Share on Facebook

9 règles à suivre au restaurant japonais

Les règles d’étiquette dans un restaurant japonais vont plus loin que « ne pas mettre ses coudes sur la table ». Voici ce qu’il faut savoir pour manger votre soupe miso, vos edamames, vos sushis, nigiris et sashimis, et siroter votre bol de saké sans vous trouver dans une situation embarrassante.

1 / 9
De nombreux restaurants japonais vous fournissent une serviette humide dès que vous êtes assis. SANGA PARK/SHUTTERSTOCK

N’en faites pas trop avec la serviette chaude

De nombreux restaurants vous fournissent une serviette humide dès que vous êtes assis. C’est agréable cette sensation de vapeur chaude, mais vous n’êtes pas au spa : ne vous passez pas la serviette sur le visage et le cou. Elle n’est là que pour vous nettoyer les mains. Quand cela est fait, pliez-la simplement et mettez-la de côté. « La serviette mouillée n’a sa raison d’être que parce que vous êtes censés tout manger avec les doigts et vous pourrez ainsi les nettoyer au fur et à mesure », a expliqué au site australien SBS Chase Kojima, chef principal au Sokyo (Melbourne).

Quelque soit le restaurant où vous allez, ne commettez JAMAIS ces 13 erreurs.

2 / 9
Au Japon, ce n'est pas malpoli de manger sa soupe en faisant du bruit. KAZOKA/SHUTTERSTOCK

Lapez vos liquides

Dans la culture occidentale, c’est malpoli de manger sa soupe en faisant un bruit de langue comme si c’était votre dernier repas sur terre (la soupe est un de ces plats difficiles à manger de façon polie). Mais, au Japon, ce n’est pas le cas. Les chefs japonais considèrent que le bruit de langue est une manifestation de contentement. Ne soyez pas surpris d’entendre ce bruit autour de vous au restaurant ! Et faites de même, si vous en avez envie.

Vous êtes surpris par cette tradition? Découvrez les bonnes manières à table dans 18 pays.

3 / 9
e saké et la bière coulent à flots dans les restaurants japonais.BEEBOYS/SHUTTERSTOCK

Ne buvez jamais seuls

Le saké et la bière coulent à flots dans les restaurants japonais, comme le savent les amateurs de sushis. Mais ne buvez pas seuls. L’étiquette adéquate consiste à attendre que tous les verres soient remplis, puis un convive lève le sien en portant un toast ou dit simplement kanpai (à votre santé). Après avoir levé votre verre, répondez kanpai et buvez (mais toujours avec modération, car trop d’alcool a des effets négatifs sur la santé). Un conseil : les Japonais se servent mutuellement. Tenez-en compte. Attendez qu’on remplisse votre verre, puis remplissez celui de vos voisins. C’est mal vu de se servir soi-même sans servir les autres!

Si vous souhaitez boire moins d’alcool, voici 16 trucs pour y arriver (sans paraitre impoli).

4 / 9
Ne frottez pas vos baguettes l’une contre l’autre quand vous êtes au restaurant japonais.PROGRESSMAN/SHUTTERSTOCK

Ne frottez pas vos baguettes l’une contre l’autre

Est-ce qu’après avoir sorti vos baguettes jetables de leur papier, vous les frottez l’une contre l’autre pour éliminer les esquilles ? Si c’est le cas, vous pourriez être coupable de ne même pas les avoir regardées, avertit le chef John Um du Sushisamba, à Las Vegas (Nevada). Ce comportement est considéré comme insultant. C’est comme si vous signifiez que les baguettes de ce restaurant sont de mauvaise qualité. S’il y a un éclat dans le bois, demandez simplement une autre paire de baguettes.

Assurez-vous de connaitre ces 13 règles de savoir-vivre à appliquer au restaurant.

5 / 9
Ne piquez pas vos baguettes tête en bas dans le riz, parce que c’est un rituel de funérailles au Japon.NOPPADON STOCKER/SHUTTERSTOCK

Ne piquez pas vos baguettes perpendiculairement dans votre riz

Parfois on ne sait quoi faire avec nos ustensiles ; c’est la même chose pour les baguettes. Vous êtes en train de vous régaler, et soudain vous avez envie de prendre une pause en piquant vos baguettes dans le bol de riz. Ne faites pas cela ! On ne pique pas ses baguettes tête en bas dans le riz, parce que c’est un rituel de funérailles : en effet, au Japon, on place à côté du défunt un bol de riz dans lequel on a enfoncé des baguettes. Déposez-les plutôt en face de vous, parallèlement au bord de la table.

Évitez de commander ces 8 types de poissons néfastes pour votre santé.

6 / 9
Ne servez pas les autres avec vos baguettes quand vous êtes au restaurant japonais.PROSTOCK-STUDIO/SHUTTERSTOCK

Ne servez pas les autres avec vos baguettes

Dans la culture nord-américaine, on ne passe pas les aliments avec les doigts, à moins qu’il ne s’agisse d’ailes de poulet ou de hamburgers, qu’on mange avec les mains. Les baguettes ne fonctionnent pas comme les fourchettes. Passer de la nourriture aux autres avec ses baguettes est un manque de savoir-vivre au Japon. En effet, on se sert des baguettes lors des funérailles pour passer des fragments d’os incinérés. Pour échanger des bouchées, déposez-les sur une petite assiette et passez l’assiette.

7 / 9
On mange les sushis dans un certain ordre.NIOLOXS/SHUTTERSTOCK

Mangez dans le « bon » ordre

On mange les sushis dans un certain ordre. Vous ne le saviez sans doute pas. L’étiquette veut qu’on commence par le poisson blanc et les poissons dont le goût est peu marqué. Puis l’on déguste les poissons plus riches et plus gras, selon Jeffrey Elliot and Robby Cook, auteurs de The Complete Guide to Sushi and Sashimi. Vous ne commenceriez pas le repas avec un vin rouge charnu en accompagnement d’une salade, pour passer à un rouge léger avec le steak. C’est la même chose !

Retrouvez plus d’astuces pour manger vos sushis comme les japonais!

8 / 9
Ne mettez pas du wasabi dans la sauce sojaSHUTTERSTOCK

Ne mettez pas du wasabi dans la sauce soja

Dans les beaux restaurants, le chef a déjà mis la quantité nécessaire de wasabi et de sauce soya sur le poisson pour un équilibre parfait. Si ce n’est pas le cas, suivez bien l’étiquette. Avant de plonger votre nigiri ou votre sushi dans la sauce soya, mettez le wasabi directement sur le sushi. Vraisemblablement, vous ne tenez pas bien votre nigiri quand vous le plongez dans la sauce soya. Vous devez l’y mettre poisson au-dessous, ou le riz se défera. Cette recommandation vient du Chef Masaharu Morimoto du Morimoto (New York). En plus, c’est meilleur ainsi.

9 / 9
Ne commandez que ce que vous pouvez manger, d’autant plus que manger trop de sushis n’est pas bon pour la santé.ITS_AL_DENTE/SHUTTERSTOCK

Mangez tout ce que vous avez commandé

Dans la culture japonaise, on ne laisse pas d’aliments dans son assiette pour ne pas avoir l’air trop glouton. C’est particulièrement vrai si vous prenez le choix du chef, ou omakase. Laisser au chef l’occasion de vous préparer quelque chose qui vous plaise est un honneur : si vous ne finissez pas, on jugera que vous êtes très impoli et que vous gâchez la nourriture. Aussi, ne commandez que ce que vous pouvez manger, d’autant plus que manger trop de sushis n’est pas bon pour la santé. Par ailleurs, on vous suggère de manger les morceaux dans l’ordre où ils vous sont présentés. Les chefs choisissent les éléments les plus frais et ils les disposent dans un ordre minutieux en tenant compte de la température du riz.

Pensez à laisser un pourboire, sauf si vous voyagez au Japon. Lisez ces 9 règles du pourboire à travers le monde.

Contenu original Reader's Digest