Share on Facebook

Des aliments contre l’inflammation

La médecin Susan Biali explique pourquoi la consommation de certains aliments peut vous aider à éviter cet état pathogène.

1 / 6

Combattez l’inflammation

Normalement, l’inflammation est une réponse protectrice de l’organisme à une lésion ou une destruction des tissus. Une inflammation aiguë s’adapte facilement et vise un but. Par exemple, lorsque vous vous coupez le doigt, la zone touchée deviendra enflammée (rouge, douloureuse et chaude) parce que le sang et les cellules spécialisées s’y précipitent pour protéger, réparer et guérir la blessure. Voici quelques-uns des aliments qui réduisent l’inflammation, vous protègent contre la maladie et ralentissent le processus de vieillissement.

2 / 6

Les poissons gras

Les oméga-3, ces acides gras (l’acide eicosapentaénoïque [AEP] et l’acide docosahexénoïque [ADH]) qu’on retrouve dans les poissons gras comme le maquereau, le saumon, la truite et les sardines sont de puissants anti-inflammatoires. En plus de manger du poisson deux fois par semaine, je vous recommande de prendre tous les jours un supplément d’huile de poisson de haute qualité. Je mange du saumon sauvage plusieurs fois par semaine et je prends aussi un supplément d’huile de poisson (sauvage) tous les jours.

3 / 6

Les fruits et légumes

Les flavonoïdes et les caroténoïdes, des antioxydants présents dans les produits aux couleurs riches – comme les baies rouge foncé, le brocoli, les patates douces, les poivrons rouge et orange, – sont d’excellents anti-inflammatoires. Mangez-en au moins cinq portions par jour dans une large gamme de couleurs. Je garde des baies toute l’année dans mon congélateur et j’en mange chaque jour. De plus, je croque souvent quelques légumes crus avec mon lunch.

4 / 6

L’huile d’olive extra-vierge

Riche en antioxydants, c’est l’un des piliers de la diète méditerranéenne. Je l’utilise dans les salades, en cuisine et j’y trempe du pain de grains entiers. Il ne faut pas en abuser non plus : une cuillère à soupe (15 ml) comporte 119 calories et 14 grammes de matières grasses!

5 / 6

Grains entiers riches en fibres

Les farines blanches raffinées se transforment rapidement en sucre dans votre sang, ce qui est inflammatoire. En revanche, les fibres sont anti-inflammatoires et se digèrent beaucoup plus lentement, ce qui prévient les nuisibles hausses de sucre. (Voici un truc simple que m’a enseigné le célèbre Dr Andrew Weil : si vous pouvez facilement écraser une tranche de pain, sans croûte, en une boulette de la taille d’un pois, ce n’est pas riche en fibres.) Avant d’acheter un produit de « grains entiers », je regarde sur l’étiquette s’il a une teneur de quatre à six grammes de fibres.

6 / 6

Le curcuma

Cette épice jaune vif qu’on retrouve dans les caris indiens est une super-vedette. On peut trouver son ingrédient actif, la curcumine, sous forme de supplément et on a prouvé qu’elle était aussi efficace pour soulager les douleurs que les analgésiques en vente libre comme l’ibuprofène. J’adore le cari riche en curcuma et j’en ai toujours dans mon garde-manger.

Sur le même sujet :
5 bienfaits des herbes fraîches pour votre santé
5 raisons de manger plus de fruits tropicaux
10 raisons santé de manger des fraises