Les vertus curatives de l’eau

Une belle peau saine et bien hydratée dépend avant tout de l’eau que vous buvez, mais les bienfaits de l’eau peuvent se faire sentir sans en boire.

Les vertus curatives de l'eau

La route serpente comme un ruban gris à travers la campagne française, alors que je suis ballottée dans tout les sens dans une camionnette qui doit me conduire à bon port après une autre heure de cahots. Comme je regrette de ne pas avoir accepté le Gravol qu’on m’a offert avant ce périple de trois heures pour Avène.

Dans l’espoir d’oublier mon mal de cœur, je me concentre sur la beauté du paysage qui se déploie de façon spectaculaire à chaque tournant: des collines verdoyantes qui témoignent de la victoire du printemps sur l’hiver, laissant voir çà et là des villages centenaires dont les maisons de pierres se colorent des géraniums rouges qui se déversent des rebords des fenêtres.

On aperçoit des champs de coquelicots balayés par le vent, comme j’imagine qu’ils l’ont été pendant les centaines d’années durant lesquelles des gens ont entrepris ce pèlerinage à Avène, haut lieu d’eaux thermales, blotti au pied des Cévennes, dans le Parc naturel régional du Haut-Languedoc.

Je suis venue ici pour découvrir ce que les Français savent depuis des siècles: les pouvoirs de guérison de l’eau. Ici, ils ne font pas qu’en boire, ils s’y plongent.


Les eaux d’Avène

C’est depuis l’ouverture du premier centre thermal en 1743 que les patients s’immergent dans les eaux d’Avène pour traiter les maladies chroniques comme la dermatite atopique (eczéma), le psoriasis, les cicatrices et les lésions cutanées résultant de la chimiothérapie. Chaque année, quelque 2800 personnes suivent ce chemin en quête d’un soulagement. Le programme dure trois semaines et comprend un éventail de thérapies comme des bains, des massages et des ateliers de soins.

Les traitements peuvent changer, mais les eaux sont restées les mêmes. Leur composition n’a pas changé depuis leur découverte, nous dit Bertrand Selas, responsable du Laboratoire de l’eau d’Avène-les-Bains. Elles contiennent du calcium, du magnésium et du bicarbonate dans un pH équilibré et recèlent de nombreux oligo-éléments.Cependant, c’est grâce au progrès scientifique qu’il a été possible de redécouvrir un ancien secret: la présence d’une microflore appelée Aqua Dolomiae.


Une microflore pour adoucir la peau

Selon Aline Poucet, biologiste et chef de produit chez XeraCalm A.D., les molécules de cette microflore adoucissent la peau et combattent l’inflammation.

Alors que certains types de microflores comme celles du yogourt servent à équilibrer le système digestif, d’autres sont essentielles pour la santé de la peau en stimulant l’équilibre des cellules et en renforçant leur capacité immunitaire.

La majorité d’entre nous ne bénéficiera jamais d’une telle cure thermale à Avène, mais cela ne nous empêche pas d’en expérimenter les effets: en plus du Centre d’hydrothérapie d’Avène-les-bains, il y a aussi une usine qui fabrique la gamme complète de soins pour la peau destinée à la distribution internationale.

«C’est là que j’ai pu assister à l’embouteillage de l’eau de source. En fait, je n’ai pas vraiment pu voir le processus», car l‘eau est directement versée dans les bouteilles stérilisées pour garantir sa pureté et n’est jamais en contact avec la lumière ou la main humaine.

Cela veut dire que nous pouvons profiter directement des bienfaits de cette eau sans avoir à entreprendre la longue excursion en montagne par des sentiers tortueux.

Voici une sélection des produits d’eau thermale d’Avène:

L’Huile lavante relipidante XeraCalm A.D, 27$, est un traitement tout en douceur pour nettoyer la peau, même lors d’un accès d’eczéma.
La Lotion micellaire, 28$, permet de se nettoyer le visage sans savon, ni huile, ni alcool.
L’Hydratant perfecteur de teint Hydrance Optimale, 38$ (sur la photo), est un hydratant teinté qui permet de cacher les imperfections tout en nourrissant une peau sèche.

Tiré du Magazine Best Health, septembre 2015

Vidéos les plus populaires