Fièvre d’origine indéterminée : qu’est-ce que j’ai docteur?

Maria était épuisée et incapable de travailler depuis des semaines. En mars 2018, elle a commencé à éprouver des douleurs aiguës au bas du ventre accompagnées de fièvre intermittente.

1 / 6
Une fièvre d'origine inconnue se déclare chez une patiente de 61 ans.Andrei_R/Shutterstock

La patiente

Maria, assistante sociale de 61 ans. Ses Symptômes : fièvre et douleur au bas ventre. Le médecin : Dr Jean-Luc Reny, chef de service en médecine interne aux hôpitaux universitaires de Genève, en Suisse.

Il est parfois difficile de diagnostiquer une maladie. 170 millions de femmes souffrent de cette maladie invalidante et de nombreux médecins passent à côté.

2 / 6
La fièvre l'empêche de travailler durant des semaines.sebra/Shutterstock

Épuisée et incapable de travailler depuis des semaines

En mars 2018, Maria a commencé à éprouver des douleurs aiguës au bas du ventre accompagnées de fièvre intermittente. Soupçonnant une infection urinaire, son médecin a proposé une antibiothérapie. Sans effet. Maria se réveillait la nuit, tellement en sueur qu’elle devait changer ses draps. À la mi-avril, elle avait perdu plus de trois kilos et ressenti deux fois une douleur à la poitrine si intense qu’elle a cru mourir.

En cas de fièvre, essayez l'un de ces 10 meilleurs remèdes naturels.

3 / 6
Pour connaitre l'origine de cette fièvre, de nombreux tests sont fait sur la patiente.PORTRAIT IMAGES ASIA BY NONWARIT/Shutterstock

Radiographie et échographie

La radiographie du thorax et l’échographie abdominale ne montraient rien d’anormal, mais d’après le bilan sanguin, le taux de protéine C-réactive était élevé – signe d’une inflammation dans l’organisme. On a adressé Maria aux hôpitaux universitaires de Genève. Une fièvre d’origine indéterminée (FOI) est une fièvre qui persiste plus de trois semaines et qui reste inexpliquée. Selon le Dr Jean-Luc Reny, c’est l’un des symptômes qui posent les défis diagnostiques les plus complexes. « Trouver la réponse, c’est comme courir le marathon. Il faut de l’entraînement et de la patience. » Une FOI a plus de 200 causes possibles, les plus communes étant l’infection, la maladie inflammatoire et une tumeur maligne. Souvent, on ne trouve pas – quelques patients meurent de cancer après un épisode prolongé, par exemple.

Assurez-vous de connaitre vos besoins nutritionnels en cas de fièvre persistante.

4 / 6
La fièvre pourrait être due à des antécédents médicaux.Andrey_Popov/Shutterstock

Les antécédents médicaux

En étudiant les antécédents médicaux de Maria, le Dr Reny a appris que, quelques mois plus tôt, des extractions dentaires l’avaient laissée avec des gencives douloureuses et suppurantes plusieurs jours. «Une infection chronique non détectée se loge souvent dans les sinus et les dents. » Mais d’après la radiographie de la mâchoire, tout était guéri. Maria avait aussi passé du temps dans des parcs peuplés de tiques, mais le test pour la maladie de Lyme était négatif. Comme la patiente a évoqué des douleurs thoraciques, le médecin a demandé un électrocardiogramme et un dosage des enzymes. Sans succès. Au huitième jour de son enquête, il a recommandé un scan TEP, qui utilise des traceurs radioactifs pour identifier un problème de circulation sanguine ou d’autres fonctions des organes. «Faire un scan signifie qu’on n’a rien trouvé. C’est frustrant.» Le TEP révèle souvent une maladie inflammatoire ou un cancer passés inaperçus ; pour Maria, il a permis de découvrir un indice essentiel. Le scan a montré que l’aorte était enflée entre le cœur et l’abdomen et jusqu’aux artères iliaques. Cette nouvelle donnée réduisait les possibilités.

Une simple lésion peut rapidement s'aggraver. N'ignorez JAMAIS ces signes d'infection suite à une blessure.

5 / 6
Des possibles causes de la fièvres sont écartées les unes après les autres.TippaPatt/Shutterstock

Hypothèse et possibilité

L’hypothèse de la syphilis a été écartée après un test des anticorps. L’autre possibilité était un type de vascularite, l’artérite gigantocellulaire (AGC), ou maladie de Horton, qui toucherait 24 personnes sur 100000 âgées de plus de 50 ans, et serait plus répandue chez les femmes.

Si elle n’est pas traitée, le patient peut perdre la vue. Cette maladie avait été auparavant écartée – Maria ne présentait aucun symptôme pertinent et la biopsie artérielle avait été négative –, mais le Dr Reny soupçonnait une forme inhabituelle. (Les biopsies négatives sont fréquentes puisque la zone inflammatoire est imprévisible.)

Savoir reconnaitre ces principaux symptômes d'une artère bloquée pourrait vous sauver la vie.

6 / 6
La fièvre disparait enfin grâce au bon diagnostic du médecin.fizkes/Shutterstock

Le diagnostic

Contre la maladie de Horton, on prescrit de la prednisone, un corticoïde. Après seulement 24 heures de traitement, l’état de Maria s’est amélioré – le médecin avait vu juste. «L’intense douleur abdominale dont elle se plaignait était une douleur lombaire », précise-t-il. La dose de prednisone diminuera au cours des deux prochaines années. Les rechutes sont possibles, mais se soignent en ajustant la dose. « Pour l’instant, Maria a repris le travail – et est très reconnaissante », ajoute Jean-Luc Reny.

Vous êtes toujours fatigué? Ces 7 causes médicales peuvent expliquer pourquoi.

Contenu original Selection du Reader’s Digest