Share on Facebook

Télépathie: découvrir ce que pense mon chien

La télépathie est-elle un vrai don? Une chose est sûre: vouloir découvrir à tout prix ce que pense mon chien a bien fait rire ma famille.

1 / 5

Télépathie: découvrir ce que pense mon chien.Nishant Choksi

J’ai une bonne douzaine d’amis, tous dans la cinquantaine, qui ont tous étonnamment réagi à la pandémie en adoptant un chiot. Moi aussi. En 2020, confinée à la maison, terrifiée à l’idée de sortir sans avoir revêtu une combinaison Hazmat, j’ai soudain éprouvé le besoin impérieux d’acquérir un berger australien de sept semaines. Nos irrépressibles désirs nés en temps de pandémie feront sûrement un jour l’objet d’études sur le comportement irrationnel de l’homme. Il faut savoir que cette race de berger est la plus énergique du monde et que, déjà d’un âge avancé, je suis d’un naturel paresseux et le plus souvent plongée dans un livre. Plus accablant, l’expérience n’était pas nouvelle pour moi.

Entre les chiens et moi, le problème est que, pour ma part, je n’ai pas la moindre idée de ce qu’ils veulent, et que, de leur côté, ils semblent tout aussi incapables de deviner ce que je dis. Cette impasse domestique est devenue légendaire dans la famille après que nous avons adopté Kevin, un croisé border collie et basenji. Résultat de la rencontre de la race la plus intelligente du monde et d’une des plus idiotes, ce chien, certes extrêmement alerte, ne comprenait rien à rien. Qu’il se soit agi de demander de la nourriture, de manifester son envie d’exercice, de sauter sur le canapé, de réclamer un jouet ou, qui sait?, d’avoir une conversation sur la note d’électricité, Kevin ne savait pas s’exprimer autrement qu’en se frottant contre moi ou en me dévisageant. Il pouvait le faire 50 fois par jour, me fixer intensément sans remuer un muscle. Et malgré des années de vie commune, je n’ai jamais pu percer le mystère de ses intentions. Nous avons ainsi coexisté dans un état de profonde incompréhension mutuelle. Peut-être que la connexion serait plus simple en adoptant un chien compatible avec votre signe astrologique.

2 / 5

Cher journal, j'aimerais vraiment savoir ce que pense mon chien.Yavdat/Shutterstock

Cher journal

«Il se peut, confiais-je à mon journal, que ne pas savoir ce qu’il veut soit sans importance, parce que nous n’avons rien en commun. S’il a envie d’une chose, cela ne me dira rien. Il veut peut-être que je sorte avec lui chasser l’écureuil. Sans intérêt.» C’est sûr que cela serait plus simple si les animaux pouvaient parler…

Mon mari pouvait laisser Kevin le fixer jusqu’à ce que ses yeux sortent de leur orbite sans que cela ne le dérange. Il le promenait, le nourrissait et le laissait dormir sur le lit. Soit. Mais la mère que je suis s’est toujours sentie tenue de rester attentive aux uns et aux autres.

3 / 5

J'ai fait des ateliers de télépathie pour savoir ce que pense mon chien.Olena Zaskochenko/Shutterstock

Ateliers de télépathie

Un soir, j’ai laissé Kevin seul à la maison pour participer avec 20 autres propriétaires de chien désemparés à un atelier dirigé par une télépathe d’animaux de compagnie dans l’espoir qu’elle m’apprenne à interpréter les demandes de Kevin. Cette ancienne fonctionnaire semblait avoir eu une révélation: elle n’était pas faite pour remplir des déclarations de revenus, vu qu’elle savait lire dans les pensées des animaux. Elle est arrivée en compagnie d’un chat gris efflanqué qu’elle a présenté comme son assistant. Le félin s’est rapidement réfugié dans l’armoire où il est resté planqué pendant deux heures.

«Moose restera invisible et vous pourrez ainsi prendre l’habitude de communiquer à distance avec un animal», a assuré, radieuse, notre télépathe. Nous avons tous fait oui de la tête, dans l’attente d’un message de Moose genre: «Sortez-moi de là, bon sang!» Pendant ce temps, notre professeur nous a initiés à la communication animale.

Assise sur un bureau, les jambes ballantes, elle s’est lancée. «Le désir le plus cher de tout animal est de se faire entendre. C’est vrai surtout des oiseaux. Ils ont beaucoup à dire parce que ce sont de grands voyageurs.» Pardon? «Il ne faut ni analyser ni interpréter, nous a-t-elle mis en garde, dans le cas où nous recevrions un message. Soyez simplement prêts à convenir: “J’ai bien entendu.”»

Nous avons formé des équipes de deux. Ma voisine devait se brancher sur Kevin, qui attendait à la maison en furetant partout, tandis que je tenterais de saisir les pensées de son chat. Nous étions médusées l’une et l’autre, ce qui traduisait sans doute notre incrédulité. Mais nous avions payé. J’ai donc lancé que son chat se trouvait… sous le lit… et voulait sortir. Elle m’a assuré que Kevin était… allongé devant la cheminée… et avait également envie de sortir.

Nous avons partagé nos conclusions avec le groupe en ayant le sentiment d’être une belle paire de faussaires.

À défaut de résultats concluants, vous pouvez apprendre à décoder les expressions faciales de votre chien.

4 / 5

Une experte en communication animale a essayé de savoir ce que pense mon chien.Traveller70/Shutterstock

En tête à tête

À la maison, mon mari m’a encouragée à demander à l’experte en communication animale une consultation privée pour Kevin. «En tête à tête, a insisté Ambrose. Elle et lui dans la même pièce.» Je n’ai pas pu résister.

Quand j’ai présenté la spécialiste à son sujet, ce dernier était avachi dans la salle à manger et faisait des bruits de reniflements. Je voulais qu’elle m’éclaire sur ses pensées.

«Il pense que la famille devrait arrêter de se prendre la tête.» Kevin était satisfait de son rôle, celui qui consistait à nous enseigner des choses et à nous apprendre à être en phase avec notre énergie. Il fallait «accueillir les messages qu’il nous envoyait». Ça va finir par m’énerver, ai-je songé. Quels messages justement? Ces signes ne trompent pas: votre chien est en colère contre vous!

Mon mari s’est mêlé à la conversation. «Pouvez-vous demandez à Kevin qui a tué la gerbille de notre neveu – était-ce lui ou Biscuit?» (Biscuit, la chienne de ma sœur, une golden retriever complètement déjantée qui ne pouvait entrer dans une pièce sans faire tomber un objet. Elle la rendait folle.)

Nullement découragée, notre télépathe a demandé à notre chien profondément endormi s’il était responsable de l’apparition d’un cadavre de gerbille sous le lit de mon neveu, l’été d’avant. Puis elle s’est tournée vers moi. «Kevin dit que tout cela est triste, que c’est arrivé très vite, mais qu’il avait le dos tourné.» À ce moment précis, Ambrose a prétexté qu’il devait aller dehors – où il a pu se tordre à l’aise.

5 / 5

Vouloir découvrir ce que pense mon chien a bien fait rire ma famille.TeodorLazarev/Shutterstock

C’est Biscuit…

La dame a ensuite entrepris de se brancher sur Biscuit, question de s’assurer que Kevin n’avait pas cherché à se défausser. Quelques instants plus tard, elle a confirmé que Biscuit avait bien tué la gerbille «et qu’elle ne regrettait rien».

J’ai remercié la télépathe et appelé ma sœur. «C’EST BISCUIT QUI L’A FAIT – ET ELLE NE REGRETTE RIEN!» Elle s’est bien fendu la pêche.

L’histoire est restée et fait aujourd’hui partie des légendes familiales. C’est dire que tout le monde se délecte d’avance de mes prouesses avec le nouveau chiot. Mais entraîner Ellie le visage couvert ne joue certainement pas en ma faveur.

En tout cas, pas de doute: si votre chien utilise l’un de ces signaux, c’est qu’il demande de l’aide!