Maladie cardiaque: gare aux pics de tension nocturnes

Si vous souffrez d’hypertension, n’oubliez pas de surveiller votre tension nocturne pour prévenir les risques de maladie cardiaque.

Risque cardiovasculaire: gare aux pics de tension nocturnes.Marcos Mesa Sam Wordley/Shutterstock
Au lieu de baisser légèrement la nuit quand le corps se détend, la tension artérielle chez certaines personnes monte en flèche. C’est ce qu’on appelle l’hypertension nocturne.

Dans le cadre d’une étude japonaise, des sujets souffrant d’hypertension diurne ou présentant d’autres facteurs de risque cardiovasculaire (diabète ou hypercholestérolémie, par exemple) ont porté un tensiomètre pendant au moins 24 heures. Ces appareils ont révélé que 12% d’entre eux souffraient d’hypertension nocturne. Ces sujets-là couraient plus de risques de faire une maladie cardiaque que les autres.

Si vous soignez votre tension, mais ne la mesurez que le jour, d’éventuels pics nocturnes passeront inaperçus. Demandez à votre médecin si une surveillance ambulatoire serait possible.

Popular Videos

Contenu original Readers Digest International Edition