Share on Facebook

5 trucs étonnants pour éviter la dépression saisonnière

La dépression saisonnière affecte 20% de la population au pays dès octobre. Voici des façons étonnantes de l’éviter.

1 / 5

Portez des vêtements aux tons lumineux.

Les couleurs agissent positivement sur le psychisme et produisent un effet relaxant. Si l’on en croit les chromothérapeutes, certaines couleurs comme le jaune, le rouge et l’orange favorisent l’irrigation sanguine et combattent la mélancolie et l’apathie. Serait-ce pour cela qu’on les appelle les couleurs chaudes? À vous de vérifier en vous habillant de tons lumineux.

2 / 5

Exposez-vous au soleil au moins une heure par jour.

Durant l’hiver, profitez de toutes les occasions possibles pour vous exposer à la lumière naturelle du jour: par exemple, faites une marche sur l’heure du dîner, au moment où la lumière est la plus intense.

3 / 5

Pratiquez une activité de plein air.

Les activités de plein air sont plus saines que la consommation de chocolat ou la luminothérapie. Elles produisent un effet équivalent, mais plus durable. Les écarts de température entre les journées douces et les nuits froides activent la circulation et le corps réclame de l’exercice. Il est donc très utile de pratiquer une activité prolongée telle que la randonnée. Les sports d’endurance comme le jogging, le vélo et la marche libèrent des endorphines qui entraînent un sentiment de bonheur et d’euphorie.

4 / 5

Buvez une tisane à la lueur des chandelles.

Boire une tisane à la lueur des bougies réchauffe le corps et l’esprit. La lumière jaune de la flamme déclenche des processus biologiques dans l’épiderme et le cerveau: cette couleur stimule le métabolisme, apaise et incite à la réflexion.

5 / 5

Lisez un livre.

À l’automne, on a de nouveau le temps de bouquiner. Un livre intéressant permet d’oublier le quotidien et stimule l’esprit et les facultés visuelles.


Sur le même sujet:
8 signes que vous souffrez de dépression
Comment trouver le psy qui vous convient
Remèdes naturels contre la dépression saisonnière (TAS)