Remèdes naturels contre la dépression saisonnière (TAS)

Chez certains d’entre nous, l’arrivée de l’hiver affecte l’humeur. Le froid, la neige et les jours qui raccourcissent entraînent la déprime. C’est ce qu’on appelle la dépression saisonnière, trouble que, dans bien des cas, on peut combattre à l’aide de remèdes naturels.

Remèdes naturels contre la dépression saisonnière (TAS)

Remèdes naturels contre la dépression saisonnière (TAS)

Lorsqu’on entend parler pour la première fois des symptômes de la dépression saisonnière (ou trouble affectif saisonnier ou TAS), on éprouve parfois un certain soulagement car, enfin, on a mis le doigt sur son problème. Et si l’hiver vous a toujours rendu misérable, c’est rassurant de s’entendre dire que d’autres soufrent du même problème. Si votre déprime est telle que vous n’arrivez plus à fonctionner normalement, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à un thérapeute. Par contre, si vos symptômes sont légers, les remèdes que nous proposons ci-dessous pourraient changer bien des choses dans votre vie.

Prenez du soleil

  • Faites tout ce que vous pouvez pour faire entrer la lumière dans votre maison. Ouvrez grand les rideaux et les stores. Si des branches bouchent la lumière, taillez-les. Songez à faire installer un puits de lumière dans la cuisine ou une autre pièce ou vous passez beaucoup de temps, surtout si elle est sombre.
  • Les jours ensoleillés, sortez prendre une marche. Même si la lumière du soleil n’a pas la même intensité en hiver qu’en été, elle agit nettement plus sur l’humeur que l’éclairage intérieur. De fait, on a démontré dans le cadre d’une étude qu’une exposition d’une heure à la lumière solaire de l’hiver soulageait autant les symptômes du TAS qu’une marche de deux heures et demie sous une vive lumière artificielle.
  • Prenez vos longues vacances durant l’hiver, et, si possible, passez-les au soleil et à la chaleur. Il suffit parfois de s’éloigner une ou deux semaines des jours sombres de l’hiver pour soulager les symptômes du TAS.

Inscrivez-vous au gym ou enfilez vos skis

  • Même si on sait que l’exercice contribue à soulager la dépression, on n’arrive pas toujours à se motiver à en faire durant l’hiver. Pourtant, vous devriez essayer de surmonter votre apathie et aller régulièrement au gym; l’exercice contribuera grandement à vous remonter le moral.
  • Mieux encore, passez à la pratique régulière d’un sport d’hiver. Optez pour un sport que vous trouverez du plaisir à pratiquer; vous serez plus portée à sortir, même quand il fait froid. Les choix ne manquent pas : patin sur glace, raquette, ski de fond, etc. Même les jours sombres, vous réussirez à prendre un peu de cette lumière bienfaisante que fournit le soleil.

Prenez une plante médicinale

Prenez 40 à 60 gouttes de teinture de millepertuis dans un verre d’eau froide, trois fois par jour. Autrefois qualifiée de «herbe aux fées» ou «herbe aux milles vertus», cette plante s’est acquise une solide réputation en tant qu’antidépresseur léger. Au cours des 20 dernières années, des études scientifiques ont permis de montrer que l’un de ses composés contribuait indirectement à élever le taux de sérotonine, substance chimique qui intervient dans l’humeur. Par contre, il présente l’inconvénient d’accroître la photosensibilité (sensibilité aux rayons solaires). Par conséquent, lorsque vous en prenez, pensez à appliquer un écran solaire avant d’aller dehors. (En outre, si vous prenez des suppléments de plantes médicinales, parlez-en à votre médecin, certains de ces produits risquant d’interférer avec les médicaments.)

Autres remontants

  • Prenez quotidiennement un supplément multivitaminique comprenant de la vitamine B6, de la thiamine et de l’acide folique. Les résultats d’études indiquent que ces trois vitamines du groupe B peuvent améliorer l’humeur.
  • Prenez garde à ne pas trop consommer de biscuits, bonbons et autres aliments sucrés. Le sucre raffiné a pour effet de faire grimper puis chuter rapidement l’énergie, affectant l’humeur. Optez plutôt pour des mets riches en protéines qui contribueront à accroître votre vivacité, par exemple une omelette de blancs d’œuf pour le déjeuner et un sandwich à la poitrine de poulet pour le dîner.
  • Dites aux membres de votre famille et à vos amis que vous souffrez du TAS et sollicitez leur soutien. S’ils sont conscients que vous êtes sujette à la déprime durant l’hiver, ils pourront vous aider à planifier des activités en conséquence.
  • Pour prévenir les sautes d’humeur, évitez l’alcool. Il peut chasser l’anxiété et soulager le stress momentanément mais, comme c’est un dépresseur, l’humeur retombe à zéro lorsque son effet se dissipe.

Vidéos les plus populaires