Des selfies qui causent la mort

Prendre un selfie n’est pas un geste banal. Parfois, les égoportraits causent même la mort. D’autres fois, ils créent du stress inutile chez les animaux… qui n’ont pas demandé à se faire prendre en photo!

Shutterstock

Selfies mortels chez les humains

En 2015, le Courrier International titrait que les selfies avaient tué plus de gens, dans l’année, que les requins! Les médias rapportent – trop souvent – des cas de selfies mortels. Ce réflexe technologique popularisé par l’explosion des médias sociaux peut donc être véritablement dangereux. Les gens prennent des risques de plus en plus grands pour arriver à saisir un cliché épatant qui récolterait une pluie de commentaires et… de l’admiration. C’est en Inde qu’on recense le plus grand nombre de morts par selfie.

Devant la montée de cette recherche constance d’extravagance et ce désir de toujours repousser les limites, plusieurs endroits publics ont désormais banni l’utilisation des bâtons extensibles à selfies. C’est le cas de Walt Disney World, entre autres.

Selfies mortels (et stressants!) chez les animaux

Désormais, un autre phénomène devient tout aussi inquiétant. On a récemment rapporté la mort d’un dauphin ayant vécu un stress trop intense après s’être échoué sur la plage et avoir été entouré d’une centaine de touristes.

Les photos avec des animaux sont toujours très populaires sur les réseaux sociaux. Et du coup, prendre des selfies avec des animaux est une technique gagnante utilisée par bien des gens pour augmenter leur propre popularité. Toutefois, on apprend dans le magazine Science et Avenir que beaucoup d’animaux sont battus pour devenir dociles auprès des touristes et générer de belles photos. Dans ce reportage, on rapporte que depuis 2014, il y aurait eu une augmentation de 292 % du nombre de selfies avec des animaux sauvages publiés sur Instagram. Plus encore : dans 40 % de ces selfies animaliers, les touristes interagiraient de manière inappropriée avec l’animal.

Le responsable de l’Agence brésilienne de l’environnement, Roberto Cabral, aurait confié à l’Agence France Presse : « L’ironie, c’est que le touriste qui se prend en photo avec un animal est en général une personne qui aime les animaux, mais ne se rend pas compte qu’il contribue à leur maltraitance » (propos repris dans Science et Avenir)

Toujours plus!

Dans le but de prendre le selfie le plus surprenant, les gens rivalisent d’originalité et de témérité. Le site CBC News a compilé 29 selfies complètement dangereux.

Une étude révélait qu’en 2015, il se prendrait 1076 selfies chaque seconde, dans le monde. On peut estimer que ce chiffre a continué de grimper! Le magazine Glamour avançait qu’un millénial prendrait 25 700 selfies au cours de sa vie (soit 317 par année!).

Sources consultées : Courrier International, MashableJournal de Montréal, Science et Avenir, Cnews, Glamour

Vous aimerez aussi :
10 endroits incroyables pour prendre un égoportrait (ou selfie)!
Lequel de ces 4 utilisateurs Facebook êtes-vous ?
Les réseaux sociaux et vous: 10 comportements sensés à adopter

Vidéos les plus populaires