Le secret pour persévérer au gym

Avez-vous de la difficulté à compléter vos séances d’entraînement? Garder vos mains au frais pourrait vous aider à persévérer au gym.

Le secret pour persévérer au gym

Une étude présentée durant les Séances scientifiques 2012 sur l’épidémiologie, la prévention par la nutrition et l’activité physique, ainsi que sur le métabolisme, de l’American Heart Association a démontré que refroidir la paume des mains des femmes obèses pendant qu’elles font de l’exercice leur permettait d’en faire plus. «Les surfaces palmaires des mains et des pieds sont les radiateurs du corps», explique Stacy Sims, qui est la chercheuse principale de l’étude et une physiologiste scientifique de l’exercice et de la nutrition à l’Université Stanford. «En refroidissant le sang dans les paumes, on refroidit plus de sang s’en retournant au coeur

Au cours de l’étude, 24 femmes obèses, de 30 ans et à 45 ans ont été réparties au hasard en deux groupes, le premier bénéficiant du refroidissement et l’autre servant de groupe témoin. Les femmes ont pris part à trois séances d’exercices par semaine, pendant trois mois. Les séances étaient constituées de 10 minutes d’exercices de perte de poids, de 25 à 45 minutes de marche sur tapis roulant et de 10 minutes d’exercices de renforcement du tronc. Toutes les femmes qui ont fait les exercices tenaient un cylindre métallique à l’intérieur duquel circulait de l’eau. Chez les femmes du groupe de refroidissement, le cylindre avait une température 16 ° C, tandis que le dispositif du second groupe était réglé à la température corporelle: 37 °C.

Au terme des trois mois, les femmes aux paumes refroidies étaient plus susceptibles de terminer les 45 minutes de marche sur tapis roulant. Elles avaient retranché cinq minutes, en moyenne, au temps nécessaire pour parcourir 2,4 km (1 1/2 mile), perdu près de 8 cm (3 po) de tour de taille, diminué leur tension artérielle au repos et avaient un meilleur rythme cardiaque à l’effort. Les femmes du groupe témoin n’ont connu aucun changement significatif.

Les femmes en surpoids peuvent se sentir particulièrement mal durant l’exercice, car l’effet isolant de la masse graisseuse peut conduire à une surchauffe, à la fatigue, à l’épuisement et à une accélération du rythme cardiaque. «Comme si Lance Armstrong faisait le Tour de France dans une combinaison», explique Sims.

L’étude a été conçue pour améliorer la forme physique cardio-vasculaire et musculaire, afin que les femmes se sentent plus en forme et aient la confiance de s’inscrire à des programmes de conditionnement physique. Aider les femmes en surpoids ou obèses à éviter la surchauffe au cours d’une séance d’entraînement «les met plus à l’aise, ce qui représente un renforcement positif de l’exercice.»

Puisque le dispositif de refroidissement utilisé dans l’étude est coûteux et n’est pas encore largement disponible, Stacey Sims suggère de tenir d’une main une bouteille d’eau froide pendant les exercices. Elle dit également que l’hydratation est importante et suggère de prendre de petites gorgées d’eau froide pendant la séance.

Sims met en garde contre la tentation de mettre de la glace sur le corps, expliquant que cela causerait une constriction des vaisseaux sanguins et le renvoi du sang dans la circulation avant qu’il n’ait refroidi.

Popular Videos