourrait même prévenir des complications graves associées au diabète comme la neuropathie (maladie du système nerveux) et la néphropathie (complication touchant les reins).

Patricia Bannan précise que le rôle de la curcumine sur la prévention du diabète fait toujours l’objet d’études. «Il faudrait plus d’essais cliniques sur des humains pour mieux comprendre la nature de cette interaction.»

5 / 10
Prévenir l’Alzheimer est l'un des bienfaits du curcuma.PSAMTIK/SHUTTERSTOCK

Le curcuma peut prévenir l’Alzheimer

En Inde, la maladie d’Alzheimer semble être moins répandue qu’en Europe ou en Amérique. Parmi les raisons complexes de cet écart, on compte l’importante consommation de curcuma dans ce pays d’Asie.

L’épice joue un rôle majeur dans la pratique de l’Ayurveda, une médecine holistique millénaire toujours populaire, ainsi que dans la cuisine nationale. On se demande si le curcuma joue un rôle précis dans la prévention ou le retard de l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Une théorie avance que la curcumine ralentirait la formation de plaques amyloïdes toxiques entre les neurones, un symptôme de la maladie. Elle pourrait également stimuler la mémoire. Selon Jonathan Valdez, un seul gramme de curcuma par jour pourrait augmenter la mémoire et les fonctions cognitives, en particulier chez les personnes présentant un prédiabète.

Cessez de croire à ces mythes sur la maladie d’Alzheimer!

6 / 10
Bienfaits du curcuma : il aide à mieux prévenir le cancer.Tomophafan/Shutterstock

Le curcuma peut prévenir le cancer

L’inflammation est là encore au cœur du problème. D’après des études sur des animaux, l’effet calmant de la curcumine sur l’inflammation pourrait ralentir le développement du cancer, et même augmenter l’efficacité de la chimiothérapie. «Les propriétés antioxydantes de la curcumine pourraient également réduire l’enflure et l’inflammation», ajoute Patricia Bannan.

Selon une recherche de 2014, la curcumine a prévenu, chez les animaux, la croissance tumorale et métastatique dans plusieurs organes, dont l’estomac, le côlon et le foie. La recherche se poursuit sur le rôle précis de la curcumine sur le cancer.

7 / 10
Atténuer les effets du SCI et de la colite est l'un des bienfaits du curcuma.STANISLAV MAKHALOV/SHUTTERSTOCK

Le curcuma peut atténuer les effets du SCI et de la colite

Les gens qui souffrent d’un syndrome du côlon irritable (SCI) ont des crampes abdominales, des ballonnements, des diarrhées et autres troubles intestinaux. Le curcuma peut apaiser certains d’entre eux.

Une étude pilote tenue en Grande-Bretagne démontre que les sujets atteints de SCI qui ont pris deux capsules quotidiennes de curcuma pendant huit semaines ont eu moins de douleur abdominale et leurs passages à la selle était plus régulier.

Une recherche plus récente de l’Association américaine de gastroentérologie confirme l’effet de la curcumine sur la colite ulcéro-hémorragique, une maladie intestinale inflammatoire qui provoque des ulcères du tube digestif.

Retrouvez les principaux symptômes du cancer du côlon à ne jamais ignorer.

8 / 10
Bienfaits du curcuma : il peut diminuer le taux de cholestérol.norikko/Shutterstock

Le curcuma peut diminuer votre taux de cholestérol

Patricia Bannan souligne que les effets du curcuma sur le taux de cholestérol sont parfois contradictoires. «Le curcuma semble réduire le taux des gras sanguins, nommés triglycérides.»

Un excès de triglycérides apparaît dans le sang lorsque vous consommez plus de calories que vous n’en éliminez. Avec le temps, ils augmentent et s’associent au mauvais cholestérol (LDL), en provoquant un durcissement des parois artérielles, ainsi qu’une hausse du risque d’AVC, d’infarctus et de maladie cardiovasculaire.

Plusieurs études sur des animaux soulignent l’effet réducteur du curcuma sur le taux lipidique. Une étude sur des lapins auxquels on a donné une alimentation riche en gras et en curcuma a montré une diminution des taux de triglycérides et de LDL.

9 / 10
Diminuer le risque de maladies cardiovasculaires est l'un des bienfaits du curcuma.TULALUCK/SHUTTERSTOCK

Le curcuma diminue le risque de maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont la cause principale de décès dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’inflammation serait, sans surprise, le déclencheur majeur de celles-ci.

Une étude portant sur 121 personnes ayant reçu un pontage coronarien a démontré que le groupe qui avait pris 4 g de curcumine quelques jours avant et après l’opération présentait un risque d’infarctus réduit.

D’autres études font ressortir l’action anti-inflammatoire du curcuma sur les maladies artérielles. Jonathan Valdez souligne la découverte, dans des études récentes, du rôle préventif de la curcumine sur l’ischémie, qui est l’apport sanguin insuffisant à divers organes, et notamment au muscle cardiaque.

Inspirez-vous des choses que les cardiologues font pour protéger leur coeur.

10 / 10
Bloquer les radicaux libres dangereux est l'un des bienfaits du curcuma.ALICJA NEUMILER/SHUTTERSTOCK

Le curcuma bloque les radicaux libres dangereux

Le curcuma réussit à contrôler les molécules instables d’oxygène, appelées radicaux libres, qui, parce qu’elles ont un électron de moins, attaquent d’autres molécules. Cet assaut affaiblit les artères et entraîne la croissance de tumeurs, en plus d’accélérer le vieillissement.

Des antioxydants comme la curcumine nous protègent des radicaux libres en leur procurant un électron qui les neutralise. En plus de contrôler les radicaux libres, la curcumine s’allie aux enzymes antioxydants du corps pour combattre les dommages potentiels.

Le curcuma est aussi votre allié beauté pour avoir une peau et des cheveux resplendissants.

Contenu original Reader's Digest