Share on Facebook

La vérité sur le vaccin contre la grippe

Des spécialistes s’attaquent aux idées reçues concernant le vaccin contre la grippe, cette immunisation qui peut sauver des vies.

1 / 7
Le vaccin contre la grippe est amélioré chaque année.Tero Vesalainen/Shutterstock

Vous n’en avez pas besoin puisque vous l’avez reçu l’an dernier

« Les virus grippaux mutent sans arrêt, et il n’est pas rare que de nouvelles souches apparaissent au cours de l’année, dit Caroline Sullivan, infirmière et enseignante de soins infirmiers à l’Université Columbia de New York. Des études ont prouvé que l’immunisation acquise par contagion ou vaccination diminue avec le temps. »

En cas de contamination, perdez ces 10 pires habitudes pour éviter de transmettre des microbes à vos proches.

2 / 7
Le vaccin contre la grippe peut être utile même si vous êtes déjà tombé malade cette année.Irina Bg/Shutterstock

Vous avez déjà attrapé la grippe cette année, donc le vaccin est inutile


Était-ce bien une grippe? Il est utile de différencier le rhume, la grippe et la pneumonie. «Beaucoup d’autres virus provoquent des symptômes grippaux», note Ali Mileski, infirmier dans un hôpital new-yorkais. Et même si c’en était une, l’avoir attrapée ne vous protège pas contre les autres souches en 
circulation.

3 / 7
Vaccin contre la grippe : la saison de la maladie dure d'octobre à mai.Alena Ozerova/Shutterstock

La saison de la grippe est trop avancée pour que ça en vaille la peine


Elle peut commencer dès octobre et se terminer seulement en mai, donc si vous n’avez pas encore reçu le 
vaccin fin janvier ou début février, 
il reste recommandé.

Suivez nos conseils pour rester en santé durant la saison du rhume et de la grippe.

4 / 7
Le vaccin contre la grippe peut rendre fiévreux.Natalie Board/Shutterstock

Le vaccin donne la grippe


Il existe deux types de vaccins antigrippaux : ceux avec des virus inactivés (donc non contagieux) et ceux sans virus. Quelques personnes réagissent au vaccin par un peu de fièvre et de légères douleurs musculaires, mais ces réactions durent un jour ou deux et sont bien moins graves que les symptômes de la grippe.

5 / 7
Le vaccin contre la grippe n'empêche pas de faire du sport.Stefanovic Mina/Shutterstock

Vous ne pourrez pas vous entraîner ce jour-là


Faire du sport avant ou après l’injection peut stimuler la production d’anticorps. Dans une expérience limitée menée à l’Université d’État de l’Iowa, des étudiants qui avaient fait de la course ou du vélo pendant 90 minutes après avoir été vaccinés ont produit presque deux fois plus d’anticorps que ceux qui ne s’étaient pas entraînés.

Adoptez ces 30 meilleurs trucs pour «doper» votre immunité cet hiver et mieux prévenir les maladies.

6 / 7
Le vaccin contre la grippe est crucial après 65 ans.Dragana Gordic/Shutterstock

À votre âge, on ne se fait plus vacciner


Au contraire, la vaccination est cruciale au-delà de 65 ans car les risques de complication d’une grippe sont très importants. Selon des estimations rapportées par les CDC, ces dernières années, de 17 % à 85 % des décès et de 54 % à 70 % des hospitalisations causés par la grippe sont survenus dans cette tranche d’âge.

Interrogez votre médecin sur les deux vaccins destinés aux 65 ans et plus. Le vaccin antigrippal à haute dose comporte quatre fois plus d’antigènes que le vaccin courant. Lors d’un essai clinique comparatif, le taux d’infections après son administration a été inférieur de 24 % à celui du vaccin courant. Quant au vaccin avec adjuvant, il provoque une réaction immunitaire plus forte ; une étude a révélé que son efficacité dépassait de 63 % celle du vaccin ordinaire.

7 / 7
Le vaccin contre la grippe fait peur à cause de la piqûre.funnyangel/Shutterstock

La piqûre fait mal!


Étonnamment, c’est un gros problème, même chez les adultes ; un sondage a révélé que 23 % d’entre eux ne se font pas vacciner par peur de l’aiguille. Cette petite piqûre peut pourtant vous épargner les tourments d’une grippe, alors tentez simplement de ne pas en amplifier la douleur. « Quand on se crispe, c’est pire, dit Amy Baxter, 
médecin à Atlanta, essayez de détendre le bras et concentrez-vous sur votre respiration. »

Apprenez plus de vérités sur les dangereux mythes de la vaccination.

Contenu original Selection du Reader’s Digest