Consommer de l’alcool avec excès augmente le risque de démence

Si l’alcool consommé avec modération n’est pas dangereux, boire avec excès pourrait provoquer des effets néfastes permanents sur le cerveau.

Pour avoir une peau saine: ne buvez pas trop d'alcool.Shutterstock
Boire à l’excès est un moyen facile de se sentir détendu et moins inhibé. Malheureusement, cette pratique entraîne des altérations de la fonction cérébrale qui pourraient se révéler permanentes. Selon une étude publiée dans JAMA Network Open, qui a suivi les habitudes de consommation d’alcool et leurs effets sur une période de 12 à 30 ans, les participants qui boivent parfois jusqu’à en perdre connaissance ont un risque deux fois plus élevé de démence, peu importe leur consommation moyenne habituelle. Même un «buveur modéré» (qui consomme 14 unités ou moins d’alcool par semaine – la bouteille de bière ou le verre de vin en contient deux) a donc tout intérêt à s’abstenir de boire de trop grandes quantités à la fois.

Popular Videos

Contenu original Readers Digest International Edition