10 idées pour gagner du temps dans la cuisine

Parfois, tout ce qu’il faut pour manger sainement est un garde-manger bien garni. Voici 10 trucs pour gagner du temps en cuisine!

10 idées pour gagner du temps dans la cuisine

Si vous remplissez le garde-manger, le réfrigérateur et le congélateur d’aliments sains, faciles à préparer et prêts à consommer, qui vous empêchera de les manger? En ayant des aliments sains déjà coupés et prêts en portions, vous verrez qu’il est facile de manger sainementmême quand on manque de temps.

Il y a beaucoup de trucs pour avoir des aliments prêts-à-manger à portée de main ‘ certains se trouvent à l’épicerie, d’autres exigent un peu de planification et d’effort. Mais si vous prenez le temps de peaufiner vos habitudes d’achat, bien manger est facile, même si vous êtes pressé. Voici 10 façons de rendre la préparation de repas sains un peu plus facile.

1. Achetez du brocoli et du chou coupés. Ils sont polyvalents! Ils font une bonne salade, mais ils sont aussi rapides à cuire et fantastiques en sautés ou à la place de la laitue dans un roulé. Pour un délicieux potage concocté en moins de 25 minutes, faites mijoter l’un ou l’autre dans un bouillon avec une pomme de terre hachée, puis réduisez en purée.

2. Choisissez des aliments surgelés. Si vous croyez que le frais est toujours mieux, détrompez-vous. En hiver, les fruits et légumes sont cueillis avant leur maturité, puis passent trop de temps en transport, dans l’obscurité. Or, dès la cueillette, ils commencent à perdre leur valeur nutritive. Légumes et fruits congelés sont surgelés dans les minutes ou les heures après la récolte, ce qui emprisonne leurs précieuses vitamines et délicats minéraux. Règle de base: si vous pouvez acheter frais d’un producteur local, c’est mieux. Des haricots verts de Californie en janvier? Les haricots surgelés seront meilleurs.

3. Planifiez. Souvent, manquer de temps pour faire cuire des aliments sains nous porte vers la restauration rapide, facile et transformée. La préparation à l’avance est infaillible.

4. Ayez des nouilles de riz asiatiques prêtes à l’emploi. Ouvrez le paquet, placez son contenu dans un bol ou un contenant, couvrez d’eau froide et rangez-le dans le réfrigérateur. En 2 ou 3 heures, les nouilles seront prêtes à ajouter à un sauté de légumes ou un bouillon. À couvert, les nouilles non utilisées se conservent jusqu’à une semaine.

5. Conservez du riz brun précuit. Il est délicieux et très bon, mais long à cuire! Heureusement, il se conserve très bien. Lorsque vous avez un peu de temps, faites cuire une marmite de riz brun et gardez-le en portions, dans des sacs ou des contenants. Mettez quelques portions au frigo et le reste au congélateur. Maintenant, vous avez du riz cuit pour un plat de riz frit aux légumes, pour une soupe, pour une salade instantanée de riz et de noix ou simplement à réchauffer au four à micro-ondes pour servir avec un morceau de poisson ou d’autres protéines.

6. Cuisinez pour la semaine à venir. Passez l’après-midi du dimanche ou d’un jour de congé à faire des ragoûts nutritifs, des soupes et des mets en casserole. Faites-en une affaire de famille ou invitez quelques amis pour une séance de cuisson collective autour d’une bouteille de vin. Gardez un plat et congelez le reste. Finis les arrêts au resto rapide au retour à la maison: vous savez que vous avez quelque chose de sain, prêt pour vous, à réchauffer.

7. Mangez plus d’ail. C’est tellement bon pour vous, mais éplucher et hacher l’ail chaque fois peut ne pas être réaliste. Gardez une provision de gousses pelées: congelez-en, faites-en rôtir quelques-unes, réduisez d’autres en purée et gardez une partie crue au réfrigérateur. Une gousse conservée dans un petit plat près du grille-pain, c’est du pain à l’ail en un éclair. Grillez le pain jusqu’à ce qu’il soit croustillant, puis frottez l’ail sur la tranche. La surface agit comme une râpe. Un peu de beurre ou un filet d’huile d’olive et bon appétit!

8. Lavez, séchez et hachez le chou frisé à l’avance. Cette humble crucifère (de la famille du chou) est passée de décoration de bar à salades à vedette des aliments sains! Mais qui veut être confronté à un chou frisé entier un lundi soir? Lavez, séchez et hachez le chou frisé ou du chou vert et conservez-le dans un grand contenant ou même l’essoreuse à salade. Il est prêt à ajouter aux soupes, aux ragoûts, aux sautés et aux salades. Faites des croustilles de chou frisé ‘ c’est si simple. Déchirez grossièrement le chou frisé, lavé et séché, et placez-le dans un bol. Ajoutez un filet d’huile d’olive ‘ pas beaucoup plus que 1 c. à thé ‘ et, avec des mains propres, malaxez pour que l’huile recouvre toutes les feuilles. Étalez sur une plaque à biscuits, saupoudrez d’un tout petit peu de sel (le chou frisé a déjà un goût salé). Cuisez au four à 175 °C (350 °F) pendant environ 10 minutes ou jusqu’à ce que le chou soit croustillant. Ne le laissez pas brunir ‘ ça le rend amer. Une des façons les plus agréables de profiter du chou frisé et du chou vert est en braisé, dans un peu de bouillon, assaisonné à votre goût et jeté sur des pâtes chaudes avec du fromage de chèvre. Et si vous ne mangez pas de pain, une feuille de chou fait office d’enveloppe pour un sandwich.

9. Mangez la pelure! Ne perdez pas de temps à éplucher des carottes, des pommes de terre ou les pommes. La pelure contient des bons éléments et des fibres et pensez au temps que vous économiserez. Un bon brossage et l’excision des taches suffisent. Achetez une paire de gants exfoliants à garder près de l’évier de cuisine ‘ ils sont excellents pour frotter les légumes.

10. Cuisinez pour avoir des restes. Il est agréable de s’asseoir, le dimanche soir, devant un bon plat qui continuera de nous enchanter au long de la semaine. Voici un bon exemple: un poulet au pot (il est bouilli) avec des carottes, des pommes de terre, du panais, des oignons et de l’ail, le premier soir. Il reste le bouillon, des légumes et un peu de viande à utiliser en soupes, en sandwiches, en salades et dans les plats de pâtes. Si vous n’avez jamais fait bouillir un poulet, vous ne savez pas à quel point la viande est tendre à souhait. La peau est molle, de sorte que vous ne serez pas tenté de la manger et nous savons tous que c’est là que se trouvent des graisses saturées! Le bouillon est riche et délicieux et les restes vous donneront d’autres bons repas.

Vidéos les plus populaires