Share on Facebook

COVID-19: 9 symptômes du coronavirus à surveiller

Les chercheurs commencent à comprendre les symptômes COVID-19, le nouveau coronavirus. Voici ce que vous devez absolument savoir.

1 / 10
Le COVID-19, une préoccupation mondiale.CECILIE_ARCURS/GETTY IMAGES

Une préoccupation mondiale

Le nouveau coronavirus a maintenant infecté des dizaines de milliers de personnes dans le monde et l’on commence à avoir une image plus précise de la constellation de symptômes causés par le virus. L’infection a été nommée COVID-19 et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré qu’il s’agissait d’une pandémie. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux États-Unis, chez les personnes atteintes du coronavirus, ou COVID-19, la maladie peut être légère, grave ou même mortelle.

La plupart des cas — environ 80% — ont une atteinte légère, dit le Dr Robert Glatter, urgentologue à l’hôpital Lenox Hill de New York. Mais les symptômes sont par ailleurs «non spécifiques», ajoute le Dr Nestor Sosa, chef des maladies infectieuses à la faculté de médecine d’Albuquerque, de l’université du Nouveau-Mexique. Ce qui signifie qu’on peut les confondre avec les symptômes causés par d’autres maladies respiratoires comme le rhume ou la grippe.

Les gens se ruent sur le papier de toilette à cause de la COVID-19. Mais d’où vient cette peur de manquer de papier de toilette?

Les trois symptômes les plus courants de la COVID-19 semblent être la fièvre, la toux et des difficultés à respirer. Nous allons les décrire en détail avec les autres symptômes qui sont moins courants.

2 / 10
Le symptôme le plus marqué du coronavirus semble être la fièvre.RIDOFRANZ/GETTY IMAGES

Fièvre


Le symptôme le plus marqué du coronavirus semble être la fièvre. Un rapport des CDC indique que 77% à 98% des personnes hospitalisées qui ont le virus ont une température élevée. Une autre analyse indique que la fièvre est typiquement d’au moins 38°C (100,4°F), et qu’elle s’accompagne parfois de frissons. Notez que la fièvre peut ne pas être le premier symptôme. Environ 44% de plus de 1000 patients hospitalisés en Chine pour le coronavirus faisaient de la fièvre en arrivant à l’hôpital, rapporte-t-on dans une étude du New England Journal of Medicine. Ce chiffre est monté à 89% après leur hospitalisation.

Faites attention à ces 25 symptômes de maladies à ne jamais ignorer.

3 / 10
Une toux qui dure et qui est accompagnée de sang peut être une bronchite.tommaso79/Shutterstock

Toux


Le second symptôme courant est la toux, qui touche 46% à 82% des patients hospitalisés, selon les CDC. La toux est un symptôme courant, mais dans le cas de la COVID-19, il s’agit généralement d’une toux sèche, ajoute le Dr Sosa. Les CDC croient que la maladie se répand principalement par les gouttelettes provenant de l’appareil respiratoire chez des personnes qui sont à une courte distance les unes des autres: à moins de 1,80 mètre (6 pi). C’est pourquoi les gens qui ont des symptômes doivent tousser, ou éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude, et non pas dans leurs mains, recommande l’Agence de la santé publique au Canada.

Ces 10 informations à propos du coronavirus vont vous rassurer.

4 / 10
La difficulté à respirer fait partie des symptômes du COVID-19.PREDRAGIMAGES/GETTY IMAGES

Difficultés à respirer


C’est un symptôme préoccupant qui affecte entre 3% et 31% des patients hospitalisés, selon les CDC. Une étude publiée dans l’International Journal of Antimicrobial Agents (IJAA) porte ce nombre à 34,5%, ce qui en fait le troisième symptôme par ordre d’importance.

Les difficultés à respirer peuvent être une grande source d’angoisse et elles peuvent s’aggraver. Dans l’article de l’IJAA, on lit que les patients atteints de la COVID-19 qui sont à l’urgence sont plus susceptibles de faire de la dyspnée que ceux qui sont hospitalisés dans d’autres services. Les symptômes respiratoires sont une des caractéristiques de la COVID-19: beaucoup de patients finissent par faire une pneumonie et certains d’entre eux doivent être placés sous oxygénothérapie ou sous ventilation mécanique. L’épuisement est aussi un symptôme fréquent de l’infection, selon l’OMS, qui l’estime à 38,1%.

5 / 10
Les douleurs musculaires font partie des symptômes du COVID-19.PREDRAGIMAGES/GETTY IMAGES

Douleurs musculaires


Quelque 13,9% des patients suivis par l’OMS ont fait état de douleurs musculaires. Selon la clinique de Cleveland, c’est un symptôme courant dans les infections virales, comme le rhume et la grippe, quoique, selon le Dr Glatter, ce symptôme est plus soudain dans la grippe. Dans le cas d’une infection légère au coronavirus (la majorité des cas), les symptômes devraient disparaître seuls.

Cependant, appelez le bureau du médecin s’ils sont plus accentués que pour un rhume. Appelez d’abord, ne vous rendez pas à la clinique médicale ou à l’hôpital, sans avoir appelé, recommande-t-on. Au Québec, le gouvernement a mis en place la ligne coronavirus: 1 877 644 4545. Appelez ce numéro et l’on vous donnera des conseils ou on vous dirigera vers une clinique ou un hôpital.

6 / 10
Les céphalées font partie des symptômes du COVID-19.LJUBAPHOTO/GETTY IMAGES

Céphalées


Des patients atteints de la COVID-19 se sont plaints de maux de tête dans la même proportion, selon l’OMS, que ceux qui avaient mal à la gorge. Les deux symptômes étaient plutôt rares. Il y a bien sûr de nombreux types différents de céphalées, qui peuvent avoir de nombreuses causes possibles, y compris le stress.

Cela dit, si vous avez des maux de tête accompagnés de symptômes tels que la fièvre, la toux et des difficultés à respirer et que vous avez voyagé récemment, ou que vous vivez dans un environnement où il y a de la contagion, appelez votre médecin.

Soulagez la douleur en essayant ces remèdes naturels contre le mal de tête.

7 / 10
La diarrhée fait partie des symptômes du COVID-19.THEDMAN/GETTY IMAGES

Diarrhée


Peu de sujets atteints du COVID-19 ont fait état de diarrhée (3,7% selon l’OMS), mais c’est un symptôme non respiratoire à surveiller tout de même. En fait, selon la Fondation américaine des maladies infectieuses, les coronavirus peuvent provoquer de la diarrhée chez les vaches et les cochons (les poulets infectés ont plutôt des maladies respiratoires).

Le premier cas confirmé de coronavirus aux États-Unis — un homme de 35 ans qui revenait dans l’État de Washington après un séjour à Wuhan, en Chine — a eu des diarrhées peu de temps après son hospitalisation. Ses échantillons de selles étaient positifs à la COVID-19, selon un article du New England Journal of Medicine. Les patients atteints du SRAS et ceux qui ont eu le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS CoV) ont fait état de symptômes gastro-intestinaux, selon une étude.

8 / 10
L'écoulement nasal et l'absence d'écoulement peuvent être des symptômes du COVID-19.ANASTASIANURULLINA/GETTY IMAGES

Écoulement nasal


…ou même, absence d’écoulement nasal. Seulement 4% des patients d’un échantillon ont fait état d’écoulement nasal, mais l’absence d’écoulement nasal est aussi à noter. «La COVID-19 tend à présenter des symptômes des voies respiratoires inférieures plutôt que des symptômes des voies respiratoires supérieures, comme le nez», explique le Dr Sosa.

Le Centre de santé pour enfants de l’université Stanford recommande que les enfants qui font de la congestion nasale accompagnée de fièvre, toux et nausée soient testés pour la grippe.

Ceux qui font de la fièvre, de la toux, ont des difficultés respiratoires et de la fatigue sans écoulement nasal ni nausées, sont candidats au test de la COVID-19. La plupart des cas de COVID-19 en Chine étaient des adultes, et pas des enfants, rappelle-t-on dans les CDC.

C’est sur le ton de l’humour que l’on vous propose ces solutions pour survivre à pratiquement n’importe quoi.

9 / 10
Un rapport de l’OMS fait état de cas de COVID-19 asymptomatiques.XAVIERARNAU/GETTY IMAGES

Absence de symptômes


Un rapport de l’OMS fait état de cas de COVID-19 asymptomatiques (les patients n’avaient aucun symptôme), mais il faut savoir que la majorité d’entre eux en ont eu par la suite. Ceci laisse une préoccupation importante: est-ce que les personnes qui ont le coronavirus, mais pas de symptômes peuvent transmettre la maladie? Les CDC croient à la transmission asymptomatique, même si l’OMS dit que la transmission principale de l’infection ne se fait pas de cette manière.

10 / 10
Il n’y a pas de traitement spécifique pour la COVID-19.KOSAMTU/GETTY IMAGES

Traitement


Il n’y a pas de traitement spécifique pour la COVID-19, quoique les chercheurs analysent et essaient des médicaments existants. Selon un article publié dans Nature, ils ont ainsi testé jusqu’ici des médicaments contre le VIH (ritonavir et ASC09) et l’antiviral remdesivir, développé pour traiter l’Ebola. À part ceux-là, les patients reçoivent des «soins de soutien»: liquides, analgésiques, antipyrétiques (pour faire tomber la fièvre) et, au besoin, apport d’oxygène et ventilation mécanique.

Pour ceux qui sont confinés à la maison avec des symptômes légers, l’AAFP recommande le repos et beaucoup de liquide. Toutefois, mieux vaut appeler la ligne coronavirus (1 877 644 4545) ou le cabinet du médecin si vous avez des difficultés respiratoires.

Vous serez surpris d’apprendre que les effets du COVID-19 se voient depuis l’espace!

Contenu original Reader's Digest