Share on Facebook

Les 9 plus grands mystères du corps humain

Les mystères du corps humain sont nombreux : bien que nous passions notre vie en sa compagnie, notre corps a beaucoup de choses à nous apprendre!

1 / 9
Pourquoi a-t-on des empreintes digitales?Shutterstock

Pourquoi a-t-on des empreintes digitales?

Nous savons tous que nos empreintes digitales sont si uniques qu’il n’y a pas deux personnes qui possèdent les mêmes, pas même des jumeaux identiques. Mais pour quelle raison les humains ont-ils ces motifs sur les doigts? Les scientifiques ont longtemps pensé qu’elles nous aidaient à saisir des objets… mais il s’avère que les empreintes digitales réduisent la surface de contact entre notre peau et les objets bien plus que ne le feraient des bouts de doigts parfaitement lisses. Les empreintes n’ont donc rien à voir avec la préhension. Bien qu’il existe quelques théories sur la fonction évolutive de ces sillons absolument uniques (ils protègeraient nos doigts ou augmenteraient la sensibilité du toucher, par exemple), les scientifiques n’ont pas été en mesure de trouver une explication définitive.

2 / 9
Pourquoi avons-nous un appendice?Shutterstock

Pourquoi avons-nous un appendice?

Organe capable de causer beaucoup de douleurs et dont l’ablation n’a absolument aucun effet sur notre corps, l’appendice semble être pour nous un problème plus qu’un atout. Pendant très longtemps, les scientifiques pensaient comme Charles Darwin que l’appendice était le souvenir évolutif d’une époque où le genre humain se nourrissait de plantes très indigestes – l’appendice n’exercerait donc plus aucune fonction chez les humains modernes depuis que leur alimentation a évolué. Mais une autre théorie gagne en popularité auprès de la communauté scientifique: cet organe tubulaire abriterait et protègerait une foule de bactéries bonnes pour l’organisme. Il faudra attendre de voir si cette théorie s’avère exacte et si l’appendice trouve enfin un rôle à jouer.

3 / 9
Pourquoi avons-nous une main dominante?Shutterstock

Pourquoi avons-nous une main dominante?

Nous avons tellement l’habitude d’avoir une main dominante et d’identifier les gens comme «droitiers» ou «gauchers» que nous tenons cela pour acquis. Mais quand on y pense vraiment, le fait d’avoir une main bien plus fonctionnelle que l’autre est plutôt étrange. Étant donné tout ce que nous savons sur l’évolution et la «survie du plus fort», pourquoi n’avons-nous pas évolué de manière à ce que nos deux mains soient aussi habiles l’une que l’autre ? D’autant plus que les ambidextres, eux, peuvent utiliser indifféremment les deux mains avec la même habileté. C’est l’un des plus grands mystères du corps humain.

4 / 9
Pourquoi bâille-t-on ?Shutterstock

Pourquoi bâille-t-on ?

Nous bâillons depuis que nous sommes dans l’utérus de notre mère et, pourtant, les scientifiques sont incapables d’expliquer pourquoi. Bien que les théories ne manquent pas, les véritables raisons du bâillement demeurent mystérieuses. L’une d’elles suggère que nous bâillons pour réguler la température de notre cerveau, que le manque de sommeil ou l’ennui peut faire baisser. Une autre suggère que nous bâillons pour fouetter notre corps, puisque notre rythme cardiaque a tendance à accélérer et que nos muscles oculaires se contractent après un bâillement. Peut-être que les deux sont vraies.

5 / 9
Pourquoi les groupes sanguins existent-ils?Shutterstock

Pourquoi les groupes sanguins existent-ils?

Comme l’appendice, les différents groupes sanguins des humains fournissent des indices sur notre évolution. Les différents groupes sanguins ne sont pas tous aussi efficaces pour combattre certaines infections, et les scientifiques pensent qu’ils ont commencé à évoluer il y a environ 20 millions d’années chez les ancêtres des humains et d’autres primates. «Combinée à la sélection naturelle et à la capacité de certains groupes sanguins à combattre certaines infections, l’évolution a produit la merveilleuse diversité des groupes sanguins humains que nous connaissons aujourd’hui», explique le Dr Mohammad Mobayed, hématologue.

6 / 9
Pourquoi rêvons-nous?Shutterstock

Pourquoi rêvons-nous?

«Les humains passent près du tiers de leur vie à dormir, mais la science ne comprend pas encore très bien comment et pourquoi nous rêvons», dit Caleb Backe, un expert de la santé et du bien-être. Nous savons que les rêves se produisent pendant le sommeil paradoxal et que notre rythme cardiaque augmente lorsque nous rêvons, mais nous ne savons pas exactement à quoi sert le rêve. Une théorie en vogue suggère que le rêve est la façon dont votre cerveau trie les souvenirs de la journée, décidant de ceux qui ont de la valeur et de ceux qui n’en ont pas. D’autres scientifiques, cependant, croient que le rêve ne sert à rien, que c’est juste ce que fait notre inconscient quand il n’est pas relié à notre moi éveillé. 

7 / 9
Pourquoi gardons-nous des microbes dans notre corps?Shutterstock

Pourquoi gardons-nous des microbes dans notre corps?

Vous pensez que la seule chose vivante dans votre corps, c’est vous ? Pas du tout ! Les humains abritent tellement de bactéries dans leur organisme que celles-ci ajoutent en fait quelques kilos à leur poids corporel. Beaucoup de ces bactéries ont de bonnes raisons d’être là : elles nous aident à digérer, à guérir de nos blessures ou à lutter contre la maladie. La majorité, cependant, sont des microbes dont le rôle nous est totalement inconnu.

8 / 9
Pourquoi les autres primates sont-ils bien plus forts que nous?Shutterstock

Pourquoi les autres primates sont-ils bien plus forts que nous?

À bien des égards, le corps humain est extrêmement semblable à celui d’autres primates, comme le chimpanzé, et possède des structures musculaires très semblables. Si, malgré cela, nos plus proches parents primates sont en moyenne 1,35 fois plus forts que nous, c’est que avons développé plus de fibres musculaires à fibrillation lente, qui sont des fibres musculaires moins puissantes que celles des autres primates. Cependant, ces fibres musculaires permettent aux humains d’avoir une plus grande endurance que les autres primates; elles ont permis aux premiers humains des comportements tels que la chasse et la recherche de nourriture. Aujourd’hui, c’est grâce à eux qu’un humain peut courir un marathon alors qu’un singe en est incapable.

9 / 9
Pourquoi le rire est-il contagieux?Shutterstock

Pourquoi le rire est-il contagieux?

Oui, le rire est contagieux, et pas seulement métaphoriquement. Les scientifiques ont découvert que des émotions fortes peuvent provoquer la synchronisation de l’activité cérébrale de différentes personnes. «Les études montrent que le rire est lié au fait d’être des créatures sociales. Les psychologues ont en effet constaté que les humains sont presque 30 fois plus susceptibles de rire lorsqu’ils se trouvent en société, explique Caleb Backe. La théorie actuelle suggère que le rire est contagieux parce que les humains sont des êtres empathiques.» Notre cerveau libère des endorphines lorsque nous rions, et ces composés chimiques nous permettent de nous sentir bien et en sécurité. Ainsi, nous ne savons pas exactement pourquoi notre rire est contagieux, mais nous savons que ça fait du bien.

 

Tiré de Rd.com: 9 Biggest Unsolved Mysteries About the Human Body

Vous aimerez aussi:
16 des plus grands mystères non résolus de tous les temps
50 mythes sur le cancer qui ont la vie dure
Géographie : 30 mythes qu’on croit vrais