Pourquoi les personnes âgées souffrent plus de la chaleur l’été?

Avec ces épisodes de chaleur parfois extrêmes, l’été peut être une réelle épreuve. Mais qu’en est-il pour nos ainés? Pourquoi sont-ils vite sujets à la déshydratation?

Pourquoi les personnes âgées souffrent plus de la chaleur l’été?PorporLing/Shutterstock
Les gens âgés risquent plus que les jeunes de souffrir de la chaleur, et une récente étude canadienne met en lumière une raison étonnante de cet état de fait: ils transpirent davantage quand ils se déshydratent.

Lorsqu’on s’active par temps très chaud, on transpire, ce qui tend à abaisser la température du corps. Mais comme on perd ainsi de l’eau, la concentration de sodium dans le sang augmente. Quand cette natrémie devient élevée (autrement dit, quand le corps est déshydraté), un jeune adulte transpire moins abondamment, commence à avoir chaud et soif, et prend sans doute un verre d’eau. Mais le corps d’une personne âgée réagit moins vivement à cette déshydratation et peut continuer à transpirer – à perdre de l’eau – sans éprouver une soif impérieuse. Cette résistance peut sembler un superpouvoir, mais c’est en réalité un danger, car elle peut provoquer l’épuisement, un coup de chaleur ou un stress thermique périlleux pour le cœur.

Les aînés doivent donc se souvenir de boire dans ces situations. Par prudence, on peut toujours programmer un signal d’alarme périodique sur sa montre ou son téléphone portable.

Et comme la soif n’est pas un indicateur fiable, il faut rester attentif aux autres symptômes de la déshydratation: mictions moins fréquentes, urine foncée, fatigue, confusion, vertiges.

Contenu original Readers Digest International Edition