Les destinations de vacances les plus terrifiantes

Vous cherchez une destination de voyage qui donne froid dans le dos? En voici 8 qui auront de quoi vous glacer le sang!

1 / 8
Les catacombes à Paris font partie des destinations les plus terrifiantes à travers le monde.kaizermodo/Shutterstock

Les catacombes de Paris, France

Voilà une destination de choix pour les amoureux de catacombes. Les catacombes de Paris sont constituées de carrières anciennes et récentes renfermant de multiples passages et pièces. Situées sous les rue de Paris, les catacombes servent de fondation (plus ou moins solide par endroits) à la Ville lumière.

À la fin du XVIIIe siècle, le plus important cimetière de la ville est saturé de cadavres. Craignant une épidémie de maladies contagieuses, les autorités de la ville décident alors de transformer les carrières anciennes en gigantesques « ossuaires municipaux », d'où l'intérêt de nombreux amateurs du macabre pour ces lieux. Le Conseil d'État ordonne donc l'exhumation des restes de plus de 6 millions de Parisiens reposant dans les cimetières de la ville et qu'on les achemine dans les carrières. Depuis leur création, les catacombes en ont attiré plus d'un, dont Napoléon et son fils. Des visites guidées, individuelles ou en groupe, sont offertes au public.

Profitez de de votre voyage en France pour voir ces 10 sites incontournables à Paris.

2 / 8
L’Isla de las Munecas est une destination terrifiante qui risque fort de vous faire vivre un véritable cauchemar.avf71/Shutterstock

Isla de las Munecas (L'île des poupées), Mexique

Chucky, la poupée maléfique des films d'horreur, vous donne-t-il la chair de poule? Si c'est votre cas, vous risquez fort de vivre un cauchemar sur l'île de las Muñecas, situé au dans la région marécageuse de Xochimilco, au sud de Mexico City. Selon la légende, une fillette s'est noyée près de l'île, il y a de cela 50 ans. L'île était alors habitée par un ermite, un certain Don Julian Santa Barrera.

Peu après son arrivée sur les lieux, Don Julian découvre des poupées dans les canaux qui bordent l'île. Il croit que leur présence sert à tenir compagnie à l'esprit de la jeune fille défunte ainsi qu'à protéger les lieux de malheurs éventuels. Il décide alors d'accrocher les poupées aux arbres de l'île et d'en ajouter de nouvelles régulièrement. Sa mort, engendrée dans des circonstances pour le moins mystérieuses, serait l'œuvre des poupées de l'île. Quoi qu'il en soit, ces poupées, attachées aux arbres et horriblement décomposées par les années, offrent un spectacle des plus terrifiants.

Si vous connaissez déjà Playa del Carmen et Puerto Vallarta, partez à la découverte de ces 10 destinations méconnues.

3 / 8
Le Mary King's Close à Édimbourg sera une destination des plus terrifiantes pour ceux qui éprouvent une peur excessive de la maladie.Ludovic Farine/Shutterstock

Mary King's Close, Édimbourg, Écosse

Avez-vous une peur excessive de la maladie? Si c'est votre cas, l'histoire d'Édimbourg à l'époque de la peste (XVIIe siècle) aura de quoi vous faire pâlir de peur! Bien que les faits historiques n'appuient pas la légende, on raconte que pour contenir l'épidémie, la ville décida de murer les secteurs touchés par la peste, abandonnant les résidents à leur sort atroce; d'ailleurs, certains d'entre eux, paraît-il, hantent les lieux et cherchent à faire peur aux visiteurs.

Partiellement enseveli et interdit au public durant des années, Mary King's Close est un vieux quartier d'Édimbourg portant le nom d'une femme d'affaires importante de l'époque (les années1630). Devenu aujourd'hui une attraction touristique, le Mary King's Close offre des visites guidées d'une heure tous les jours, sauf le jour de Noel. Chacun des guides incarne un personnage de l'époque (la fille de Mary King ferait partie des personnages). Vous pourrez y découvrir les histoires mystérieuses du vieux quartier d'Édimbourg ainsi que des faits historiques et archéologiques dépassant la fiction.

Vous êtes amateur de whisky? Testez l'un de ces 8 endroits où boire du whisky en Écosse.

4 / 8
La cité fantôme Pripiat au nord de Kiev est une destination terrifiante pour les souvenirs de catastrophe qu’elle représente.Podorojniy/Shutterstock

Pripiat, Ukraine

Après la visite guidée de Pripiat, cité fantôme au nord de Kiev, vous imaginerez toutes sortes de scénarios catastrophes empreints d'images indélébiles de l'architecture soviétique. Construite pour y loger les ouvriers de la centrale nucléaire de Tchernobyl, Pripiat a été désertée à la suite de l'accident nucléaire survenu en 1986. Depuis l'explosion du réacteur, un périmètre de sécurité, appelé «zone d'exclusion», a été établi sur un rayon de 30 km. Pripiat demeure à ce jour une cité fantôme.

Des visites guidées, privées ou en groupe, sont cependant offertes au public. Le circuit commence à Kiev et comprend plusieurs destinations, dont Pripiat, la centrale nucléaire et la «Forêt Rouge» où des arbres sont morts à la suite de l'explosion. Cette forêt serait parmi les endroits les plus contaminés du monde (n'ayez aucune crainte, les visites sont courtes et les guides connaissent les endroits les plus risqués et ils ne vous y amèneront pas. Cependant, chaque visiteur se voit remettre un compteur afin de mesurer sa propre radioactivité avant le départ ainsi qu'au retour).

Les vacances à la plage vous ennuient? Optez pour l'un de ces 12 voyages les plus dangereux au monde.

5 / 8
Kunstkamera en Russie est une destination terrifiante.Roman Evgenev/Shutterstock

Kunstkamera, Saint-Pétersbourg, Russie

Si vous êtes de ceux qui se fascinent pour les curiosités anthropologiques, vous serez servi! Le musée de Kunstkamera ou le Musée d'anthropologie et d'ethnographie de Pierre le Grand est situé dans la seconde ville de Russie, Saint-Pétersbourg. Il fut créé par ce tsar de Russie au début du XVIIIe siècle, dans le cadre de ses efforts de modernisation du pays (il déplaça le siège du gouvernement de Moscou à Saint-Pétersbourg, ville qui porte son nom et qu'il a fait construire sur des terres marécageuses). Le musée est célèbre pour son étonnante collection de curiosités. À l'époque, la collection de pièces anatomiques (des foetus difformes, des parties du corps humain embaumées, des «monstres» disséqués, et même un veau à deux têtes) avait pour but d'attirer les esprits curieux et de montrer que les anomalies anatomiques sont simplement des accidents de parcours biologiques plutôt que l'œuvre du diable.

Si voyager est votre passion, voici les destinations de vacances où vous devez aller avant d’avoir 50 ans.

6 / 8
Les grottes de Gomantong en Malaisie sont une destination terrifiante pour ceux qui n’aiment pas se retrouver nez à nez avec des chauves-souris, des cafards et d’autres bestioles.Christian Reinwald/Shutterstock

Les grottes de Gomantong, Malaisie

Les grottes de Gomantong sont la demeure de cafards et de chauves-souris, alors si vous avez la phobie des insectes articulés ou des chauves-souris, méfiez-vous, car vous pourriez vous retrouver nez à nez avec l'une de ces créatures nocturnes!

Ces grottes de calcaires font partie de la réserve forestière de Gomantong, reconnue dans le monde entier pour la culture de nids d'oiseaux comestibles (les martinets sécrètent un mucus mucilagineux pour bâtir leurs nids!). La soupe aux nids-d'oiseau est un mets coûteux et délicat de la gastronomie chinoise, mais il est très apprécié. La culture de nids d'oiseaux fascine peut-être, mais si vous souhaitez voir quelque chose qui coupe carrément l'appétit, rendez-vous sur la promenade de la caverne noire (Black Cave).
Selon online travelogue, «la promenade se trouve juste au-dessus d'une montagne d'excréments d'oiseaux et de chauve sauris sur laquelle pullulent de gigantesques cafards». Faites attention où vous marchez et évitez de tenir la main courante, car ces insectes se baladent aussi sur la promenade! Ce n'est pas tout, les murs de la caverne grouillent de mille-pattes géants et d'autres cafards.

7 / 8
Le musée de la torture, Prague est une destination des plus terrifiantes au monde.Jorge Felix Costa/Shutterstock

Le musée de la torture, Prague, République tchèque

Une visite du Musée d'instruments de torture du Moyen âge, à Prague, stimulera votre imagination, mais pas forcément dans le bon sens. L'exposition comprend plus de 60 instruments de torture et l'explication détaillée (en plusieurs langues) du fonctionnement de chacun d'eux. Le musée constitue une attraction touristique populaire auprès des amoureux de l'histoire et des passionnés du macabre. On raconte d'ailleurs qu'il exercerait une certaine emprise sur ses visiteurs.
La visite ne durant pas plus d'une heure, profitez-en pour faire une halte au Musée des fantômes, l'un des nombreux musées originaux de la ville. Vous pourrez, entre autres, parcourir un labyrinthe de petites rues de la vieille ville où, raconte-t-on, rôdent les « paisibles » fantômes de Prague.

8 / 8
Le musée des OVNIS à Roswell, avec ses débris de cadavres extra-terrestres est une destination assez terrifiante.CrackerClips Stock Media/Shutterstock

Le musée des OVNI, Roswell, Nouveau-Mexique

Le musée des OVNI, situé dans la ville tristement célèbre de Roswell, au Nouveau-Mexique, vous permettra de jouer les Fox Mulder (X-Files) en examinant minutieusement ses objets. Selon les passionnés d'OVNI, la ville a été le théâtre d'une vaste opération secrète visant à dissimuler la découverte d'un accident de soucoupe volante ainsi que l'analyse de débris et de cadavres extra-terrestres.

Le musée des OVNI a ouvert ses portes au public à l'automne 1992 et tire ses revenus de l'engouement grandissant pour les extra-terrestres. Il comprend une exposition sur l'affaire Roswell, les agroglyphes, les observations d'OVNI, la Zone 51, les enlèvements, ainsi que d'autres thèmes liés aux OVNI. Planifiez deux activités: la visite du musée et la visite guidée sur les OVNI à Roswell. N'oubliez pas de faire un tour à la boutique de souvenirs où vous pourrez acheter des T-shirts, des figurines d'extra-terrestres décoratives, des objets en verre et des bijoux.

Vaisseaux extraterrestres, disparitions, réincarnation... Découvrez 19 des plus grands mystères non résolus de tous les temps.