Soulager par les massages

Le massage est connu depuis la nuit des temps pour ses vertus relaxantes, tonifiantes et curatives.

Soulager par les massages

Quelle que soit la formule choisie, il améliore la qualité de vie en prévenant les risques de maladies, en stimulant la circulation, en abaissant la tension artérielle et en éliminant les toxines. Le massage, pratiqué tous les jours ou occasionnellement, soulage douleurs et raideurs.

Il s’adresse surtout aux personnes exerçant des métiers sédentaires. Si vous travaillez toute la journée assis à un bureau, demandez au département des Ressources humaines si la société accepterait de subventionner un masseur.

Après le sport, un massage permet aux muscles de récupérer rapidement et atténue spasmes, contractures et crampes.

Se masser abaisse la tension artérielle et le rythme cardiaque, réduisant ainsi tensions et anxiété.

Il peut s’avérer utile pour diminuer le stress émotionnel, qui se manifeste souvent par une contraction importante des muscles thoraciques et un souffle court.

En stimulant la circulation sanguine, un massage peut accélérer la régénération des tissus et minimiser ainsi les boursouflures et les contusions.

Il est indiqué dans les problèmes de digestion puisqu’il apaise les crampes et les spasmes de l’appareil digestif et facilite l’élimination via le gros intestin.

Un massage revigore tout en procurant un sentiment de détente et de bien-être généralisé. Il augmente le taux de dopamine, neurotransmetteur lié à la bonne humeur.

Les massages sont déconseillés aux femmes enceintes de moins de 3 mois, aux personnes souffrant d’un cancer, d’une lésion grave du dos, d’une fracture osseuse, de problèmes cutanés importants comme le psoriasis et l’eczéma ou d’une détérioration des tissus.

Pour découvrir quel type de massage vous convient, cliquez ici.

Acupression

Cette technique utilise les doigts pour stimuler les points d’acupuncture afin de restaurer le flux énergétique – ou qi – dans tout le corps.

Dès l’apparition de raideurs et de douleurs dans la nuque et les épaules, placez vos doigts à la base de votre nuque, d’un côté ou de l’autre de la colonne vertébrale. Exercez une pression de 15 secondes, inspirez profondément, expirez. Déplacez vos doigts de 2 cm vers l’extérieur et recommencez. Répétez l’exercice 2 cm plus loin.

Enlacez-vous pour étirer votre dos. Changez vos mains de place et enlacez-vous de nouveau.

Drainage lymphatique

Le drainage lymphatique manuel procède par mouvements circulaires doux s’apparentant à des manœuvres de « pompage ».

Il combat les œdèmes après une intervention chirurgicale, une séance de radiothérapie ou de chimiothérapie.

Il apaise les pressions douloureuses générées par les rhumes et sinusites chroniques.

Pratiqué régulièrement, il améliore le système immunitaire.

Les automassages

Testez ces méthodes, sur vous ou un partenaire. Un conseil: Ajoutez une huile essentielle à votre préparation de massage. Choisissez l’un de vos parfums préférés ou essayez le néroli.

Frictionnez-vous, c’est bon pour les articulations ankylosées. Placez vos mains l’une à côté de l’autre, les paumes sur le corps, et frottez vivement d’avant en arrière.

Massez les parties charnues à cadence soutenue en pinçant les muscles entre le pouce et les autres doigts.

En cas de tension dans les épaules, fermez les poings et posez-les sur l’épaule douloureuse, de sorte que les deuxièmes phalanges touchent la peau. Massez avec des mouvements circulaires.

    Vidéos les plus populaires