Share on Facebook

17 choses à faire pour aider un survivant du cancer

Survivre au cancer est certainement un heureux événement, mais cela présente aussi des défis. Voici ce que vous devriez faire pour aider un survivant du cancer… et ce que vous ne devez surtout pas faire.

1 / 17
Le ruban jaune, symbole du cancer des osAFRICA STUDIO/SHUTTERSTOCK

La Société canadienne du cancer estime que 206 200 nouveaux cas de cancer et 80 800 décès causés par cette maladie sont survenus au Canada en 2017. Ce sont de sombres chiffres, mais ils indiquent aussi que près des deux tiers des personnes qui reçoivent un diagnostic survivront. Même si c’est une chance, cela n’est pas toujours facile.
La chirurgie nécessite une convalescence et laisse souvent des cicatrices (parfois défigurantes) ainsi que des handicaps.

La chimiothérapie peut perturber la vie pendant des semaines ou des mois – fatigue périodique ou continue, dépression, anémie, changements de poids, perte de cheveux, infertilité, dommages cardiaques, nerveux et circulatoires, etc. Et une fois le protocole terminé, il faut compter des mois de récupération.

Les radiations peuvent causer une fatigue et une dépression extrêmes, endommager la peau et d’autres organes et exiger un long mois de récupération. Voici 16 autres choses que les patients atteints de cancer aimeraient que vous sachiez.

Étant donné toutes les difficultés auxquelles font face les survivants, mieux vaut connaître leurs sentiments et leurs besoins. Les conseils suivants devraient vous guider.

Cependant ce n’est pas toujours évident à détecter, voici 7 exemples de cancers difficiles à découvrir.

2 / 17
Habitude secrète: vous savez faire semblant d'être un proShutterstock/Monkey Business Images

Écoutez-les


Même si vous avez vous-même été atteint d’un cancer, vous ne savez pas forcément ce que vit votre ami ou votre parent. S’adresser aux survivants du cancer en présumant savoir qu’ils ressentent peut vraiment les contrarier. Une meilleure approche consiste à leur demander ce qu’ils ressentent et à rester à l’écoute.

3 / 17
Accompagner un survivant du cancer chez le médecinTAKASU/SHUTTERSTOCK

Accompagnez-les chez le médecin


Un diagnostic de cancer peut être terriblement accablant et les traitements causent parfois des dysfonctions cognitives («nuage de la chimio»). Offrir sa présence en accompagnant la personne à ses rendez-vous et en prenant des notes pour elle peut vraiment l’aider.

En règle générale avant d’aller chez le médecin il y a des choses à faire et d’autres à éviter. Vérifier si vous ne faîtes pas ces 9 erreurs fréquentes avant votre consultation.

4 / 17
En fonction du niveau de progression du cancer, plusieurs traitements sont possibles : une chirurgie pour retirer la tumeur, de la radiothérapie, de la chimiothérapie.Brian A Jackson/Shutterstock

Accompagnez-les à leur traitement


Ne pas suivre ses traitements contre le cancer peut entraîner une récidive. On pourrait donc penser qu’un patient cancéreux sera très motivé à les suivre, mais ce n’est pas toujours le cas. Parfois, la personne se sent trop malade ou épuisée pour se rendre à ses séances. Vous pouvez l’aider en lui offrant de l’accompagner.

Grâce au progrès il existe maintenant des traitements efficaces qui peuvent vous sauver la vie.

5 / 17

Offrez-leur de les conduire à leur traitement


Accompagner un ami ou une amie à ses séances de traitement n’est pas tout ce que vous pouvez faire pour l’aider. Vous pouvez également proposer de l’y conduire. C’est aussi une merveilleuse occasion de faire du bénévolat: des initiatives comme Roues de l’espoir, de la Société canadienne du cancer, offrent un service de transport gratuit aux patients ambulatoires atteints de cancer.

6 / 17
Les hommes risquent cinq fois et demie plus que les femmes de devenir sourds.TERO VESALAINEN/SHUTTERSTOCK

Rendez-leur visite


Si accompagner un ami ou une amie chez le médecin ou à une séance de traitement vous met mal à l’aise, vous pouvez quand même lui offrir votre soutien en lui rendant visite, que ce soit à la maison ou à l’hôpital. Soyez simplement sensible à la possibilité que le malade soit fatigué, alors prévoyez une visite aussi courte que possible.

7 / 17

Offrez-leur de les aider dans leurs tâches domestiques


Les survivants du cancer doivent parfois supporter de pénibles traitements et symptômes pendant des semaines, des mois et même des années, ce qui peut transformer les tâches ménagères comme passer l’aspirateur, vider le lave-vaisselle et cuisiner un repas en un défi insurmontable.
Vous pouvez vraiment les aider en les déchargeant de certains petits travaux. Soyez clair! Le simple fait de dire : «dis-moi si je peux faire quelque chose pour aider», met le fardeau de la décision sur les épaules du ou de la malade. Dites plutôt que vous allez venir nettoyer les toilettes le mercredi – ou tout autre jour qui convient.

Autant en profiter pour nettoyer à fond, à deux c’est plus amusant ! Découvrez les 9 choses que vous devez absolument nettoyer!

8 / 17
La Lune bleue est la seconde pleine Lune du mois.Claudio Divizia/Shutterstock

Établissez un plan d’aide faisant appel à la communauté


Proposez de créer un calendrier des tâches quotidiennes et des repas pour la personne qui suit un traitement contre le cancer, et invitez les membres de la communauté – de la même église, par exemple, d’un club ou d’une école – à s’inscrire. Bien sûr, assurez-vous d’en parler d’abord avec le ou la malade, car tout le monde n’apprécie pas forcément ce genre d’attention.

9 / 17

Portez-vous volontaire auprès d’un service de repas


Si vous n’avez pas d’ami qui souffre d’un cancer, vous pouvez faire du bénévolat pour des organismes de bienfaisance comme les Popotes roulantes, qui proposent de livrer des repas sains aux malades incapables de se faire à manger.

Le saviez-vous : passer du temps avec vos amis et aider des gens font partie de ces 10 choses qui augmentent votre espérance de vie!

10 / 17
shutterstock

Évitez de leur poser des questions sur les pronostics de leur cancer


Croyez-le ou non, mais de nombreux patients atteints de cancer ne demandent pas quel est leur pronostic de survie parce qu’ils se considèrent comme des individus plutôt que comme des statistiques.
De plus, faire face à un pronostic peut être terrifiant et n’a que peu d’avantages, parce que connaître ses chances de survie ne fait rien pour les améliorer.

11 / 17
Le cancer de la vessie est davantage mortel chez les femmes.Photographee.eu/Shutterstock

Ne leur demandez pas s’ils craignent une récidive


Pas la peine de poser la question: la réponse est oui! Qu’ils y réfléchissent ou non. Le risque de récidive du cancer ou même de contracter un autre type de cancer est élevé, et les survivants du cancer le savent très bien.

12 / 17
Prévention et sensibilisation au cancer du seinRAWPIXEL/SHUTTERSTOCK

Laissez-les décider s’ils veulent être considérés comme des «survivants»


Tous les survivants du cancer ne veulent pas porter cette étiquette. Certains ne veulent pas y penser. D’autres préfèrent se concentrer sur leur désir de vaincre la maladie.

13 / 17
Il existe de nombreux types de cancers SEWCREAM

Ne présumez pas qu’ils peuvent donner leur avis à de nouveaux malades


Il existe plus de 100 types de cancer, et pour chacun d’eux, de nombreuses variations et stades. Si deux personnes n’ont pas exactement le même type de cancer, leur expérience ne sera pas comparable.

Voici d’ailleurs une liste de 5 cancers les plus mortels.

14 / 17
Les survivants du cancer n'ont pas besoin d'entendre vos reproches sur leur mode de vieVolodymyr Tverdokhlib

Gardez-vous de tout reproche


Même si vous pensez que le cancer de votre ami est attribuable à son mode de vie – cigarette, mauvaise alimentation, etc. –, vous ne lui ferez aucun bien en le soulignant.

15 / 17
Si vous vivez pleinement vos émotions, vous saurez accueillir celles des autres sans vous laisser envahir par celles-ci.Alejandro J. de Parga/Shutterstock

Ne vous attendez pas à ce qu’ils restent positifs


Rester positif n’est pas une condition préalable à la survie au cancer. En fait, des millions de personnes tristes et négatives survivent au cancer chaque année. Et il existe des études qui confirment l’idée qu’une attitude positive ne fait aucune différence dans la survie au cancer. De plus, dire à un survivant du cancer de «rester positif» suggère qu’il est en quelque sorte responsable de sa guérison.

16 / 17
Faire un don pour les survivants du cancerPANITANPHOTO

Quand vous donnez, pensez aux organismes qui soutiennent les survivants


Les organismes de bienfaisance qui se concentrent sur la sensibilisation et la recherche de traitements et de remèdes peuvent être merveilleux, et faire un don à ces organismes peut être enrichissant.
Mais pour aider les survivants du cancer, songez à faire des dons à des organismes de bienfaisance qui visent à améliorer leur qualité de vie. La Société canadienne du cancer offre par exemple plusieurs services aux survivants du cancer, peu importe leur situation financière.

17 / 17
Les survivants du cancer ont aussi besoin de votre soutienBLURRYME

Offrez-leur de prier pour eux


Que l’on croie en Dieu ou non, offrir de prier pour un survivant du cancer est un acte de bonté. Et ça ne fait pas de mal de demander au patient s’il aimerait être inclus dans vos prières.