Le kudzu : une plante pour diminuer sa consommation d’alcool

Le kudzu est un remède naturel reconnu pour réduire l’envie d’alcool et combattre les problèmes liés à la boisson. Mais est-il vraiment efficace?

Le kudzu : une plante pour diminuer sa consommation d'alcoolLe kudzu : un supplément réputé pour aider à combattre la dépendance à l’alcool

Est-ce qu’une plante employée surtout en cuisine peut avoir des effets réels sur l’envie de boire? Les résultats plutôt mitigés des rares études sur le sujet laissent croire que c’est possible. Mais qu’est-ce que le kudzu? C’est une vigne originaire de l’est de l’Asie très populaire dans la cuisine asiatique (utilisée comme farine ou épaississant). Les racines et les fleurs du kudzu sont saturées de composés biologiquement actifs qui peuvent avoir de nombreux effets bénéfiques. On l’emploie souvent pour soigner la gueule de bois et pour supprimer l’envie de boire.
Dans un proche avenir, et selon l’évolution de la recherche en santé, le kudzu pourrait bien servir à prévenir les maladies cardiaques et l’ostéoporose.

Utilisation du kudzu

Si vous cherchez du kudzu dans le but de réduire votre consommation d’alcool, c’est probablement sous la forme de comprimés d’extrait de racines que vous l’achèterez. Vous trouverez du kudzu blanc, crayeux et séché dans certains magasins d’aliments naturels. Vous pouvez également vous procurer l’extrait de racines de kudzu sous forme soluble ou en sachet, que vous incorporerez à des soupes ou à d’autres plats. La racine elle-même, massive et fibreuse, est employée dans l’alimentation.

Des chercheurs en médecine préviennent cependant que l’utilisation prolongée de la racine, surtout lorsqu’elle accompagne l’alcool  ou qu’elle est ingérée peu de temps après en avoir consommé  pourrait augmenter les risques de cancer. Si vous songez à utiliser le kudzu pour combattre une maladie cardiovasculaire chronique pour laquelle vous prenez des médicaments, prenez-en seulement sous la supervision de votre médecin. En effet, le kudzu peut avoir des effets secondaires et causer des interactions avec d’autres médicaments. 

Action du kudzu sur l’organisme

 Il y a eu plusieurs études sur des cultures cellulaires en laboratoire et sur des souris pour comprendre l’action des composants biologiques du kudzu. Les principaux buts étant de vérifier si cette plante possède bien les vertus médicinales qu’on lui prête. On a ainsi observé que les fleurs du kudzu pouvaient accélérer l’élimination de l’acétaldéhyde de l’organisme : l’acétaldéhyde est un sous-produit toxique qui agit dans la dégradation de l’alcool dans le sang; il est à l’origine de plusieurs symptômes de la gueule de bois. 

Les extraits de kudzu sont riches en isoflavones, composants réputés pour leurs propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Il semblerait que ces composants aident à abaisser le cholestérol et la pression sanguine tout en prévenant l’ostéoporose et plusieurs types de cancers.
Le nombre plutôt limité d’études cliniques sur les humains a donné des résultats mitigés dans lesquels, malgré tout, on a pu confirmer le rôle actif de la racine de kudzu dans le ralentissement du besoin d’alcool.  

Études et recherches récentes sur le kudzu comme antidote contre la consommation d’alcool

Depuis des centaines d’années, les praticiens de médecine chinoise ont prescrit de la racine de kudzu pour réduire la consommation d’alcool. Depuis le début des années 90, des chercheurs de l’Université de l’Indiana ont étudié ses effets sur des rats et sur des hamsters dorés qui ont un goût prononcé pour l’alcool. Les résultats ont été très encourageants : la majorité des animaux ont coupé de moitié leur consommation spontanée d’alcool.

Des essais ultérieurs sur l’humain ont également donné des résultats plutôt positifs. En 2005, par exemple, des scientifiques de la Faculté de médecine de l’Université Harvard ont fait boire pendant sept jours, soit du kudzu, soit un placebo, à des hommes et des femmes souffrant de problèmes d’alcool. Ils leur ont ensuite fait passer sept jours dans un appartement-laboratoire contenant une télé, un sofa, et l’accès illimité à des réserves de leur bière préférée. Les participants qui avaient pris du kudzu ont consommé moitié moins de bière que ceux qui avaient pris le placebo. On a également constaté qu’ils prenaient plus de gorgées et qu’ils mettaient plus de temps à boire chaque bière.

Les chercheurs ont présenté et mis à l’épreuve plusieurs de leurs théories pour essayer de comprendre l’effet du kudzu sur la réduction de la consommation d’alcool. Ils ont notamment découvert que la racine augmentait le taux d’acétaldéhyde dans le sang, ce qui pourrait entraîner l’apparition rapide des symptômes de la gueule de bois. Mais ces symptômes n’ont pu être observés dans les expérimentations. Le kudzu accélère aussi le rythme cardiaque et dilate les vaisseaux sanguins, ce qui pourrait permettre à l’alcool de circuler plus facilement dans l’organisme.

Si vous avez apprécié cet article, ceci pourrait vous intéresser :
8 trucs pour consommer moins d’alcool
Femmes souffrant de problème d’alcool: les ressources et organismes
8 facteurs qui accélèrent l’ébriété  

Vidéos les plus populaires