Ces couples qui font chambre à part

Une femme mariée nous dévoile pourquoi son couple a décidé de faire chambre à part.

1 / 4
Ces couples qui dorment seuls

C'est vrai : je ne dors plus avec mon mari

Et je... en fait nous... n'avons jamais été aussi heureux. Un sommeil plus régénérateur, ayant une incidence positive sur ma santé, est le résultat de ce choix de vie qualifié comme polémique, aux yeux de certains.

Mais avant que vous ne tiriez des conclusions hâtives, laissez-moi m'expliquer : lorsqu'il est question du sommeil, nous ne sommes pas compatibles. Mon mari aime lire au lit avant de s'endormir et moi je tombe dans les bras de Morphée dès que ma tête touche l'oreiller. Il aime une chambre où il fait chaud, moi je préfère le froid. Il lui faut un matelas mou, j'aime un matelas ferme. Enfin, on pourrait prolonger la liste des incompatibilités indéfiniment.

Commencez par adopter tous les deux ces habitudes pour mieux dormir.

2 / 4
Faire chambre à part n'est pas la première option envisagée. wavebreakmedia/Shutterstock

Au tout début...

Dans les débuts de notre relation, nous faisions tous les efforts pour nous accommoder à l'autre. J'ai essayé de lire à côté de lui, mais j'étais distraite par le bruit qu'il faisait en tournant les pages. Il a tenté de porter un bonnet de nuit pour que la chambre soit assez fraîche pour me permettre de dormir confortablement. Ces solutions de fortune ont bien marché, au début. Jusqu'au jour où, il y a trois ans, nous déménagions dans une maison avec une chambre supplémentaire.

C'est à cette époque que notre fille a commencé à se réveiller au milieu de la nuit pour aboutir bien souvent dans notre lit. Mon mari, qui a beaucoup de difficulté à se rendormir, s'est mis à lire et à se coucher dans la pièce qui nous servait de bureau et de chambre d'ami. Cela a duré des semaines. Puis un jour, nous nous sommes timidement avoué la vérité à propos de ce nouvel arrangement nocturne : nous n'avions jamais si bien dormi. Après des années à dormir plutôt mal ensemble, deux enfants et dix années passées dans des condos trop petits, nous avions besoin d'espace et nous l'avions enfin. Le luxe d'avoir chacun sa chambre était irrésistible.

Vous avez le même problème avec votre partenaire? Rassurez-vous, le sommeil fait partie des sujets de dispute communs à tous les couples.

3 / 4
L'envie de faire chambre à part est difficile à avouer.Diego Cervo/Shutterstock

Rêver de faire chambre à part... sans oser se l'avouer?

Je soupçonne que ce soit le rêve secret de bien des couples, mais dont la majorité n'ose pas se proposer. Pour tout dire, faire chambre à part est le tabou par excellence du folklore marital, un signe infaillible que le mariage vogue à la dérive. Pourtant, une étude sur le sommeil et la dépression de l'université Ryerson, parue en 2013, constate que de 30 % à 40 % des couples ne partagent pas le même lit et que ce sont précisément ceux-là qui bénéficient d'un meilleur sommeil.

D'un autre côté, je connais des couples qui n'ont pas fait l'amour depuis des mois, ou même des années, qui n'envisageraient pour rien au monde de faire chambre à part.

Que vous dormiez ensemble ou non, allez vous coucher en même temps. Des horaires de sommeil communs font partie des secrets surprenants des plus heureux couples mariés.

4 / 4
Faire chambre à part à des avantages et des inconvénients. 4 PM production/Shutterstock

Avantages et inconvénients

En toute justice, je dois admettre qu'il y a des bémols. Je m'ennuie des câlins, des conversations spontanées sur l'oreiller et d'être collée contre un corps tout chaud pendant les froides nuits d'hiver. Il y a quelque chose de charmant à se tourner pour regarder son conjoint dormir paisiblement à côté de soi.

Je dois admettre que je suis un peu mal à l'aise de révéler que nous faisons chambre à part, quand notre fille de quatre ans demande à haute voix devant les invités si son livre est dans la chambre de papa ou de maman. Depuis que tout le monde connaît notre petit secret, on nous regarde comme si nous étions à un matelas près du divorce. Chaque fois que j'ai tenté de justifier notre choix, j'ai eu droit à un air de sympathie et à un hochement de tête appréhensif. En d'autres termes, on ne me croit pas une seconde. C'en est rendu à un point où je n'essaie même plus de justifier notre arrangement et, par politesse, les gens ne me posent plus de questions.

Soyez rassurées, il n'est pas question de séparation en dehors de la chambre à coucher. En fait, pas plus que chez tous les couples qui jonglent avec des carrières exigeantes, une grosse hypothèque et deux jeunes enfants. La vie est stressante. C'est pourquoi, selon nous, nous avons besoin d'une bonne nuit de sommeil. Et au cas où vous aviez des doutes, je peux vous assurer que nous ne chômons pas sur la bagatelle : en fait, j'irais même jusqu'à dire que nous faisons l'amour plus souvent qu'à l'époque où nous partagions le même lit.

J'aime penser que nous avons le meilleur des deux mondes. Notre santé profite d'une bonne nuit de sommeil en solitaire et nous dormons ensemble quand ça nous chante. De fait, il y a quelques jours, nous avons abouti dans le même lit et quand je me suis réveillée avec son visage endormi tout près du mien, j'ai trouvé ça très chouette.

Même si vous choisissez de dormir à part, continuez de faire ces 19 choses le soir pour le bien-être de votre couple.