6 choses à savoir sur les boissons énergisantes

Les boissons énergisantes ont récemment fait les manchettes au Québec. Voici ce que vous devriez savoir avant d’en consommer les yeux fermés.

1 / 7
Boissons énergisantesAsh Pollard Shutterstock

L’Association pour a santé publique du Québec rapporte les données d’une étude qui stipule que 34 % des 18-34 ans seraient des consommateurs réguliers de boissons énergisantes et que 50 % des cégépiens en consommeraient au moins une par mois. En effet, en 2015, 8,8 milliards de litres de boissons énergisantes auraient été vendus à travers le monde. 

2 / 7
Les boissons énergisantes sont bourrées de sucre et de caféine Evan Lorne / Shutterstock

Les boissons énergisantes sont bourrées de sucre et de caféine

Une boisson énergisante pourrait contenir jusqu’à une dizaine de cuillérées à thé de sucre par portion, soit près du double de la limite quotidienne recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (6 cuillères à café de sucre ajouté par jour).

Aussi, c’est l’ajout de la caféine qui inquiète. Selon des données rapportées par Radio-Canada, la concentration en caféine des boissons énergisantes est limitée, au Canada, à 400 mg/l ou à un maximum de 180 mg par contenant à portion unique (c’est-à-dire un contenant de moins de 750 ml qui ne peut être refermé).

Toutefois, les boissons énergisantes peuvent aussi contenir d’autres ingrédients stimulants comme la taurine ou du guarana, une plante contenant beaucoup plus de caféine que le café.

En effet, cette « caféine cachée » augmente l’effet stimulant… et les risques associés!   L’Institut national de santé publique du Québec rappelle que plusieurs facteurs peuvent rendre certaines personnes particulièrement sensibles aux effets de la caféine (âge, grossesse, utilisation concomitante de médicaments et/ou drogues, antécédents cardiovasculaires, etc.).

En comparaison, selon Santé Canada :

  • une canette de boisson gazeuse de 355 ml contient entre 36 et 46 mg de caféine;
  • une portion d’une once d’une tablette de chocolat noir contiendrait jusqu’à 19 mg de caféine;
  • une tasse de café infusé (237 ml) contient 135 mg de caféine.

Vous aimerez lire aussi : 13 aliments à adopter pour réduire votre consommation de sucre 

3 / 7
Les boissons énergisantes peuvent augmenter la fréquence cardiaqueIgors Rusakovs / Shutterstock

Les boissons énergisantes peuvent augmenter la fréquence cardiaque

Boire des boissons énergisantes a un effet sur le système cardiovasculaire. Parmi les symptômes possibles, on dénombre l’accélération du rythme cardiaque, l’augmentation de la pression artérielle, le risque potentiel d’arythmie, etc. En 2015, le Canadian Journal of Cardiology publiait une étude sur les incidences des événements cardiaques après la consommation de boissons énergisantes chez les adolescents.

Parmi leurs étonnantes découvertes, il a été prouvé que, chez les jeunes qui présentent déjà une affection cardiaque, l’abus de boissons énergisantes entrainerait un risque accru d’événements cardiaques.

Plus encore, dans certains cas, des changements dans le rythme cardiaque chez les adolescents ayant un cœur sain ont été observés. Il faut aussi noter que le risque augmente lorsque l’adolescent fait du sport ou de l’activité physique.

Vous aimerez lire aussi : 7 signes que vous risquez de faire une crise cardiaque 

4 / 7
Des boissons qui déshydratentOllyy / Shutterstock

Des boissons qui déshydratent

La caféine a des effets diurétiques, ce qui signifie qu’elle augmente la production d’urine. Du coup, cela peut même provoquer une déshydratation. Ce n’est pas la même chose que les boissons énergétiques vendues, surtout pour les sportifs, visant à remplacer les vitamines perdues. Les boissons énergisantes masquent plutôt les effets de la déshydratation provoquant des conséquences plus graves. Il faudrait consommer beaucoup d’eau en même temps pour combler la déshydratation et, surtout, ne pas mélanger les boissons énergisantes avec l’alcool.

Vous aimerez lire aussi : 7 signes que vous êtes déshydratés 

5 / 7
Cocktail explosif si combiné à l’alcoolAsh Pollard / Shutterstock

Cocktail explosif si combiné à l’alcool

Les boissons énergisantes qui contiennent de la caféine sont particulièrement dangereuses quand elles sont mélangées avec de l’alcool. Ce cocktail brouille les sensations.

En effet, Santé Canada rappelle que lorsque les gens combinent des boissons énergisantes contenant de la caféine avec de l’alcool, il se peut qu’ils ne ressentent pas tous les symptômes de l’intoxication, plus particulièrement la somnolence associée à la consommation d’alcool.

Et c’est bien là, le danger! Les consommateurs ne ressentant pas qu’ils sont intoxiqués risquent d’adopter des comportements non sécuritaires tout en augmentant les risques de déshydratation (qui accentuent les effets de l’alcool), les risques cardiaques, etc.

Vous aimerez lire aussi : 6 façons saines d’obtenir votre dose de caféine 

6 / 7
Alerte aux maux de tête et aux perturbations d’humeur!Tom Wang / Shutterstock

Alerte aux maux de tête et aux perturbations d’humeur!

Parce que les boissons énergisantes contiennent une très grande quantité de sucre et aussi de caféine, leur consommation a nécessairement des effets sur le système nerveux central :

  • perte de sommeil
  • irritabilité
  • anxiété
  • maux de tête
  • sautes d’humeur
  • irritabilité
  • nervosité
  • etc.

Les perturbations peuvent aussi être plus intenses si la boisson énergisante est associée à l’alcool ou des médicaments. Dans ces cas, les contrecoups peuvent être plus dangereux encore (problèmes cardiaques ou digestifs, altération du jugement, impact sur la prise de décision, etc.).

Vous aimerez lire aussi : Les meilleurs trucs pour soulager vos maux de tête 

7 / 7
Elles ne sont pas vraiment «naturelles»Jiri Vaclavek / Shutterstock

Elles ne sont pas vraiment «naturelles»

Malgré ce que disent les publicités vantant leurs mérites, les boissons énergisantes ne sont pas «naturelles» et encore moins des produits santé. Si le message n’est pas clair, c’est parce qu’elles renferment des ingrédients «médicinaux» ou «naturels» comme le guarana, la caféine, le ginseng, etc., la perception pourrait être faussée.

Santé Canada encadre cette pratique d’affichage, mais comme le rapporte Protégez-vous, plusieurs marques le font illégalement. Beaucoup de consommateurs ignorent les ingrédients (et leurs effets) des boissons énergisantes. Pour vous informer, vous pouvez consulter cette liste explicative.

Aussi, comme les dangers sont nombreux, certains établissements ont décidé d’interdire la vente de boissons énergisantes. Consultez la liste tenue l’Association pour la santé publique du Québec.

 

Vous aimerez lire aussi :

Le sucre qui bousille votre cerveau

25 aliments qui dynamisent le cerveau 

4 dangers des boissons énergisantes