Quels sont les facteurs de risque et les symptômes du diabète?

De nombreux Canadiens souffrent du diabète, mais l’ignorent. Comment savoir si c’est votre cas? Découvrez les principaux symptômes et facteurs de risque du diabète.

Illustration de johavel sur le diabètejohavel/Shutterstock

Vaincre le diabète?

Bien qu’il n’existe aucune cure contre le diabète, vous pouvez atténuer, voire renverser l’insulinorésistance et la sécrétion insuffisante d’insuline grâce à l’alimentation et l’exercice.

À long terme, si vous êtes sérieux dans votre désir de changer votre mode de vie, vous pourriez peut-être réduire votre besoin en médicaments et en insuline.

Certains chercheurs estiment que pour chaque point en moins sur votre indice HbA1C (une mesure de la glycémie des 3 derniers mois), vous diminuez le risque de dommages aux yeux, aux reins et aux nerfs de 40%.

Contrôler votre tension artérielle quand vous avez un risque de souffrir du diabète peut réduire votre risque de maladie cardiaque, de problèmes oculaires et même d’amputations.

Facteurs de risque et symptômes du diabète

Les symptômes du diabète sont multiples. Les plus courants sont une soif intense, un besoin fréquent d’uriner ou une perte inexplicable de poids.

Les autres symptômes du diabète:

  • fatigue extrême, faiblesse;
  • ralentissement de la cicatrisation des coupures et des blessures;
  • infections récurrentes, telles que mycoses et cystites;
  • vision brouillée;
  • engourdissement ou fourmillements dans les mains et les pieds.

Cela dit, même si vous ne souffrez pas présentement de la maladie, il est important de tenir compte de ses principaux facteurs de risque:

  • être âgé(e) de 65 ans ou plus;
  • ne pas faire d’exercice de façon régulière;
  • faire de l’embonpoint;
  • avoir déjà donné naissance à un bébé pesant plus de 4 kg (9 lb);
  • avoir un frère, une sœur ou un parent souffrant de diabète.

«La principale cause du diabète reste une prédisposition génétique», note Dr. Yves Robitaille, fondateur du Centre de Médecine Métabolique de Lanaudière.

Quelles sont les causes du diabète?

Le diabète de type I résulte de l’absence de sécrétion d’insuline par le pancréas. Cette insuffisance peut être due à un virus ou à une réaction auto-immune incitant l’organisme à attaquer ses propres cellules pancréatiques. Les personnes atteintes de diabète de type I doivent prendre de l’insuline à vie.

Le diabète de type II est déclenché par une résistance à l’insuline: le pancréas produit cette hormone, mais les cellules de l’organisme deviennent moins sensibles à son action.

Le stress, à l’origine du diabète?

En cas d’efforts importants, l’organisme sécrète des hormones du stress comme l’adrénaline. Elles provoquent un rétrécissement des vaisseaux sanguins et une augmentation de la tension artérielle: nous sommes alors plus vigilants et plus efficaces.

Au même moment, ces «hormones de stress font monter le taux de sucre dans le sang. Quand le corps est en mode survie, cela prend du carburant afin que l’organisme puisse avoir plus d’énergie à sa disposition. Cela a pour résultat de faire augmenter le taux de glycémie dans le sang», explique Dr. Robitaille.

En effet, sous l’influence du stress, le cerveau et les muscles brûlent plus de sucre qu’en temps normal. S’il est modéré, ce processus est tout à fait inoffensif pour la santé. Mais si l’équilibre dans l’organisme est perturbé de façon prolongée par le stress, cela peut déclencher l’apparition du diabète.

Le Dr Robitaille explique qu’«Il ne faut pas oublier qu’il y aura toujours des mécanismes en amont. Un stress ou une maladie aigue peut provoquer l’apparition du diabète chez des personnes qui ont déjà une prédisposition».

Bien entendu, les circonstances extérieures n’influent pas toujours sur le stress. Toutefois, des promenades régulières et un sommeil suffisant peuvent contribuer à faire baisser votre taux d’adrénaline et vous aider à retrouver votre sérénité.

À ce propos, découvrez les bienfaits du yoga aérien sur la santé. Disons simplement que selon la science, il semble offrir de grands avantages…

Les bouffées de chaleur peuvent-elles présager le diabète?

Longtemps considérées comme un simple inconvénient, les bouffées de chaleur ont récemment été reliées à des facteurs aggravant le risque de maladie cardiaque, surtout quand elles sont intenses et fréquentes.

Selon un article publié dans la revue Menopause, les bouffées de chaleur indiqueraient aussi un risque plus élevé de diabète. «Le tiers des 150 007 femmes post-ménopausées ayant participé à l’étude ont déclaré avoir eu des bouffées de chaleur ou des suées nocturnes, et leur risque de diabète s’est révélé supérieur de 18%», écrivait déjà la journaliste Samatha Rideout en 2018.

Assurez-vous de connaitre les autres symptômes du diabète et du prédiabète.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé! Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Popular Videos