Share on Facebook

8 faits surprenants sur votre cœur

Votre cœur effectue un travail essentiel malgré sa petite taille. Protégez-le pour le garder en bonne santé! Voici 8 faits que vous ignoriez peut-être sur cet organe vital.

1 / 8

1. 14 % des AVC sont diagnostiqués à tort.

Il arrive souvent que les médecins n’en voient pas les signes. En fait, une étude de 2009 de la Wayne State University de Detroit a révélé que 14 % des AVC sont diagnostiqués à tort comme étant des migraines, des troubles de l’oreille interne ou des convulsions.

Cela peut ne pas sembler beaucoup, mais pour Seemant Chaturvedi, un neurologue qui a été l’un des principaux auteurs de l’étude, c’est énorme. «Aujourd’hui, nous devons faire un diagnostic précis plus rapidement parce que nous avons le t-PA [une protéine anti-caillots découverte au milieu des années 1990], qui doit être administré dans les trois à six heures suivant l’AVC», dit-il.

2 / 8

2. La maladie du coeur est la première menace à la santé des femmes canadiennes.

Alors que la cardiopathie tue sept fois plus de femmes que le cancer du sein, c’est ce dernier que les femmes redoutent. Au Canada, cela fait maintenant cinq ans que les maladies du cœur frappent sans discrimination: 2006 a été la première année où autant de femmes que d’hommes sont mortes de maladies cardiaques et c’est encore le cas aujourd’hui. La maladie du cœur est la première menace à la santé des femmes canadiennes, affirme le Dr Beth Abramson, cardiologue et porte-parole de la Fondation des maladies du cœur du Canada. Les maladies du cœur causent un tiers de tous les décès chez les femmes et plus de décès que de tous les cancers combinés.

3 / 8

3. Avant la ménopause, l’œstrogène protège le coeur de la femme.

La ménopause est un moment crucial dans la vie de la femme. Avant la ménopause, des taux naturellement élevés d’oestrogènes protègent son cœur. Après, des taux élevés de cholestérol peuvent augmenter ses risques, surtout s’ils sont conjugués à des taux élevés de triglycérides (plus de 3,9 mmol/l) et peu de a-lipoprotéines, le «bon» cholestérol (moins de 1,2 mmol/l), risquent normalement plus de souffrir d’une maladie du cœur que les hommes ayant des taux semblables.

4 / 8

4. Les crises cardiaques, chez la femme, ne causent pas toujours de douleurs thoraciques.

Selon une étude sur 500 femmes ayant subi une crise cardiaque, elles auraient éprouvé essoufflement, faiblesse ou fatigue, sueurs froides et étourdissements – mais aucun symptôme classique et 43% n’auraient souffert d’aucune douleur thoracique.

5 / 8

5. Un seul repas équilibré suffit pour améliorer la santé de votre cœur.

Des études ont montré qu’un seul repas équilibré suffisait pour réduire l’inflammation, la quantité de graisses nocives dans le flux sanguin et les dommages causés par les radicaux libres, et pour améliorer le fonctionnement des artères. Autrement dit, il n’est jamais trop tard pour offrir à votre organisme, et donc à votre cœur, une alimentation saine.

6 / 8

6. Un taux élevé de cholestérol n’est pas synonyme d’infarctus.

Un taux élevé de cholestérol n’est pas synonyme d’infarctus, tout simplement parce que ce taux ne constitue qu’un des facteurs de risque cardiovasculaire (avec le tabagisme, le diabète, une tension élevée, un surpoids important et une vie trop sédentaire). Or les facteurs de risque ne s’additionnent pas, ils se potentialisent, c’est-à-dire qu’ils s’aggravent l’un l’autre. Ainsi l’addition de facteurs de risque de faible intensité peut entraîner un risque très élevé. Imaginons un sujet avec une tension modérée, une intolérance au sucre, un cholestérol moyennement élevé et qui fume 5 ou 6 cigarettes pas jour: il sera beaucoup plus à risque que celui qui aura «seulement» un taux de cholestérol élevé.

7 / 8

7. À 70 ans, une Canadienne sur 5 a déjà ou a eu des problèmes cardiaques.

Il existe deux mythes tenaces: seul l’homme peut souffrir de cardiopathie et la femme n’est menacée que quand elle est âgée. La vérité, c’est qu’à 70 ans, une Canadienne sur cinq a déjà appris de son médecin qu’elle a ou a eu des problèmes cardiaques.

8 / 8

8. Les causes des cardiopathies diffèrent selon le sexe.

La femme qui fume court deux fois plus de risques que le fumeur et la dépression présente un plus grand danger pour elle que pour l’homme.

 

Sur le même sujet:
Quiz: Quel âge a votre coeur?
Les 7 ennemis du coeur
7 aliments bons pour le coeur