Les pour et les contre de la manucure longue durée

Les nouveaux produits et techniques de polissage, comme Axxium et Shellac, suscitent l’euphorie! L’écrivaine Diane Peters a essayé pour nous certaines des toutes nouvelles tendances de soins des ongles.

Les pour et les contre de la manucure longue durée

C’est mon tout premier traitement Axxium Soak-Off Gel Lacquer d’OPI et il semble que ma technicienne en soins des ongles ait relégué aux oubliettes les règles de manucure d’antan, faisant appel aux boules d’ouate. Le trempage des doigts dans l’eau est à proscrire ‘ en effet, de l’avis de ma technicienne, les ongles prennent de l’expansion dans l’eau, se contractent et font alors craquer le vernis.

Pas questions non plus de s’asseoir pour attendre que le vernis sèche. Les cinq couches, y compris une couche de base et une couche de finition, sont durcies en quelques minutes au moyen d’une lampe portative à rayons ultraviolets. Cette manucure, au coût de 50 $, durera au moins deux semaines. Elle offre une couche de protection qui s’apparente à des ongles artificiels. Toutefois, contrairement aux faux ongles, ce produit s’applique comme un vernis, ne nécessitant ni remplissage, collage ou sculpture. Ce qui est le plus étrange pourtant est le fait que les personnes de mon entourage ne parlent que de vernis, à savoir les couleurs les plus en vogue et la durée de la manucure (pour une des femmes, un mois et des ongles encore parfaits ‘ la demi-lune naturelle de l’ongle ayant poussée au niveau des cuticules était invisible).

Les ongles colorés à la forme parfaite sont devenus une obsession dominante de beauté. Il n’existe pas de données chiffrées canadiennes mais, selon l’étude du marché américain, les ventes de vernis à ongles des grands magasins ont augmenté de 59 % au cours des dix premiers mois de 2011 et l’industrie au sud de notre frontière enregistre une valeur supérieure à 6 milliards de dollars. Pour bon nombre de personnes, le polissage est un luxe abordable, précise Suzi Weiss-Fischmann, directrice artistique de l’entreprise OPI, située à Los Angeles. Leeanne Colley du Tips Nail Bar & Spa de Toronto, où je suis allée pour faire ma manucure, émet l’hypothèse suivante: avec l’arrivée massive des téléphones intelligents, nos mains sont davantage visibles. Une couche de vernis à ongles est donc incontournable.

Les consommateurs profitent du fait que les entreprises de soins pour les ongles tentent de s’approprier cette part du marché. Il s’agit d’une industrie qui brasse d’énormes sommes d’argent et qui compte un très grand nombre de marques, indique Mary Phan, copropriétaire de Vicki’s Nail Studio, à Vancouver. «En termes de qualité, le consommateur est gagnant». Sunil Sirdesai, directeur et conseiller scientifique en chef pour OPI, soulève que les fabricants utilisent maintenant des molécules plus petites et plus versatiles, ce qui fait que les brillants ont des reflets plus scintillants et que les finis craquelés semblent plus professionnels.

Les salons de manucure proposent des techniques comme Axxium qui dépassent la simple pose de vernis. «Axxium contribue à résoudre le problème d’ongles qui se dédoublent ou se cassent naturellement ou des ongles secs qui ont des stries», précise Leeanne Colley. Étant donné qu’il s’agit d’une technique à base de gel épais, qui s’apparente aux ongles synthétiques, de coût et à de durée semblables, certaines personnes qui recherchent l’apparence synthétique ont maintenant une autre option. Leeanne Colley ajoute qu’elle utilise Axxium sur les ongles de pied en hiver, le temps de séchage rapide étant un avantage.

Cette méthode a toutefois son inconvénient: vous devrez retourner au salon de beauté pour un trempage à l’acétone et un raclage doux qui prend 20 minutes, en plus du temps de manucure. Pour les femmes qui fréquentent le salon de beauté régulièrement, pas de problème. Il n’en va pas de même pour les mères comme moi qui travaillent, sont pressées et soucieuses de leur budget.

Creative Nail Design de Shellac s’ajoute aux choix mentionnés. Victoria Hunter d’Ongles Chez Victoria, à Châteauguay, au Québec, se spécialise en décoration d’ongles (un service de stylisme où le simple verni est agrémenté d’un diamant, de plumes ou même d’un dessin peint à la main). Elle a désormais une clientèle qui vient expressément pour la manucure Shellac. Le tarif de départ est de 25 $ et la durée est équivalente à celle du traitement AXXium. Toutefois, le temps de séchage aux ultraviolets est plus rapide et la pose ne dure donc que 30 minutes, comparativement à 45 minutes pour le traitement AXXium. Cette manucure plus mince ressemble davantage à un vernis et s’enlève en 10 minutes au salon (un ensemble pour enlever la manucure soi-même à la maison est également offert).

Le succès de ces deux produits, qui durent au moins quelques semaines (après cela, la pousse du nouvel ongle sera visible au niveau des cuticules), a inspiré des imitateurs comme Gelish et Gelac. À l’automne 2011, OPI a lancé GelColor, qui est plus facile à enlever et sèche plus rapidement, grâce à l’utilisation d’ultraviolets à diode électroluminescente.

Vidéos les plus populaires