Share on Facebook

Les pistes cyclables américaines avec les plus belles vues

Le vélo a la particularité de vous emmener dans des endroits inaccessibles à pied. Des cols de montagne impressionnants jusqu’aux côtes apaisantes, voici quelques-unes des pistes cyclables américaines les plus pittoresques.

1 / 7

Arbres et vélos à Monterey BayDAVID LITMAN/SHUTTERSTOCK

Sentier de loisirs côtier de la baie de Monterey – Californie

Pour profiter d’une vue parfaite sur l’une des côtes les plus célèbres et les plus spectaculaires de Californie, suivez les 29 kilomètres du «Monterey Bay Coastal Recreation Trail» depuis la ville côtière de Pacific Grove jusqu’à Castroville. Vous y verrez des loutres se prélassant sur le rivage et des surfeurs s’attaquant aux vagues le long de la pittoresque péninsule.
Si vous voyagez avec des enfants, sachez que l’aquarium de Monterey Bay – considéré comme l’un des plus beaux des États-Unis – se trouvera sur votre passage.

Pour les boutiques, les cafés et les divertissements, le quartier de Fisherman’s Wharf à San Francisco ou les restaurants situés sur Cannery Row, qui longe la baie de Monterey entre le port au sud-est et l’aquarium au nord-ouest, sauront vous satisfaire.

Juste après la plage de Monterey, ne manquez pas la forêt d’eucalyptus; c’est un refuge pour les papillons monarques.

Une ville balnéaire – où l’on trouve des auberges de luxe, des restaurants haut de gamme, des galeries et des boutiques – à proximité de Carmel-by-the-Sea, est un lieu tout indiqué pour passer la nuit.

Des locations de vélos sont disponibles auprès de plusieurs pourvoyeurs situés à chaque extrémité du sentier.

Vous aurez peut-être envie de découvrir aussi les plus belles pistes cyclables du Québec.

2 / 7

Pont de Greenville en Caroline du SudMARKVANDYKEPHOTOGRAPHY/SHUTTERSTOCK

Sentier des lapins des marais, Greenville – Caroline du Sud

Nommé en l’honneur du lapin indigène trouvé dans la région, ce sentier de 35 kilomètres dans les contreforts des montagnes Blue Ridge relie les villes de Travelers Rest et Greenville, le long de la rivière Reedy, sur un ancien chemin de fer.

La plupart des cyclistes commencent le sentier à Greenville, avec son centre-ville historique revitalisé regorgeant de boutiques, de musées, de galeries et de restaurants. Procurez-vous des provisions au «Swamp Rabbit Cafe and Grocery» avant de vous diriger vers le populaire parc des chutes de Greenville, avec ses sentiers ombragés, ses cascades occasionnelles et le Liberty Bridge, un pont suspendu pour piétons reliant le centre-ville.

Vous passerez devant le manoir de Monaghan, qui a servi de moulin entre 1900 et 2001 et qui est maintenant inscrit au registre national des lieux historiques. Enfin, détendez-vous à Travelers Rest, une ville de montagne avec plusieurs restaurants adaptés aux cyclistes.

Au fait, connaissez-vous l’histoire du voleur de banques à bicyclette?

3 / 7

Sentier ferroviaire de Cape CodLISA PARSONS/SHUTTERSTOCK

Sentier ferroviaire de Cape Cod – Massachusetts

Vous avez des enfants? Ce qui était autrefois connu sous le nom de «Cape Cod Central Railroad» dans les années 1860 est maintenant le «Cape Cod Rail Trail», l’une des plus belles attractions familiales des États-Unis.

Reliant les villes de South Yarmouth et Wellfleet, le sentier relativement plat de 40 kilomètres serpente dans le Cape Cod National Seashore, une aire protégée créée en 1961 située sur les bords de l’océan Atlantique.

Les brises océaniques salées vous attireront vers le rivage pour une promenade (ou une sieste) sur les dunes de Coast Guard Beach, une plage située à Eastham.

Également sur le chemin se trouve le Nickerson State Park, une zone de loisirs publique de plus de 1 900 acres, où l’on peut se baigner ou pratiquer le canotage.

Procurez-vous des fournitures au magasin général de Pleasant Lake à Harwich et trouvez un endroit sur la route pour faire un pique-nique mémorable. Le sentier vous fera voyager à travers sept villes de la Nouvelle-Angleterre au charme du XVIIe siècle. Explorez aussi des plages immaculées et un phare pittoresque à l’extrémité nord du sentier.

Mis à part la découverte de paysages extraordinaires, découvrez ces autres bonnes raisons d’enfourcher votre vélo.

4 / 7

The Island Bike Trail, Burlington, VermontLOCALMOTION.ORG

Piste cyclable de l’île, Burlington – Vermont

Pour des vues spectaculaires sur les monts Adirondack de l’État de New York, ou encore les montagnes vertes du Vermont, embarquez sur la magnifique piste cyclable de l’île le long du lac Champlain à Burlington. En plus, on trouve dans la ville de multiples endroits dédiés à la location de vélos.

Cette ville universitaire branchée constitue le début d’une balade pour débutants de 22.5 kilomètres, qui enchaîne une série de parcs riverains avant d’atteindre la chaussée de Colchester. Un étroit tronçon de route qui mène à près de cinq kilomètres dans le centre du lac Champlain.

Une fois rendu, traversez le «Local Motion Island Line Bike Ferry» de 61 mètres et continuez à explorer les îles Champlain. Sinon, faites demi-tour et repartez pour un repas bien mérité dans l’un des charmants cafés que vous aurez croisé sur le long du chemin.

5 / 7

Pistes cyclables Captain Ahab et Slickrock, Moab – UtahDISCOVERMOAB.COM

Pistes cyclables Captain Ahab et Slickrock, Moab – Utah

Considéré comme l’un des endroits par excellence pour la pratique du VTT aux États-Unis, Moab se trouve à proximité non pas d’un, mais de deux des plus beaux parcs nationaux du pays: Arches et Canyonlands.

C’est une destination pour une balade panoramique à travers des canyons de roches rouges et des sommets de mesa (plateau formé par les restes d’une coulée volcanique). Et pour le vététiste expérimenté à la recherche de falaises difficiles à conquérir, Moab possède certains des paysages les plus époustouflants de la planète… et abrite de nombreuses brasseries locales et de bons restaurants.

Empruntez le sentier Amasa Back, ou encore le sentier HyMasa, jusqu’à la piste Captain Ahab de 6.4 kilomètres, et ses magnifiques vues sur les formations rocheuses et sur le fleuve Colorado.

Les meilleurs d’entre nous peuvent tester leurs compétences sur la piste cyclable Slickrock, pleine de montées raides et de sauts: c’est la montagne russe des pistes cyclables – qui a d’ailleurs servi de décor à une myriade de films d’action.

6 / 7

Route Going-to-the-Sun, Whitefish – MontanaEGUNES/SHUTTERSTOCK

Route Going-to-the-Sun, Whitefish – Montana

Cette balade de 51.5 kilomètres à travers le parc national des Glaciers est conçue pour les cyclistes passionnés qui roulent autant à la recherche d’ascensions difficiles que pour la beauté du paysage.

Vous gravirez un kilomètre sur un chemin essentiellement creusé dans le flanc d’une montagne, vous offrant une vue à couper le souffle sur le ruisseau McDonald, alors qu’il descend en cascade vers le lac du même nom.

Fermée aux voitures au printemps et à l’automne, la route Going-to-the-Sun passe finalement devant le lac McDonald et le sommet enneigé de la montagne Heavens Peak, alors que vous roulez sous les surplombs rocheux. Assurez-vous de jeter un coup d’œil aux minuscules stalactites du tunnel Heaven’s Peak.

Si la balade est trop longue pour vous, sachez qu’il s’agit aussi de l’un des trajets routiers les plus impressionnants des États-Unis.

Nichée sur les rives du lac Whitefish et au pied de «Big Mountain», la ville de Whitefish est le point de départ idéal. La région offre une variété d’hébergements, des auberges inoubliables, des chalets de ski, en passant par les condos locatifs. De plus, la location de vélos est offerte chez plusieurs pourvoyeurs, dont beaucoup proposent un service de navette aller-retour vers le sentier.

7 / 7

Sentier de la vallée des requins, près de Miami, en FlorideWILLIAM SILVER/SHUTTERSTOCK

Sentier de la vallée des requins, près de Miami – Floride

Si vous recherchez une balade inoubliable, le «Shark Valley Tram Trail» de 24 kilomètres dans le parc national des Everglades vous ravira assurément, notamment à cause des alligators en train de se prélasser au soleil que vous êtes certains de croiser sur votre route. Vous êtes également susceptible de voir des hérons, des aigrettes, des cerfs et des tortues.

Montez dans la tour d’observation de près de 14 mètres de haut et prenez le temps d’admirer la vue panoramique sur «l’océan d’herbe». On y voit un trio de zones humides, de prairies et de groupes d’îles, surnommées «hamacs en bois dur tropical» (de l’anglais, tropical hardwood hammocks). Ce sont des forêts à couvert fermé, dominées par un assemblage diversifié d’espèces d’arbres et d’arbustes à feuilles persistantes. Veillez à apporter une paire de jumelles et vous apercevrez probablement des lynx roux, des loutres et d’autres animaux sauvages que vous n’êtes pas près d’oublier.

Après votre balade, dégourdissez-vous les jambes sur le «Otter Cave Hammock Trail». Sculpté presque entièrement en calcaire, ce sentier sillonne une forêt tropicale et passe par des passerelles qui traversent un petit ruisseau.

Miami, avec ses belles plages et sa vie nocturne animée, est la grande ville la plus proche du sentier, à environ 30 minutes en voiture. Des services de location de vélos y sont disponibles près du centre d’accueil des visiteurs de Shark Valley.

Mais avant de partir à la conquête des États-Unis, vous devez tout d’abord rouler sur ces pistes cyclables urbaines de Montréal et de Québec (que vous devez absolument connaître!).

Inscrivez-vous à l’infolettre de Sélection du Reader’s Digest. Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest