Maux de tête: les meilleurs conseils des naturopathes

Trouvez la cause à l’origine de vos violents maux de tête et les déclencheurs à éviter et découvrez comment les soulager naturellement.

Les personnes qui souffrent de dépression font parfois une pseudodémence.MJTH/Shutterstock

Que ferait un naturopathe ?

En médecine naturopathique, nous cherchons à traiter ce qui est à l’origine des problèmes de santé. Dans le cas des céphalées, il y a tellement de causes potentielles que nous devons commencer par l’anamnèse complète du patient. Nous examinons tous vos antécédents de santé pour découvrir les facteurs qui peuvent contribuer à vos maux de tête ou les provoquer.

Certaines personnes remarquent que leurs céphalées apparaissent après un changement des conditions météorologiques. D’autres noteront qu’ils en ont après s’être mis à prendre un nouveau médicament ou au moment de la ménopause. Parfois, leurs maux de tête commencent après une chute ou après une blessure. La cause n’est pas toujours claire pour le patient, bien évidemment.

Ensuite vient l’examen physique complet : cou, yeux, oreilles, colonne vertébrale et système cardiovasculaire. Cela nous permet d’identifier des problèmes de vision, des zones de déclenchement ou des nœuds dans les muscles. Le naturopathe recherche des problèmes, comme le syndrome de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) – une douleur dans la mâchoire provoquée par le grincement ou le serrement des dents – ou une tension liée à la position des épaules penchées sur l’ordinateur.

Céphalées : Les conseils du naturopathe 

Le naturopathe peut recommander l’acupuncture ou la massothérapie pour détendre les muscles. Il peut également suggérer une manipulation par un chiropraticien ou de la physiothérapie.

En l’absence de raisons externes qui expliquent les céphalées, l’étape suivante est l’analyse sanguine pour identifier un problème interne : carences vitaminiques, anémie, déshydratation et intolérances alimentaires. Les produits laitiers, le glutamate monosodique et les édulcorants artificiels sont des déclencheurs courants de maux de tête. Les patients qui réagissent à certains aliments peuvent remarquer des flatulences ou des ballonnements avant le début d’une céphalée, et l’analyse sanguine le confirmera.

Si l’examen physique et l’analyse sanguine ne donnent rien, le naturopathe cherchera du côté des hormones ou des changements de pression barométrique. Il n’est pas facile d’éliminer ces déclencheurs. Mais, voici ce que vous pouvez faire pour diminuer l’inflammation et les spasmes des vaisseaux sanguins, qui sont la réponse corporelle sous-jacente aux maux de tête. Les vitamines du complexe B contribuent à dilater les vaisseaux sanguins, tandis que le magnésium aide à la relaxation de ceux-ci. Des plantes médicinales comme la grande camomille et le pétasite permettent de diminuer l’inflammation et la réactivité des vaisseaux sanguins, ce qui pourrait diminuer la fréquence de vos céphalées.

Sanjay Mohan Ram est docteur en naturopathie à la clinique Cross Roads Naturopathic Clinic de Vancouver.

Vous aimerez aussi :

La naturopathie: une approche pour guérir efficacement ?

6 conseils avant de consulter un naturopathe

Ce que votre naturopathe peut ou ne peut pas faire pour vous

Tiré de besthealthmag.ca : Naturopath’s Advice: What Exactly Is Causing Your Headaches?

Popular Videos