Un nouveau vaccin contre la sclérose en plaques (SEP)

Un vaccin contre un certain virus reconnu comme responsable du déclenchement de la SEP en serait au stade des essais cliniques. Il pourrait aider beaucoup de patients dans un avenir proche.

Cancer col utérus : les vaccins du VPH sont administrés en une série de deux ou trois injections.Yuriy Golub/Shutterstock

Trois millions de personnes dans le monde souffrent de SEP, et il n’existe aucun remède. Une étude de l’université Harvard a établi que le virus d’Epstein-Barr (VEB), qui cause aussi la mononucléose, serait responsable du déclenchement de la SEP. Ils ont découvert que les patients infectés par le VEB avaient 32 fois plus de risques de développer une SEP que ceux non infectés. Des tests sanguins ont également révélé que la dégénérescence nerveuse qui accompagne la sclérose en plaques ne commence qu’après l’infection au VEB. Moderna est en train de mettre au point un vaccin contre le virus d’Epstein-­Barr visant à prévenir la mononucléose. Le projet, qui en est au stade des essais cliniques, pourrait aider beaucoup de patients dans un avenir proche.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé! Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Popular Videos

Contenu original Selection du Reader’s Digest