Perte d’acuité visuelle et déclin cognitif

La perte d’acuité visuelle chez les séniors pourrait entrainer un déclin cognitif. Se faire examiner la vue serait un moyen de réduire le risque de démence.

La perte d'acuité visuelle peut entrainer un déclin cognitif. Olena Yakobchuk/Shutterstock

Une étude menée à l’Université Stanford auprès de plus de 30000 seniors de 60 ans et plus a établi une corrélation entre l’altération de la vue et la dégradation de la fonction cognitive. Si corrélation n’est pas synonyme de cause, il semble logique qu’une moindre stimulation visuelle provoque une diminution des contacts extérieurs et, par ricochet, affecte la vivacité d’esprit. On recommande aux personnes âgées de se faire examiner la vue tous les 12 à 24 mois afin de détecter rapidement tout déclin, qu’elles aient un problème ou pas. Cela réduit le risque de démence et, dans tous les cas, améliore la qualité de vie.

Suivez ces 10 astuces pour protéger votre vision.

Vidéos les plus populaires