Share on Facebook

12 caractéristiques spécifiques aux enfants du milieu dans la famille

Le moment de votre naissance n’influence pas automatiquement vos traits de personnalité. Toutefois, les enfants du milieu partagent plusieurs traits de caractère communs, notamment celui d’être d’excellents médiateurs.

1 / 13
L’enfant du milieu entretien de solides amitiés.Look Studio/Shutterstock

Les enfants du milieu entretiennent de solides relations et amitiés

L’enfant du milieu a tendance à prioriser les relations interpersonnelles extérieures à la famille, selon la Dre Lisa Lewis. « Les cadets, probablement en réaction à cette impression d’être négligés, ont tendance à privilégier des amitiés très solides et des relations à long terme.»

Ils se fient davantage à leurs liens avec leurs pairs qu’avec des membres de leur famille. Ces personnes extérieures répondent à leur besoin de support émotionnel, selon Nedra Glover Tawwab, ancienne agente sociale propriétaire du bureau de Kaleidoscope Counseling en Caroline du Nord.

Assurez-vous de connaître ces 20 faits étonnants sur l’amitié!

2 / 13
L’enfant du milieu est un bon médiateur.Anatoliy Karlyuk/Shutterstock

Ce sont d’excellents médiateurs

La plupart des enfants du milieu sont des gardiens de la paix. Comme ils occupent la place du milieu entre frères et/ou sœurs, ils sont souvent obsédés par ce qui est juste et balancé.

La thérapeute familiale Gina Marie Guarino affirme qu’ils ont tendance à gérer les conflits entre frères et/ou sœurs. «L’enfant du milieu entretient une relation toute spéciale avec l’aîné et le benjamin, ce qui l’aide à faire la médiation entre les deux, et ainsi balancer le rapport entre le plus vieux et le plus jeune.» Suivez ces conseils pour gérer les conflits entre frères et soeurs.

3 / 13
L’enfant du milieu est un excellent négociateur.adriaticfoto/Shutterstock

Ce sont d’excellents négociateurs

Lorsque l’enfant du milieu n’est pas en train de servir d’arbitre, il négocie pour son propre bien-être.

En raison de leurs grandes qualités d’écoute et de patience, ils savent comment attirer l’attention de leurs parents pour négocier leurs besoins.

Voici 3 faits sur les relations entre frères et soeur que vous ignorez probablement.

4 / 13
L’enfant du milieu est facile à vivre.Africa Studio/Shutterstock

Ils sont faciles à vivre

Être bon médiateur, c’est être capable de faire d’excellents compromis. Ils sont donc plus à même de suivre le courant plutôt que d’être entêtés ou contestataires, selon Gina Marie Guarino. De plus, certains parents sont beaucoup plus détendus lorsqu’un deuxième enfant s’ajoute à la famille.

Suivez ces 8 façons de soulager l’anxiété lorsque votre enfant commence la maternelle.

5 / 13
L’enfant du milieu est innovateur.Akaberka/Shutterstock

Ils sont innovateurs

Selon Katrin Schumann, co-auteure de The Secret Power of Middle Children, les enfants du milieu apprécient davantage le changement que les autres. Cela serait dû à leur ouverture d’esprit et à leur volonté d’essayer de nouvelles choses.

Selon une étude, ils sont 85% plus ouverts à de nouvelles idées, alors que seulement 50% des premiers-nés le sont.

6 / 13
L’enfant du milieu est indépendant.everst/Shutterstock

Ils sont plus indépendants

Puisqu’ils ont tendance à créer des relations plus saines à l’extérieur de la maison, ils développent une relation fusionnelle moindre avec leurs parents. «Ils ne surcompensent pas en s’octroyant des responsabilités familiales à l’instar des plus vieux, ou ne dépendent pas d’autrui comme les plus jeunes», affirme la psychologue Katie Davis.

Même si les frères et sœurs semblent en compétition pour avoir l’attention des parents et atteindre un état fusionnel avec eux, les cadets ont tendance à devenir des adultes plus sains, mieux ajustés à la vie. «Ils bénéficient de la distance émotionnelle nécessaire pour se différencier en tant qu’individus.»

7 / 13
L’enfant du milieu est déterminé.Milan Ilic Photographer/Shutterstock

Ils sont déterminés

L’indépendance qui les nourrit en fait des êtres déterminés, selon Katrin Schumann. L’auteure indique que les cadets sont habitués à travailler fort pour atteindre leur but et être appréciés de leurs parents. Ces gardiens de la paix ont donc tendance à se battre pour obtenir ce qu’ils désirent.

Des experts vous confient 8 secrets pour réussir dans votre travail.

8 / 13
L’enfant du milieu est accompli.Look Studio/Shutterstock

Ils sont accomplis

Environ 52% des présidents américains depuis 1787 sont des enfants du milieu. Et ces individus accomplis ne se limitent pas à la présidence. Plusieurs entrepreneurs à succès, dont Bill Gates et Warren Buffet, sont des enfants du milieu. Selon une étude, les traits de caractère de ces personnes, incluant une forte indépendance et des talents de négociation, les aident à prendre davantage de risques et à travailler fort pour accomplir leur but.

Voici ce que les gens qui ont du succès font après le travail.

9 / 13
L’enfant du milieu travaille fort.Africa Studio/Shutterstock

Ils travaillent fort

Situé entre l’aîné(e) et le benjamin, les enfants du milieu ont le meilleur des deux mondes. Ils ont un exemple à suivre d’un côté, et se doivent de servir de modèle pour l’autre.

De plus, entretenir une excellente relation avec l’aîné et le benjamin sera bénéfique une fois sur le marché du travail. Selon une étude publiée dans The Journal of Genetic Psychology, ils performent mieux dans des activités de groupe et font mieux socialement que les autres, développant ainsi un excellent esprit d’équipe.

10 / 13
L’enfant du milieu supporte bien la pression.Nick Starichenko/Shutterstock

Ils ne s’écrasent pas sous la pression

Selon une étude, les premiers-nés risquent davantage de souffrir de dépression que les autres. Ils sont généralement plus à risque d’être dépressifs en raison de la pression de devoir être à la hauteur des attentes parentales. Apprenez-en plus sur les causes et les symptômes de dépression. Les cadets ne souffrent pas de cela lorsqu’ils traversent les différentes épreuves de la vie adulte. Une autre étude, espagnole celle-ci, démontre qu’ils ont moins tendance à souffrir de troubles émotionnels ou de déficit de l’attention.

11 / 13
L’enfant du milieu est un bon parent.UfaBizPhoto/Shutterstock

Ils font d’excellents parents

Une fois adultes, les enfants du milieu deviendraient d’excellents parents. Une étude démontre qu’ils ont tendance à créer un environnement structuré et règlementé à la maison, tout en laissant à leurs enfants un peu de liberté. À titre comparatif, les derniers-nés laissent un peu de côté la structure et les règles lorsqu’ils deviennent parents à leur tour.

Découvrez 11 signes que vous deviendrez un jour un très bon parent.

12 / 13
L’enfant du milieu est plus réfléchit. Prostock-studio/Shutterstock

Ils sont réfléchis

Les enfants du milieu ne sont pas reconnus pour être trop gâtés ou être «le favori» des parents. Ce sont de bons enfants. Selon une étude de la Texas Christian University et de l’Université du Texas, ce serait les enfants les mieux ajustés de la famille.

13 / 13
Enfant du milieu: l’ordre de naissance n’a pas autant d’impact qu’on le pense.Natalia Lebedinskaia/Shutterstock

N’oubliez pas: l’ordre de naissance n’a que peu d’impact sur la personnalité

Même si des traits communs lient les enfants du milieu, plusieurs autres facteurs interviennent dans le développement de la personnalité. Selon la psychothérapeute de l’Université de Columbia, Arlene B. Englander, cela inclut le sexe des autres enfants, la situation économique familiale et le divorce.

À titre d’exemple, si le cadet est le seul enfant masculin du groupe, il pourrait bénéficier d’un traitement spécial même s’il est né après sa grande sœur. «En résumé, l’ordre de naissance peut nous fournir de l’information pour certaines situations, mais il faut observer le tout avec du recul et éviter les stéréotypes lorsqu’on cherche à comprendre comment une personne se développe pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui», dit-elle.

Apprenez-en plus sur la façon dont l’ordre de naissance peut affecter la personnalité.

Contenu original Reader's Digest