Share on Facebook

Comment choisir le bon organisme de bienfaisance

La saison du don arrive. Voici sept organismes de bienfaisance, à but non lucratif, qui ont besoin de votre soutien.

1 / 8

Comment choisir le bon organisme de bienfaisance?ALX1618/Shutterstock

Les Canadiens sont généreux. D’après CanaDon, une plateforme de campagne de financement qui met en relation les organismes de bienfaisance avec leurs donateurs éventuels, les Canadiens ont versé en 2020 plus de 10 milliards de dollars en dons de charité. Le nombre d’individus comptant sur les organismes caritatifs s’est considérablement accru durant la pandémie.

Voici une liste des organismes qui, grâce aux interventions d’urgence menées de manière innovatrice, font toute la différence. Bon nombre d’entre eux ont reçu l’approbation de CanaDon, un organisme qui évalue ceux qui ont le plus grand impact. Vous pouvez ainsi être assuré que votre don fera une différence là où ça compte le plus.

Connaissez-vous le Book Humanitaire, cet organisme québécois d’entraide et de bonnes actions?

2 / 8
La Croix-Rouge canadienne fait partie des organismes de bienfaisance recommandés.In-Finity/Shutterstock

Croix-Rouge canadienne – Fonds de secours: intervention face à la COVID-19

donnez.croixrouge.ca

Pour mieux faire face à la pandémie de COVID-19, ce fonds de secours intervient à l’échelle nationale et évalue les populations les plus à risque.

Au Canada, la Croix-Rouge a contribué à l’effort vaccinal au Québec, en Ontario et à l’Île-du-Prince-Édouard, ainsi qu’auprès des Premières Nations du Manitoba.

Par ailleurs, durant les éclosions dévastatrices qui ont sévi dans les centres de soins de longue durée, la Croix-Rouge a apporté son soutien dans les établissements les plus durement frappés en Ontario et au Québec, participant à de nombreuses tâches, de l’entretien aux soins des résidents.

Ces récits sur la force de l’entraide vont vous redonner foi en l’humanité.

3 / 8
Réseau pour une alimentation durable fait partie des organismes de bienfaisance recommandés.SurfsUp/Shutterstock

Réseau pour une alimentation durable

foodsecurecanada.org/fr

Ce réseau canadien œuvre à la lutte contre la faim et à la promotion de systèmes alimentaires durables. Entre autres activités, il a été consulté en vue de l’élaboration d’une première politique alimentaire pour le pays et a sensibilisé la population aux défis que rencontrent les travailleurs migrants – un groupe particulièrement touché par la COVID-19. Tandis que les centres sociaux d’alimentation du Canada s’attaquent au problème de pénurie alimentaire en offrant une solution immédiate, cet organisme à but non lucratif encourage les changements de politiques plus globaux.

Sachez qu’il est de plus en plus facile de s’alimenter de façon écoresponsable.

4 / 8
La rue des Femmes fait partie des organismes de bienfaisance recommandés.Salim Hanzaz/Shutterstock

La rue des Femmes

laruedesfemmes.org

Cet organisme fondé en 1994 par Léonie Couture s’est donné pour mission de sortir les femmes de la rue, mais aussi de les réinsérer socialement.

L’approche fondée sur la santé relationnelle qu’a mise au point la fondatrice fait de petits miracles. Une étude de 2017 de l’Université du Québec à Montréal démontre que sur une période de 10 ans, les deux tiers des 336 femmes hébergées à La rue des Femmes avaient trouvé un logement stable.

Chaque jour cependant, l’organisme doit refuser une vingtaine de femmes par manque de moyens.

Apprenez-en plus sur ce refuge pour les femmes sans-abri.

5 / 8

Moisson Québec fait partie des organismes de bienfaisance recommandés.TarikVision/Shutterstock

Moisson Québec

moissonquebec.com

André Mignault a fondé cette banque alimentaire en 1987 avec une belle idée: récupérer de la nourriture qui, bien qu’elle soit parfaitement comestible, était destinée à la destruction et la redistribuer à ceux qui en ont besoin. Il pensait répondre à une crise temporaire, pourtant, près de 35 ans plus tard, ni la pauvreté ni la faim n’ont vraiment reculé. Pire, début 2020, la crise de la COVID a doublé les demandes d’aide alimentaire en quelques semaines, passant de 35000 à 70000. Si l’organisme a pu combler la demande, c’est grâce à sa redoutable efficacité.

Pensez-y: chaque dollar donné à Moisson Québec permet à l’organisme de redistribuer 8,25$ de nourriture.

6 / 8
Ensemble pour la nature fait partie des organismes de bienfaisance recommandés.PCH.Vector/Shutterstock

Ensemble pour la nature

purnat.org

Boucherville, 3000 kilos de déchets ramassés, Forêt Ouareau, 2000 kilos, Lac-Saint-Charles, 19 950 kilos… La liste est longue des décharges sauvages auxquelles s’est attaqué depuis 2013 PurNat, un organisme créé par Marcel Poiré, cet amoureux de la nature qui en avait marre de se balader dans des forêts qui servent de dépotoirs. Le principe est simple: une fois une décharge identifiée, PurNat réunit bénévoles et partenaires, et tous se mettent au travail pour redonner ses droits à la nature.

Chaque petit geste compte: voici comment se diriger vers le zéro déchet.

7 / 8
Black Lives Matter Canada fait partie des organismes de bienfaisance recommandés.Graphic Factory/Shutterstock

Black Lives Matter Canada

blacklivesmatter.ca

Cet organisme offre une ressource centralisée pour soutenir les groupes Black Lives Matter dans tout le pays. Depuis cette année, BLM Canada opère dans un bâtiment industriel à Toronto qui servira de salle de spectacle, d’incubateur culturel et de siège social pour l’octroi de bourses aux artistes noirs.

8 / 8
Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale fait partie des organismes de bienfaisance recommandés.Nadiiiya/Shutterstock

Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale

maisons-femmes.qc.ca

Au moment d’écrire ces lignes, 15 femmes avaient été assassinées au Québec en 2021, la plupart victimes de violence conjugale. Un fléau que tente de contenir le Regroupement en accueillant dans une des 43 maisons réparties dans tout le Québec les femmes qui veulent fuir un conjoint violent.

Bon an mal an, elles hébergent plus de 2700 femmes et leurs enfants. L’organisation contribue en outre à l’évolution des lois et politiques en matière de protection des femmes et des enfants victimes de violence conjugale.

Il existe beaucoup d’autres organismes qui ont besoin de vous. Vous en trouverez sur le site de CanaDon.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé!

Contenu original Selection du Reader’s Digest