Share on Facebook

Le diabète en quelques définitions

Il existe plusieurs types de diabète et la gravité de la maladie dépend de plusieurs facteurs. Profitons du mois de la sensibilisation au diabète pour en savoir plus sur ses diverses définitions. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette maladie qui ne cesse de croître au Québec et au Canada.

1 / 10

Prédiabète et diabète: les principaux symptômes et facteurs de risque.VI Studio/Shutterstock

Une recrudescence importante

Novembre marque le Mois national de la sensibilisation au diabète, un moment important pour les personnes qui en souffrent et pour leurs proches. Cette maladie invisible touche 1 Canadien sur 3 et environ 1 jeune adulte sur 2 développera le diabète au cours de sa vie. Rien qu’au Québec, le diabète touche près de 1,2 million de personnes. Il est donc primordial de connaître les quelques définitions du diabète.

La recrudescence la plus importante est celle du diabète de type 2. Et l’obésité est la principale responsable de cette hausse.

«L’obésité et le diabète sont fortement associés l’un à l’autre. Ce qui est moins clair, c’est si l’une est une conséquence de l’autre, ou si ce sont deux manifestations d’un même problème», explique Dr. Yves Robitaille, fondateur du Centre de Médecine Métabolique de Lanaudière.

Celui qui a également mis sur pied le Centre de Diabète de l’Hôpital Le Gardeur en 1996 explique qu’il y a une très forte corrélation entre la prévalence de l’obésité et la prévalence du diabète. «Sachant que plus de 29% des Canadiens sont obèses, selon Statistique Canada, donc la recrudescence du diabète continuera forcément à progresser», déplore Dr. Robitaille.

Les kilos en trop augmentent la résistance du corps à l’insuline – le forçant à produire cette hormone en plus grande quantité pour compenser. Si vos cellules bêta ne peuvent en produire suffisamment, vous serez incapable de réguler votre glycémie; c’est la définition du diabète de type 2.

2 / 10

Le diabète peut engendrer une mauvaise odeur des pieds.Syda Productions/Shutterstock

Statistiques sur le diabète au Canada

Le diabète est un gros problème de santé publique. Comparativement au reste de la population, les diabétiques ont trois fois plus de risques d’être hospitalisés pour une maladie cardiaque, 12 fois plus pour une maladie rénale en phase terminale, et 20 fois plus de nécessiter l’amputation d’un membre inférieur sans avoir été victimes d’un accident, peut-on lire dans un document d’information produit en janvier 2021 par Diabetes Canada.

Comme pour d’autres maladies, la prévention, l’activité physique et une alimentation équilibrée demeurent les meilleures armes. Le Dr. Robitaille précise que ça ne prend pas d’énormes pertes de poids pour aider à améliorer rapidement le taux de sucre dans le sang.

D’autres mesures préventives consistent à consommer des céréales complètes, à réduire ou supprimer sa consommation d’alcool et à cesser de fumer. Inutile donc de fournir des efforts acharnés pour réduire son risque de développer le diabète, il suffit de prendre soin de soi au quotidien!

De 1999 à 2015, l’Initiative sur le diabète chez les Autochtones (IDA) était une des principales composantes de la Stratégie canadienne sur le diabète menée par Santé Canada. Plusieurs communautés des Premières Nations – où le taux de diabète est trois à cinq fois plus élevé que dans le reste de la population canadienne – bénéficiaient de ce programme puisque Santé Canada s’attend à ce que les taux de diabète augmentent de façon importante chez les Inuits en raison de «l’obésité, l’inactivité physique et les mauvaises habitudes alimentaires».

3 / 10

Le diabète est une maladie capricieuse.goffkein.pro/Shutterstock

Le diabète, c’est quoi au juste?

Le diabète est une maladie complexe qui a des causes multiples et qui reste sans remède connu pour le moment. Il se définit par des niveaux anormaux de glucose (sucre) dans le sang, ce qui peut entraîner des complications graves comme la crise cardiaque, l’accident vasculaire cérébral, l’insuffisance rénale. Ça peut même aller jusqu’à l’amputation, généralement d’un pied ou d’une jambe.

Voici quelques définitions que vous devriez connaître sur le diabète.

4 / 10

Mieux gérer le diabète de type 1 avec un lecteur de glycémie en continu.Click and Photo/Shutterstock

Définition du diabète de type 1

Le diabète de type I résulte de l’absence de sécrétion d’insuline par le pancréas, qui serait due à un virus ou à une réaction auto-immune incitant l’organisme à attaquer ses propres cellules pancréatiques. Les personnes en souffrant doivent prendre de l’insuline à vie. Le nombre d’injections d’insuline nécessaires par jour, de même que le synchronisme et le dosage, varient. Environ 10% des personnes atteintes de diabète ont le diabète de type 1.

Bien que la cause du diabète de type 1 reste inconnue, on considère que les personnes ayant des antécédents familiaux de diabète sont exposées à un risque plus élevé de développer la maladie. Cela commence habituellement à l’enfance.

Les personnes atteintes de diabète de type 1 doivent maintenir leur taux de glycémie dans les limites des valeurs cibles. Pour mesurer ces valeurs, ils peuvent utiliser un glucomètre portable qui fonctionne habituellement en piquant le bout du doigt pour en tirer une goutte de sang. Jusqu’à ce qu’on trouve un remède pour le diabète de type 1, ce rituel durera toute une vie.

Il y a une fausse conception voulant que le diabète soit causé par une surconsommation de sucre ou qu’il résulte d’une mauvaise alimentation ou d’un manque d’activité physique. Même s’il est vrai qu’une alimentation saine et de l’activité physique peuvent aider à prévenir ou retarder le diabète de type 2, dans le cas du diabète de type 1, il n’existe aucun moyen de prévention.

Essayez nos 25 meilleures recettes pour diabétiques; ces plats sains et riches en fibres sont savoureux et vous aideront à mieux gérer votre glycémie.

5 / 10

Cause de dysfonction érectile : le diabète de type 2.Syda Productions/Shutterstock

Définition du diabète de type 2

Le diabète de type 2 est déclenché par une résistance à l’insuline: le pancréas produit cette hormone, mais les cellules de l’organisme deviennent moins sensibles à son action. En conséquence, le sucre s’accumule dans le sang au lieu d’être utilisé comme énergie.

C’est le type le plus commun de diabète chez les Canadiens. «Il touche le 90% restant de spatients qui souffrent de diabète de type 2», précise Dr. Robitaille.

Le diabète de type 2 survient habituellement à l’âge adulte, même si on diagnostique un nombre croissant d’enfants et d’adolescents dans les populations à haut risque (comme les Africains, les Asiatiques, les Hispaniques ou les Autochtones originaires d’Asie du Sud). Les complications sont les mêmes pour les deux types de diabète.

Découvrez les meilleurs aliments anti-diabète qui ont un faible index glycémique, qui contiennent une dose importante de fibres ou qui agissent sur la glycémie.

6 / 10

L'application pour traiter le diabète a changé sa vie.Dragon Images/Shutterstock

Définition du prédiabète

Vous avez peut-être déjà entendu le terme «prédiabète». Il survient lorsque les niveaux de glucose dans le sang d’une personne sont élevés, mais pas encore suffisamment pour être diagnostiqué comme diabète de type 2. Le prédiabète de type 1 n’existe pas. Environ 50% des personnes atteintes de prédiabète vont développer un jour le diabète de type 2.

Le diabète de type 2 n’est pas simplement une maladie due au mode de vie. D’autres facteurs de risque tels que l’âge (40 ans et plus), les antécédents familiaux et d’autres problèmes de santé augmentent également le risque de développer ce type de diabète. Alors qu’un mode de vie sain est bénéfique pour tout le monde, cela est particulièrement important pour les personnes qui sont à risque élevé en raison de facteurs génétiques ou héréditaires.

«Les personnes atteintes de prédiabètes ne sont pas, à mon sens, à surveiller, mais plutôt à traiter de manière intensive pour renverser l’évolution vers le diabète. Plus on agit tôt dans l’évolution de la maladie, plus il est facile de garder le taux de sucre dans le sang stable longtemps», ajoute Dr. Robitaille.

Pour réduire le risque de diabète de type 2, il faut modifier ses habitudes: consommer plus de fruits et de légumes frais et des produits céréaliers à grains entiers. Limiter la taille des portions et augmenter l’activité physique pour maintenir un poids santé sont également deux bonnes actions à entreprendre.

Assurez-vous de savoir comment prévenir le diabète et reconnaitre ses symptômes.

7 / 10

L'haleine de pomme pourrie fait partie des odeurs corporelles qu'il ne faut pas ignorer.VCHAL/SHUTTERSTOCK

Définition du diabète de «type 3»

Le diabète de «type 3» ne fait pas partie de la nomenclature reconnue et porte de multiples définitions.

Dr. Robitaille explique qu’«avec la montée de l’obésité et le vieillissement de la population, on voit apparaitre chez les personnes qui ont un diabète de type 1 certaines caractéristiques d’un diabète de type 2. Ces personnes portent alors l’acronyme de diabète 1b ou sont caractérisées d’avoir un double diabète. On va alors ajouter les mêmes traitements à la personne atteinte de diabète de type 1 ou presque qu’on utilise pour les personnes qui ont le type 2.»

Le «type 3» peut aussi faire référence aux patients qui se situent à cheval entre les portraits caricaturaux des diabètes de type 1 et de type 2. En anglais on appelle ces personnes des LADA pour Latent autoimmune diabetes in adults

Le «type 3» peut aussi faire référence aux patients qui ont subi des dommages au pancréas provoqués par quelque trouble que ce soit comme la pancréatite, la fibrose kystique ou le cancer du pancréas.

«Ce n’est pas toutes les maladies pancréatiques qui vont conduire au diabète, mais il y a une association entre le diabète et la fibrose kystique qui est essentiellement liée à la destruction du pancréas. Plus le pancréas est détruit de façon importante, plus grand est le risque de développer un diabète. C’est ce qu’on appelle le diabète pancréatopique. Il qui fait partie de la grande famille des diabètes secondaires à d’autres maladies. Dans la mesure où l’on règle la maladie, le taux de sucre va retourner à la normale.

8 / 10

Le diabète n'est pas un frein à la grossesse.ISTOCK/G-STOCKSTUDIO

Définition du diabète gestationnel

C’est un état temporaire qui se développe pendant la grossesse. Les niveaux de glucose dans le sang reviennent habituellement à la normale après l’accouchement, mais la mère et l’enfant sont plus à risque de développer un diabète de type 2 éventuellement dans leur vie. Tout est une question de définitions: le diabète gestationnel est donc une forme de prédiabète.

«40 à 50% des femmes qui souffrent d’un diabète gestationnel vont développer un diabète type 2 dans leur vie. Elles sont également plus à risque de développer une maladie cardiovasculaire», ajoute Dr. Robitaille.

9 / 10

Marcher après le repas est bon pour la santé.AZMANJAKA/GETTY IMAGES

Pourquoi les antidiabétiques font grossir?

Pour la majorité des diabétiques, la médication est incontournable. Or, les médicaments suscitent de nombreuses préoccupations, comme le gain de poids.

De nombreux antidiabétiques causent un gain de poids, car ils favorisent l’absorption par les cellules du glucose présent dans le sang. S’il n’est pas utilisé pour la dépense énergétique, ce sucre est entreposé sous forme de graisse.

Votre médecin ne pourra probablement pas diminuer votre dose d’insuline, mais il pourrait vous aider à établir un régime et un programme d’exercice vous permettant d’éliminer tout ce glucose excédentaire et, par conséquent, de brûler des calories. Alors, ne laissez surtout pas cet effet indésirable contrecarrer vos efforts pour réguler votre taux de sucre sanguin!

«Ce ne sont d’ailleurs pas tous les agents diabétiques qui causent un gain de poids», précise Dr. Robitaille. «En fait, c’est l’augmentation de l’insuline en circulation qui va provoquer le gain de poids. Les médicaments de la famille des sécrétagogues, qui motivent le pancréas à fabriquer plus d’insuline, va donc indirectement causer une prise de poids.»

Plusieurs boissons sont à éviter et sont particulièrement mauvaises pour les diabétiques. Si vous souffrez de diabète, optez plutôt pour ces alternatives santé.

10 / 10

Comment régler le problème de diabète?sirtravelalot/Shutterstock

Le stylo injecteur et les lecteurs en continu

Pour l’administration d’insuline, les seringues ne sont plus utilisées. «Il y a différent stylo injecteur sur le marché, préremplis, avec des cartouches. C’était une transition qui allait de soit pour une question de commodité et pour réduire les risques d’erreurs.»

Pour ce qui est de la couverture médicament de la RAMQ, les médicaments sont couverts tant pour les personnes atteintes de diabètes de type 1 et de type 2. «La seule condition est que ce soient des prescriptions qui respectent les normes de Santé Canada. Mais il faut savoir qu’il arrive régulièrement d’utiliser des médicaments en dehors des directives reconnues», précise Dr. Robitaille. Un exemple qui illustre bien le fait qu’il existe différents traitements pour les multiples définitions du diabète.

Sinon, pour l’instant, depuis 2021, seul le lecteur de glucose en continu Dexcom G6 est couvert par la RAMQ pour les personnes atteintes de diabète de type 1. Le lecteur FreeStyle libre, pour sa part, est remboursé aux patients souffrant tant de diabète de type 1 que de diabète de type 2, à condition que ces personnes se donnent au moins 3 injections d’insuline par jour.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé! Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!