Share on Facebook

4 vérités sur la barre énergétique

Les ventes de barres énergétiques ont connu une croissance extraordinaire au cours de la dernière décennie, avec plus de 70 millions de dollars en vente. Mais même si elles sont pratiques et faciles à transporter, sont-elles vraiment santé? Ou, pire encore: peuvent-elles vous faire prendre du poids?

1 / 6

Que trouve-t-on dans une barre?

Le nutritionniste, Jonathan Fontaine, Dt.P., a passé à la loupe cette fameuse barre à l’emballage attrayant qui squatte les étalages de tous les supermarchés. «En général, elle est une source de glucides (le plus souvent du sirop de glucose ou de maïs), une source de protéines (très souvent de la poudre de lactosérum, aussi appelé petit-lait, ou du soya) et d’éléments de saveur – chocolat, beurres de noix, noix ou fruits.»

Un de ses inconvénients? Elle est souvent riche en calories, en sucre et en gras. Une barre énergétique contient entre 200 et 300 calories, précise-t-il.

Devrait-elle se retrouver dans notre panier d’épicerie? Lisez donc les quatre vérités suivantes pour vous aider à faire un choix plus éclairé.

2 / 6

Vérité no.1: Elle ne remplace pas un repas équilibré.

Les substituts de repas sont pratiques quand on veut perdre du poids, mais il ne faut pas en faire une habitude. Les barres ne sont pas toutes pareilles et il est important de lire la liste des ingrédients pour choisir les meilleures.

Selon Jonathan Fontaine, la barre énergétique idéale, capable de remplacer un repas, devrait contenir 15 grammes de protéines, 30 grammes de glucides et 5 grammes de fibres. Notez toutefois que vous perdrez du poids seulement si votre barre chocolatée remplace un repas plus copieux avec au moins 10 à 15 grammes de protéines. Pour la pratique d’activité physique, il suggère une barre pauvre en fibres pour faciliter la digestion.

Il poursuit en expliquant que les barres énergétiques devraient être utilisées uniquement lorsque nous n’avons pas d’aliments à portée de la main, et nous encourage à planifier nos repas et collations d’avance plutôt que d’envisager la barre comme une solution.

3 / 6

Vérité no.2: Elle est conçue pour les efforts de longue durée.

Pour un athlète sérieux, qui se livre à des exercices prolongés ou à un sport d’endurance, ce genre de collation peut être utile. «Lors de la pratique d’activités sportives où s’arrêter est impossible, les barres peuvent avoir leur utilité, explique-t-il. À l’origine de leur conception, il fallait un produit très concentré en nutriments et en énergie, sous forme compacte, facile à transporter.» Pas évident toutefois d’éviter l’étouffement! Vous préférerez peut-être la consommer avant, ou boire des liquides chargés de glucides, de sodium, de minéraux et d’électrolytes pendant votre course de vélo ou votre marathon.

À l’inverse, elle n’est d’aucune utilité pour le sportif occasionnel. Elle n’augmente ni son énergie, si son endurance, ni sa musculature. Si l’énergie qu’elle fournit n’est pas brûlée tout de suite, elle se transformera en poids supplémentaire. Mais pour la plupart des gens, c’est le côté pratique qui l’emporte. La barre fait une collation nourrissante quand ils n’ont pas le temps de manger un fruit ou un yogourt.

4 / 6

Vérité no.3: Elle apporte de «l’énergie».

Un aliment énergétique se définit comme un aliment nécessaire à l’organisme pour réparer ses dépenses d’énergie. En nutrition, énergie est synonyme de calories. Tout aliment contient donc de l’énergie. «Cependant, l’énergie nécessaire aux fonctions physiologiques diffère de ce qu’on entend lorsqu’on se sent énergisé, explique le nutritionniste. Bien des gens sentiront qu’ils ont plus d’énergie après avoir bu un café noir bien corsé. Pourtant, celui-ci n’apporte aucune énergie, mais stimule le système nerveux. C’est différent pour la barre: elle apporte beaucoup d’énergie, mais ne stimule pas le système nerveux».

5 / 6

Vérité no.4: Elle n’est pas équivalente à une boisson énergétique.

«La boisson énergétique, comme le Gatorade, apporte de l’énergie sous forme de glucides et de minéraux, explique Jonathan Fontaine. Une barre énergétique est nécessairement plus concentrée en énergie grâce à ses protéines et sa petite quantité de lipides, inexistants dans une boisson énergétique.»

6 / 6

Évitez surtout celles-ci:

PowerBar Energize Berry Blast Smoothie: Cette barre, destinée aux sportifs, ne contient qu’un seul gramme de fibres. Elle n’est donc pas un bon choix pour remplacer un repas. De plus, elle contient 27 g de jus de canne évaporé (sucre).

Quaker Oatmeal to Go Pommes et Cannelle: Elle contient une quantité élevée de fructose (sirop de maïs) et d’huile partiellement hydrogénée. Beaucoup trop sucrée!

 

Sur le même sujet:
· Quoi manger avant de bouger
· Barres énergétiques aux épices et au chocolat
· Trucs et remèdes naturels contre la fatigue