Tendance fitness: Taekwondo

Les amateurs de taekwondo y trouvent des avantages pour la santé physique et mentale.

Tendance fitness: Taekwondo

«Lorsque je commence à donner des coups de pied, je n’ai plus envie de m’arrêter!», dit Karleen Rhodes, 37 ans. Il y a onze ans, l’assistante en éducation spécialisée de Calgary a inscrit ses deux fils, de six et sept ans, à des leçons de taekwondo. Quand elle a vu combien ils aimaient cela, elle a décidé d’essayer.

Cette décision est survenue au bon moment pour Rhodes, qui avait lutté contre la dépression pendant des années, à titre de jeune maman avec des difficultés financières. «Dès que j’ai commencé le taekwondo, j’ai repris confiance, l’exercice me faisait du bien», explique-t-elle. «Je dormais mieux, mes maux de tête ont disparu, j’ai coupé la malbouffe

Les effets positifs des arts martiaux, tels que le taekwondo (qui signifie, grosso modo, «le chemin de la main et du pied» en coréen), sur la santé mentale ont été démontrés par plusieurs études. Dans une étude américaine, des participants qui pratiquaient le taekwondo ont affirmé que ce sport permet de diminuer la tension, la dépression, la colère, la fatigue, la confusion et apporte de la vigueur, ce dont n’a pas bénéficié le groupe témoin qui ne faisait pas de taekwondo. De même, l’Association canadienne pour la santé mentale inclut les arts martiaux, parmi les techniques recommandées de gestion du stress, dans son guide pour le traitement de la dépression.

Mais le plus grand avantage pour Rhodes a été de trouver un cercle social accueillant. «J’ai rencontré plusieurs nouvelles personnes et nous avions tous le taekwondo en commun», dit-elle. «J’ai trouvé une communauté.» En dehors de la salle de classe, elle et ses collègues vont au cinéma, boire un verre et célèbrent les anniversaires, ensemble. Les arts martiaux sont souvent perçus comme une activité dominée par les hommes, ou pour les enfants, mais de plus en plus de femmes, dont Rhodes et son amie Mélodie Loberg, vont aux cours, avec leurs enfants ou leur partenaire.

En plus de l’élimination du stress, de l’amélioration de la concentration et du renforcement de l’estime de soi, le taekwondo présente plusieurs avantages physiques. Parce que c’est un sport qui se concentre principalement sur les coups de pied, il renforce les jambes et le tronc. Les bras sont entraînés aussi, grâce aux coups de poing et aux blocages. Le taekwondo améliore aussi la souplesse, l’équilibre, l’endurance et l’amplitude des mouvements. Et en une heure d’entraînement, une personne de 70 kg (160 lb) peut brûler jusqu’à 730 calories.

Rhodes, se rend à son club de taekwondo environ deux fois par semaine pour une séance d’une heure, même si elle a déjà travaillé plus intensément pour gagner sa ceinture noire. «Les gens sont surpris quand ils découvrent que je fais des arts martiaux ‘ je ne mesure que 1,57 m (5′ 2 »)!’, mais ils sont aussi impressionnés. C’est un grand aboutissement, et ce sport a fait une énorme différence dans ma vie, aux plans mental, physique et social.», affirme Rhodes.

Ce que vous devez savoir

Qu’est-ce que c’est? Vous apprendrez une série de mouvements de base: coups de pied, coups de poing et blocages, réalisés avec les bras et les jambes. Ensuite, vous progresserez à partir des mouvements appris. Vous n’allez pas réellement frapper quelqu’un, seuls les amateurs avancés font contact avec l’adversaire, après l’apprentissage de techniques appropriées, et ils portent un équipement de protection.

Que dois-je porter? Les participants portent un uniforme blanc (pantalon et chemise courte), appelé un «do-bok», avec une ceinture en tissu dont la couleur atteste des progrès accomplis. Certaines femmes portent un maillot sous la chemise. On ne porte pas de chaussures.

Où donne-t-on des cours? On donne des cours dans tout le pays, mais il n’existe pas de registre central. Faites une recherche en ligne avec «taekwondo» suivi du nom de votre province ou de votre ville, ou informez-vous au centre de loisirs local.

Vidéos les plus populaires