Share on Facebook

6 conseils avant de consulter un naturopathe

Vous pensez à consulter un ou une naturopathe? Soyez bien informé avant votre visite grâce à ces quelques conseils.

1 / 7

Le naturopathe est de bon conseil lorsque vient le temps de prendre conscience de certains problèmes liés à notre diète ou à notre style de vie. Il peut parfois nous faire prendre conscience de notre niveau de stress ou de notre fatigue ou même de notre manque d’exercice physique. Selon Greg Chernish, un médecin de famille de la région de Winnipeg spécialiste en médecine chinoise et en acupuncture, un naturopathe doit davantage être vu comme un coach de vie que comme un spécialiste de la santé. Il ajoute qu’il est important d’être prudent avec les prescriptions d’un supplément naturel ou d’un traitement coûteux puisque ceux-ci peuvent nuire plus qu’aider dans certaines situations.

Voici quelques conseils pour connaître les bons et les moins bons côtés de la naturopathie.

2 / 7

Assurez-vous que votre naturopathe soit certifié

Pour être certifiés par l’Association canadienne des docteurs en naturopathie (ACDN), les naturopathes doivent avoir complété un programme de quatre ans et avoir réussi un examen pratique. Ils doivent aussi avoir réussi un internat en clinique. Dans plusieurs provinces, y compris la Colombie-Britannique, le Manitoba, l’Alberta, la Saskatchewan, la Nouvelle-Écosse et l’Ontario, il est illégal pour une personne non certifiée de se donner le titre de naturopathe. Cependant, au Québec, dans les territoires du nord et dans les provinces maritimes, n’importe qui peut s’improviser naturopathe et pratiquer le métier. Les patients doivent donc vérifier si le professionnel est certifié en contactant directement l’ACDN.

3 / 7

Ne faites pas confiance aveuglément aux suppléments même s’ils sont naturels

Les naturopathes peuvent prescrire des suppléments à base d’herbes ou de minéraux à leurs patients et dans certaines provinces du Canada, il leur est même permis de prescrire certains médicaments pharmaceutiques comme des hormones ou des acides aminés. Même si une substance est qualifiée de naturelle, cela ne veut pas nécessairement dire qu’elle est sans danger pour autant. Les herbes médicinales ne sont pas soumises aux mêmes normes de vérification que les médicaments pharmaceutiques et elles peuvent provenir d’usines qui ont des normes différentes. Dans certains cas, elles contiennent des additifs chimiques ou ne contiennent pas la quantité d’herbes ou de suppléments promis sur l’étiquette. « Il peut y avoir certains problèmes avec l’identification d’une substance ou une contamination avec des métaux lourds ou des produits chimiques » nous dit Dr Chernish.

Des suppléments fabriqués dans des usines identifiées comme ayant de Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) sont soumis à divers standards ainsi qu’à des enquêtes indépendantes. Vous voudrez aussi trouver si les suppléments ont un Certificat d’Analyse, ce qui veut dire que l’ingrédient a été testé en laboratoire et qu’il est exempt de contaminants. Vérifiez le site web de la compagnie, ou contactez la compagnie pour obtenir cette information.

4 / 7

Parlez à votre médecin de votre changement de style de vie et des suppléments que vous consommez

Certains médicaments à base d’herbes peuvent interagir avec les médicaments pharmaceutiques, comme la pilule anticontraceptive. Il est donc important d’avertir votre médecin de famille d’une prise de nouveaux suppléments. Aussi, il est toujours bon d’avoir un deuxième avis à propos d’un nouveau régime ou d’une nouvelle diète. Les médecins apprécient souvent d’en apprendre davantage sur des remèdes holistiques qui fonctionnent pour leurs patients.

5 / 7

Écrivez votre historique médical et les problèmes auxquels vous faites face avant votre premier rendez-vous

La bonne chose au sujet des naturopathes est qu’ils peuvent prendre du temps pour vous. Un premier rendez-vous dure environ une heure, car le naturopathe vous pose des questions sur votre condition physique, émotionnelle ainsi que votre bien-être. Vous pouvez aider à diriger la conversation en pensant aux raisons qui vous poussent à consulter un naturopathe. Pensez à ce dont vous vous plaignez le plus au sujet de votre santé, ainsi qu’aux symptômes qui vous ont dérangé au cours de la dernière année. Soyez prêts à répondre à des questions concernant votre historique médical. Vous répondrez aussi à des questions sur votre style de vie, par exemple combien d’heures dormez-vous la nuit, en quoi consiste votre alimentation typique en une journée ainsi que votre consommation de café et d’alcool. Vous devrez être aussi précis que possible si vous voulez que le naturopathe apporte des solutions à vos problèmes.

6 / 7

Ne laissez pas un naturopathe diagnostiquer votre condition sans des tests adéquats

Certains naturopathes diagnostiquent votre condition en utilisant des tests qui ne sont pas reconnus par la communauté médicale. D’après le Dr Chernish, les diagnostics les plus communs que les naturopathes font sans avoir assez d’informations sont les suivants: certaines allergies, la maladie de Lyme ainsi qu’une condition appelée fatigue surrénale, qui n’est actuellement pas reconnue par la plupart des médecins. Soyez spécialement aux aguets si un naturopathe vous fait un diagnostic qui nécessite un traitement coûteux ou la prise de suppléments et de médicaments à long terme. Peu importe ce qu’en dit votre naturopathe, s’il identifie une condition que votre médecin n’a pas mentionnée, ou si votre médecin est en désaccord avec cette opinion, il vaut mieux en parler avec les deux professionnels puisqu’ils auront des opinions différentes.

7 / 7

Discutez d’alimentation et de nutrition

Les naturopathes sont souvent mieux formés en nutrition et en problèmes digestifs que peut l’être un médecin, nous dit Dr Chernish. Profitez de cette formation spécialisée et travaillez avec votre naturopathe à trouver une façon de manger plus sainement. En fait, les naturopathes demandent souvent à leurs clients de tenir un journal alimentaire. Prenez donc de l’avance en commençant à écrire ce que vous mangez la semaine avant votre premier rendez-vous.