Qu’arrive-t-il à vos muscles lors des étirements?

Vous savez qu’étirer vos muscles est bénéfique pour vous et procure un sentiment de bien-être. Mais qu’arrive-t-il à vos muscles (et à votre corps) lors d’un étirement? Quelle est la bonne façon de le faire? Nous avons posé la question à Nikos Apostolopoulos, chercheur universitaire et directeur de la clinique Microstretching, située à Vancouver.

1 / 4
L'étirement fait travailler le muscle.djile/Shutterstock

D'où vient la flexibilité musculaire?

Votre flexibilité musculaire dépend de plusieurs éléments: vos articulations, vos tendons et vos muscles. Certains d'entre nous, par exemple, sont nés avec une plus grande flexibilité des ligaments et avec plus grande souplesse des articulations; si c'est votre cas, il ne faut pas chercher à modifier ces caractéristiques innées de votre corps, car les ligaments sont rattachés aux os et ceux-ci permettent de maintenir votre corps en équilibre. «Si vous étirez vos ligaments, vous aurez un problème», affirme le chercheur.

L'étirement fait travailler le muscle lui-même et la partie où le muscle est attaché aux tendons (ce sont les tendons qui lient les muscles aux os). «La flexibilité musculaire repose donc sur la structure que forment le muscle et les tendons et c'est celle-ci qui est importante», explique-t-il. Devenez plus souple en une semaine grâce à ce programme d'étirement.

La masse musculaire (votre force brute), ainsi que les articulations et les ligaments, détermine, quant à elle, votre potentiel d'étirement. «La musculation joue beaucoup sur la flexibilité», dit-il.

2 / 4
Lors de l'étirement, concentrez vos efforts sur le muscle.Dean Drobot/Shutterstock

Concentrez vos efforts sur les muscles

«Les muscles sont par nature très flexibles et peuvent être étirés jusqu'à une fois et demie leur longueur, précise le chercheur, alors que les tendons peuvent subir des dommages irréversibles si on les étire à plus de quatre pour cent de leur longueur. Lorsque vous étirez un muscle, la réaction a d'abord lieu au centre du muscle puis s'étend progressivement jusqu'au point de rencontre entre ce dernier et les tendons». Pour effectuer un étirement complet, c'est à dire du centre du muscle jusqu'aux tendons, il recommande de maintenir chaque étirement durant 60 secondes. Adoptez cette série d'étirements pour garder votre flexibilité et bien vieillir.

3 / 4
Un étirement peut endommager les tissus musculaires.ISTOCK/MONKEYBUSINESSIMAGES

Un étirement trop poussé endommage les tissus

Des étirements doux détendent les muscles et leur permettent de s'allonger. Par contre, des étirements trop intenses peuvent provoquer l'inflammation des muscles, prévient le chercheur. L'inflammation signifie que votre corps tente de réparer des dommages aux tissus. «Chaque fois que vous provoquez de la douleur, vous endommagez des tissus, dit-il. L'étirement a pour but d'augmenter votre souplesse et votre flexibilité, c'est pourquoi il faut éviter toute forme de douleur ou d'inconfort lors des étirements». Essayez la méthode Feldenkrais: des exercices sans tension pour soulager les muscles.

4 / 4
Durant l'étirement, il est important de se détendre.ZephyrMedia/Shutterstock

Détendez votre corps et votre esprit

Les étirements devraient se faire en douceur, pour le bien-être de votre corps, mais aussi pour celui de votre esprit, ajoute-t-il. «Les étirements, lorsqu'ils sont bien faits, ont un effet apaisant, affirme le chercheur. C'est pour cette raison d'ailleurs que le meilleur temps de la journée pour s'étirer est le soir, avant d'aller au lit. Je le recommande à beaucoup de mes patients. En plus d'être bénéfique pour le corps et l'esprit, s'étirer avant d'aller au lit améliorera votre sommeil et aidera votre corps à se régénérer et à se réparer». Ces 11 étirements inspirés du yoga vous aideront à passer une bonne nuit de sommeil.