Étude: comment se déplace-t-on pour aller au travail?

Le déplacement du domicile au lieu de travail fait partie de la vie quotidienne de la majorité des travailleurs canadiens. Depuis 1996, le nombre de travailleurs ayant à se déplacer à leur lieu de travail a augmenté de 3,7 millions pour atteindre 15,9 millions en 2016, ce qui représente une croissance de 30,3 %.

Déplacement du domicile au lieu de travail Benoit Daoust / Shutterstock

La manière dont les gens se rendent au travail est en constante évolution. De 1996 à 2016, le nombre de navetteurs qui utilisent le transport en commun s’est accru de 59,5 %, tandis que le nombre de ceux qui utilisent un véhicule a augmenté de 28,3 %.

C’est donc dire que l’accès au transport en commun est étroitement lié à l’utilisation du territoire urbain. La croissance démographique dans les régions urbaines fait croître la congestion routière, et cette congestion accrue se traduit par une augmentation de la durée du déplacement du domicile au lieu de travail pour les travailleurs qui empruntent les réseaux routiers.

Le temps de déplacement

En 2016, les navetteurs canadiens ont consacré en moyenne 26,2 minutes à leurs déplacements entre le domicile et le lieu de travail, ce qui représente une augmentation de 0,8 minute par rapport à 2011 (25,4 minutes). Plus précisément, en 2016, les automobilistes mettaient en moyenne 24,1 minutes à se rendre au travail, et les usagers du transport en commun, 44,8 minutes.

Les moyens de déplacement durable

C’est à Vancouver que la proportion de travailleurs qui utilisent le transport en commun pour se rendre au travail a le plus augmenté de 1996 à 2016, celle-ci s’étant accrue de 6,1 points de pourcentage pour s’élever à 20,4 %

Le pourcentage de personnes occupées se rendant au travail à pied ou à bicyclette a diminué de 1,2 point de pourcentage par rapport à 20 ans plus tôt, passant de 8,1 % en 1996 à 6,9 % en 2016. Cette baisse est entièrement attribuable à la proportion de personnes qui se rendent au travail à pied, qui est passée de 7,0 % en 1996 à 5,5 % en 2016.

Les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’utiliser un mode de transport durable le transport en commun, la marche, la bicyclette ou le covoiturage, soit 33,8 % par rapport à 29,1 %). La plus grande partie de la différence s’expliquait par le recours accru au transport en commun par les femmes pour se rendre au travail.

Près de la moitié des jeunes âgés de 15 à 24 ans utilisaient un mode de transport durable pour se rendre au travail, ce qui représente la proportion la plus élevée de tous les groupes d’âge.

Source : Statistique Canada

Vous aimerez aussi :

10 cadeaux à moins de 30 $ pour la voiture

14 objets très utiles à garder dans votre voiture

10 faits sur les voitures électriques

Survivre à l’heure de pointe: 8 trucs pour garder son sang froid

Mal des transports et nausées: les meilleurs remèdes et conseils

Vidéos les plus populaires