Découverte d’un nouveau traitement contre une infection dangereuse

La Mycobacterium abscessus est une infection dangereuse, difficile à éradiquer et parfois mortelle. Mais il semblerait qu’un nouveau traitement pourrait changer les choses.

Les risques de développer un cancer sont plus élevés si vous êtes technicien de laboratoire.Lordn/Shutterstock

Les bactéries résistantes aux antibiotiques poussent les scientifiques à chercher de nouveaux moyens de combattre les infections. Un nombre croissant de personnes atteintes de fibrose kystique sont susceptibles de développer une infection bactérienne opportuniste, Mycobacterium abscessus, qui accélère le déclin de la fonction respiratoire et peut conduire à la mort. Ces bactéries représentent par ailleurs un véritable danger pour ceux qui souffrent de maladies pulmonaires comme la bronchectasie ou la bronchopneumopathie chronique obstructive. Résistant à de nombreux antibiotiques, M. abscessus est très difficile à éradiquer. Le traitement actuel, qui consiste en une antibiothérapie agressive qui peut occasionner des effets secondaires graves comme une perte auditive, n’est pas toujours efficace. La solution pourrait consister dans une nouvelle combinaison d’antibiotiques plus classiques.

Une équipe de chercheurs britanniques a mélangé de l’amoxicilline avec de l’imipénem-­relebactam et l’association des deux a tué M. abscessus en laboratoire, dans des doses qui seraient sans danger pour les patients. Prochaine étape: l’essai sur des humains. Si vous êtes aux prises avec cette infection, «n’hésitez pas à discuter de nos recherches avec votre médecin», suggère un des auteurs, Jonathan Cox, de l’Aston University à Birmingham. Avant d’entreprendre une antibiothérapie avec la nouvelle association, il faudra pratiquer un test de prédépistage sur un prélèvement de vos bactéries pour s’assurer qu’elles répondent aux antibiotiques.

Popular Videos

Contenu original Selection du Reader’s Digest