Share on Facebook

7 aliments minceur étonnants

L’omniprésence des produits transformés dans notre alimentation est un réel problème pour notre tour de taille. Les aliments suivants contribueront à stabiliser votre glycémie et à vous rassasier plus longtemps.

1 / 7

1. Pomme

Particulièrement riche en fibres solubles, la pomme peut vraiment contribuer à stabiliser votre taux de sucre sanguin. Une pomme moyenne en renferme environ 4 grammes, particulièrement sous forme de pectine, réputée également pour abaisser le taux de cholestérol.

On conseille à ceux qui veulent avoir un ventre plat d’en manger trois par jour. Les résultats d’une étude indiquent que, dans le cadre d’un régime de restriction calorique, la consommation de pommes avait permis aux femmes non seulement de perdre plus de poids que celles qui avaient pris un autre aliment, mais aussi de faire baisser davantage leur glycémie.

Pour de meilleurs résultats, mangez de préférence les pommes avec leur peau. Choisissez la Braeburn qui est moins sucrée et plus acide que la Golden Delicious, et dont l’indice glycémique (IG) est, par conséquent, plus bas. Question bienfaits, la compote de pommes sucrées suit de près. Évitez toutefois le jus, qui n’est guère meilleur pour la santé que du liquide sucré aromatisé à la pomme.

Portion idéale: 1 pomme
La pomme, qui ne fournit que 80 calories, constitue une collation idéale.

2 / 7

2. Baies

Les baies sont excellentes pour la glycémie. Leur douceur est trompeuse: en effet, à quantités égales, le fructose, sucre naturellement présent dans les fruits, est plus sucré que le sucre raffiné (sucrose); il en faut donc beaucoup moins pour donner le même effet.

En outre, les baies sont riches en fibres et en anthocyanines, composés qui leur confèrent leur couleur rouge ou bleue et qui exercent une action positive sur la glycémie.

Optez pour les baies fraîches ou congelées et évitez les jus qui sont également riches en phytonutriments, mais qui constituent des sources concentrées de glucides et auxquels il manque les fibres.

Portion idéale: 1/2 tasse
Une grosse poignée de baies constitue une collation idéale.

3 / 7

3. Cannelle

Les chercheurs ont récemment découvert que cette épice réconfortante pouvait contribuer à faire baisser la glycémie. Certains de ses composés naturels se comportent comme l’insuline et favorisent l’absorption du glucose par les cellules qui pourront alors l’utiliser comme source d’énergie et abaisser la glycémie.

Il suffit de ¼ à ½ cuillerée à thé de cannelle par jour pour faire baisser le taux de sucre sanguin de 18 à 29 %. Elle a également fait baisser le taux de cholestérol LDL de 7 à 27 % chez des sujets diabétiques.

Cette épice est également une bonne source de fibres. Deux cuillerées à thé en fournissent 2,5 grammes, soit plus que ½ tasse de chou ou de poivron cru, ou que deux moitiés d’abricots secs.

Portion idéale:
½ cuillerée à thé
Cela suffit pour apporter des bienfaits tangibles. Si vous aimez la cannelle, vous pouvez en prendre une ou deux cuillerées à thé par jour. Attention toutefois à ne pas en abuser car elle renferme des composés naturels qui, à hautes doses, sont toxiques.

4 / 7

4. Œuf

S’il y a un aliment qui s’est acquis une mauvaise réputation, c’est bien l’œuf. Et pourtant, c’est une source bon marché de protéines de très grande qualité, si grande, en fait, qu’elles sont considérées par les nutritionnistes comme l’étalon d’or leur permettant de classer les autres protéines. L’œuf renferme tous les acides aminés essentiels et ce, dans les bonnes proportions.

Comme il n’est composé que de protéines et de gras, l’œuf exerce un effet minimal sur la glycémie, ce qui en fait un bien meilleur choix pour le déjeuner que le pain blanc, les crêpes, les céréales ou les bagels, faits de farine blanche et de sucre. Il prolonge le sentiment de satiété et calme l’appétit. On a observé que les femmes qui prenaient deux œufs avec une rôtie au déjeuner avaient moins faim avant le dîner et ingéraient une quantité significativement moindre de calories durant le reste de la journée que celles qui avaient pris un bagel et du fromage à la crème fournissant la même quantité de calories.

Portion idéale:
1 oeuf
Un gros œuf fournit environ 75 calories et 5 g de gras, dont moins de 2 g de saturés. Vous pouvez consommer au déjeuner deux œufs en omelette et une tranche de pain de grain entier; votre repas sera raisonnablement peu calorique, si vous ne prenez pas trop de beurre d’arachide.

5 / 7

5. Pain de seigle

On sait depuis longtemps que le pain de grains entiers est bon pour la glycémie. Or, il se trouve que le pain de seigle est l’un des meilleurs, en partie, à cause de la structure et de la taille de ses particules d’amidon. Le seigle contient près de trois fois plus de fibres solubles que le blé, ce qui se traduit par des résultats tangibles: on a découvert que, les jours où les femmes mangeaient du pain de seigle, leur glycémie était de 10 % plus basse que quand elles n’en mangeaient pas.

Malheureusement, il n’est pas facile de trouver du pain fait de farine de seigle complète. Celui que l’on vend en épicerie est habituellement fait de farines de blé et de seigle raffinées et, par conséquent, est beaucoup moins riche en fibres. Lisez la liste des ingrédients: «farine de seigle entière» devrait y figurer en tête. Ou encore, achetez votre pain chez un boulanger artisanal.

Le véritable pain de seigle est lourd et dense et ne présente guère de ressemblance avec le pain à sandwich blanc.

Portion idéale: 1 tranche
Pour un sandwich, il vous faut deux portions, mais vous ingérerez quantité de fibres et de grains entiers, une véritable prime pour votre santé et votre poids.

6 / 7

6. Graines

Tout comme les fruits à coque (noix, amande, etc.), les graines de citrouille, de tournesol et de sésame, pour ne citer qu’elles, sont considérées comme des aliments supervedettes. Riches en protéines, en bons gras et en fibres, elles contribuent grandement à stabiliser la glycémie et à combler l’appétit.

S’il est vrai qu’elles sont riches en gras (12 à 14 g 
par portion de 30 g), il s’agit de gras mono-insaturés et polyinsaturés, dont on connaît l’action positive sur le cœur. En outre, elles fournissent 4 à 9 g de protéines par portion de 30 g, ce qui est excellent. Enfin, elles renferment des stérols, composés naturels réputés combattre le cholestérol. Des chercheurs ayant analysé 27 variétés de fruits à coque et de graines ont découvert que, de tous, la graine de sésame était la plus riche en ces substances, suivie non loin derrière par la graine de tournesol.

Portion idéale:
1 à 2 cuillerées à soupe
Les graines étant très caloriques, faites attention à ne pas en abuser. Ainsi, une portion de ¼ de tasse fournit 210 calories. Pour les collations, prenez une poignée de graines de citrouille ou de tournesol. Pour ajouter aux salades ou aux autres plats, une cuillerée à soupe suffira.

7 / 7

7. Vinaigre

Certains tenants de la médecine naturelle affirment que le vinaigre peut soigner à peu près n’importe quoi. Mais ce condiment a un usage que les gens ne connaissent pas: en prendre au repas peut diminuer de 19 à 55 % les effets de ce dernier sur la glycémie.

L’acide du vinaigre ralentit l’évacuation des aliments de l’estomac et la transformation des glucides du repas en sucre sanguin. Il est démontré que le vinaigre pouvait augmenter le sentiment de satiété, avantage pour quiconque cherche à perdre du poids.

De plus, il ne fournit pratiquement pas de calories et possède une agréable saveur. Un vinaigre de vin rouge de qualité peut transformer une salade, ou des légumes en mini festin. Idem pour le vinaigre balsamique, qu’il faut toutefois choisir avec soin, car de nombreux produits du commerce sont édulcorés. Expérimentez les vinaigres aux herbes, aux fruits ou à divers autres ingrédients. Le vinaigre à la grenade, par exemple, est absolument sublime, mais il y en a beaucoup d’autres.

Portion idéale: 3 à 4 cuillerées à thé
Selon les résultats d’études, il n’en faut pas plus pour diminuer sensiblement la réaction glycémique de l’organisme au repas.

Sur le même sujet:
11 aliments à substituer pour perdre du poids
8 étapes vers une cuisine minceur
Le journal alimentaire de Plaisirs Santé