Share on Facebook

6 façons de rester jeune grâce au yoga

Bien sûr, le yoga vous permet d’avoir belle allure et de vous sentir bien maintenant. Mais une nouvelle étude démontre que cette pratique peut aussi aider à vous sentir jeune et en bonne santé pour la vie.

1 / 7

Le yoga serait-il le secret antivieillissement?


Le mot « yoga » vient du sanskrit et a de nombreuses traductions, dont « union ». Cette pratique a débuté comme une philosophie pour unir le cerveau, le corps et l’âme grâce à un contrôle de la respiration, à la méditation et à des postures physiques. Aujourd’hui, de plus en plus de chercheurs observent que le yoga présente des propriétés anti vieillissement et, une façon d’en profiter au maximum est de commencer jeune. « Bien qu’on puisse commencer à tout âge et noter une amélioration de notre condition physique et mentale, plus vous commencez tôt et le plus régulièrement vous pratiquez au fil des ans, plus profonds sont les effets », explique le Dr Timothy McCall, un médecin de médecine interne du San Francisco Bay Area et auteur de Yoga As Medicine.

 

L’un des principaux avantages anti-âge du yoga consiste à vous apprendre à gérer le stress, un facteur de risque des maladies liées à l’âge comme la maladie cardiaque et la dépression. Mais ne vous attendez pas à ce qu’un ou deux cours soient suffisants pour vous calmer. Il faut du temps pour changer la réaction au stress. « Nous connaissons la façon dont le cerveau peut se modifier par la répétition constante d’une activité, d’une pensée, d’une parole ou d’une action », dit McCall. « Aussi, une courte séance de yoga chaque jour apportera plus d’avantages qu’une longue pratique par semaine. »

 

Voici quelques façons dont le yoga vous aider à vivre une vie heureuse et en santé jusqu’à un âge avancé. En extra, on vous offre quelques postures simples à pratiquer chaque jour:

2 / 7

La peau

Le yoga peut être un bon outil dans votre arsenal de soins de la peau. En effet, des recherches suggèrent qu’il réduit l’inflammation des tissus qui contribue au vieillissement de la peau.
 
Encore une fois, le coupable est le stress.

 

Une étude de 2010 publiée dans la revue Psychosomatic Medicine a porté sur un groupe de 50 femmes, des débutantes et des expertes du yoga. Les chercheurs ont découvert que les expertes montraient des niveaux inférieurs d’un composé du sang qui contribue à l’inflammation. Elles ont aussi produit moins de ce composé lorsqu’exposées à un facteur de stress.

 

Lorsque nous sommes en situation de stress, notre corps libère du cortisol, une hormone qui augmente la quantité de glucose dans le sang. « Quand cela survient, de l’insuline est produite pour porter ce glucose aux cellules », explique Stastny. « Or, l’insuline est l’une des principales hormones pro-inflammatoires. »
 
Apprendre à contrôler la réaction au stress grâce à des postures et des méthodes de respiration pourrait réduire l’inflammation et garder à votre peau un aspect plus jeune et plus sain.

 

Posture : le chien

Elle augmente le flux sanguin en amenant votre tête sous de votre cœur. De plus, elle étend et allonge la colonne vertébrale.

3 / 7

Le stress et la dépression

Une étude 2012 publiée dans la revue Biological Psychiatry a examiné l’effet des hormones du stress sur les chromosomes. Les chercheurs ont trouvé que les gens qui souffrent de dépression liée au stress ont des télomères (la partie du chromosome qui le protège de la dégradation) plus courts. Les chercheurs croient que des télomères raccourcis peuvent être liés à des maladies liées à l’âge comme les maladies cardiaques et le cancer.

 

Le stress non contrôlé peut également augmenter votre risque de dépression à un âge avancé. Les femmes sont deux fois plus susceptibles que les hommes d’en souffrir et le risque augmente avec l’âge. Environ 20 % des personnes âgées connaissent la dépression déclenchée par des changements stressants de la vie.

 

Le yoga peut vous aider à apprendre comment gérer votre stress dès maintenant et vous préparer à faire face aux défis de la vie plus tard. « La façon dont nous réagissons au stress est une habitude de notre système nerveux », explique McCall. Le yoga peut briser cette habitude par l’apprentissage d’une respiration lente et profonde, même lorsque votre corps est dans une position exigeante. Finalement, votre cerveau apprend à rester calme sous la pression, dit McCall.


Posture : l’enfant

Appuyer le front au sol apaise le système nerveux. La position recroquevillée du corps comprime les organes, ce qui favorise la relaxation.


Sur le même sujet:

6 postures de yoga anti-âge

Comment choisir le bon style de yoga pour vous

5 bonnes raisons de faire du yoga cette année

4 / 7

La flexibilité et la santé des articulations

Une étude de 2011 publiée dans Archives of Gerontology and Geriatrics suggère que les femmes plus âgées qui pratiquent le yoga ont une meilleure amplitude de mouvement dans l’exécution des tâches quotidiennes. Cela signifie que ces femmes conserveront leur indépendance plus longtemps puisque la flexibilité facilite l’exécution de la routine, comme le nettoyage, le bain et la cuisine.

 

Faire du yoga peut aussi aider à prévenir et à soulager les symptômes de l‘arthrite, principale cause d’invalidité chez les Canadiens, selon la Société de l’arthrite. La forme la plus fréquente est l’arthrose, une dégradation du cartilage qui protège les articulations. Bien que l’âge soit un facteur de risque important, le yoga en réduit les symptômes. « Les facteurs qui luttent contre l’arthrose sont un poids santé, un bon tonus musculaire et la flexibilité », explique le Dr John Esdaile, directeur scientifique du Centre de recherche sur l’arthrite du Canada, à Vancouver. « Le yoga est excellent pour les muscles et la flexibilité. »

 

À seulement 19 ans, les médecins ont trouvé chez l’instructeur de yoga de Vancouver, Kim Scarrow, aujourd’hui âgée de 28 ans, une forme d’arthrite. Elle affirme que les postures et les techniques de respiration lui sont une aide précieuse. « Les gens deviennent déprimés en raison de la douleur chronique, mais le yoga m’aide à supporter les effets psychologiques de la douleur chronique. »

 

Posture : l’aigle

Elle renforce les muscles pour soutenir les articulations et aider à la flexibilité.

5 / 7

La santé du coeur

Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de mortalité des femmes canadiennes, selon la Heart and Stroke Foundation. Tout ce que vous faites maintenant pour améliorer votre santé cardiaque augmente vos chances de vivre longtemps.

 

La recherche suggère que la pratique des postures de yoga avec le pranayama ou respiration profonde, contrôlée, une partie essentielle de toutes les formes de yoga, peut améliorer la santé cardiaque et prévenir les maladies cardiovasculaires, explique le Dr Hana Stastny, médecin et instructeur au programme de thérapie par le yoga à l’Université Mount Royal de Calgary et yoga-thérapeute qui a traité des patients atteints de maladies cardiaques.

 

Selon une étude 2012 parue dans Holistic Nursing Practice, apprendre à diminuer le stress par la pratique du yoga et des techniques de respiration combat les effets néfastes du stress sur le système cardiovasculaire. Après avoir examiné les résultats de 10 études différentes, des chercheurs ont conclu que le yoga peut aider à réduire l’hypertension artérielle, la glycémie et le cholestérol.

« Nous savons qu’il y a un élément de stress relatif aux crises cardiaques, aux AVC et à l’hypertension artérielle », dit McCall. « Le stress fait augmenter le taux de cholestérol et fait se coaguler le sang plus fortement, augmentant ainsi la possibilité d’une crise cardiaque ou d’un AVC. »


Posture : le triangle

Il favorise la force cardiaque en « ouvrant la poitrine » pour laisser à votre cœur plus d’espace pour battre, dit Scarrow.

6 / 7

Les maux de dos


Environ 80 % des Canadiens souffriront de maux de dos à un moment dans leur vie. Avec l’âge, les maux de dos peuvent devenir encore plus dangereux. « Les études suggèrent que la lombalgie chronique est liée à un risque plus élevé de chutes chez les personnes âgées », explique le Pr Maziar Badii, un rhumatologue de la colonne vertébrale de Vancouver.

 « Exécuter les postures du yoga aide à réduire les problèmes de dos en renforçant les muscles importants » ce qui, selon les recherches, diminue les maux de dos ou les fait disparaître ». Des muscles du tronc forts soutiennent le dos et atténuent la tension exercée sur les muscles et la colonne vertébrale.

 

Suivre des séances de yoga peut même être plus efficace pour soulager les maux de dos que de faire des étirements, selon une recherche de 2011 publiée dans Archives of Internal Medicine. L’étude, probablement l’examen du yoga le plus exhaustif jamais réalisé aux États-Unis, a révélé que les personnes participant à des séances de yoga ont une meilleure fonction dorsale et moins de maux que ceux qui font des exercices d’étirement.

 

Posture : le cobra

Cette flexion du dos renforce les muscles et améliore la flexibilité de la colonne vertébrale. Commencez doucement et progressez lentement jusqu’à votre point limite.

7 / 7

L’équilibre

Le risque de chutes augmente avec l’âge en raison d’une conscience réduite de l’équilibre ainsi que de la faiblesse musculaire et osseuse. Selon Santé Canada, chaque année, une personne âgée sur trois fait au moins une chute et 20 % des décès liés à des blessures chez les personnes âgées sont dus aux chutes. Une des meilleures façons de les prévenir est de rester en forme, dit McCall. « Le yoga améliore votre équilibre, vous rendant moins susceptible de tomber. Et si vous avez des muscles du tronc plus vigoureux, vous pourrez vous relever seul. « Le yoga améliore également la concentration, une autre façon d’éviter les chutes. »


Posture : l’arbre

Cette posture renforce les muscles et développe l’équilibre.