Prévention de l’hépatite C: qui doit-être testé?

L’Association canadienne pour l’étude du foie et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies ne semblent pas tout à fait d’accord. Mais alors, qui faut-il tester pour l’hépatite C?

Il existe un traitement contre l'hépatite C. Happy cake Happy cafe/Shutterstock
L’hépatite C est une infection du foie qui se transmet essentiellement par le sang et qui peut rester indétectée pendant des années avant que des complications graves comme la cirrhose ne surviennent. Pourtant, il existe aujourd’hui des traitements assurant une guérison rapide et sûre. L’Association canadienne pour l’étude du foie suggère de tester les personnes nées entre 1945 et 1975. Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies recommande plutôt la détection chez les personnes à risque élevé, notamment celles qui ont bénéficié d’une transfusion sanguine ou d’un don d’organe, ou subi une intervention chirurgicale avant l’instauration de règles sanitaires sur l’hépatite C. Si vous croyez être à risque, vous pouvez exiger de subir un test.

Contenu original Selection du Reader’s Digest

Vidéos les plus populaires