Le pour et le contre des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP)

Les médicaments et traitements tels que les inhibiteurs de la pompe à protons n’ont pas que des bons côtés, soyez vigilant.

Ne prenez pas trop de médicaments contre la grippe et la fièvre.ISTOCK/PIXEL PRODUCTIONS
Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) sont très utilisés contre le reflux gastrique, l’ulcère gastroduodénal et l’indigestion, mais des chercheurs ont constaté qu’ils aggravent le risque de maladie rénale, d’infection intestinale, de cancer de l’estomac et, selon un constat récent, de diabète si on en prend longtemps. Si vous devez en prendre plus de deux ans, demandez à votre médecin de vérifier régulièrement votre glycémie.

Popular Videos

Contenu original Readers Digest International Edition