10 vertus santé du régime méditerranéen

Le régime méditérranéen serait la clé pour connaître une vie plus heureuse et en meilleure santé, selon de récentes recherches scientifiques. Nous vous présentons un survol de ses nombreux bienfaits sur votre santé, et vous expliquons comment mieux l’intégrer dans votre quotidien.

10 vertus santé du régime méditerranéen

Les avantages du régime méditerranéen seraient incroyables pour la santé : diminution du risque de diabète de type 2, de maladie cardiaque, de Parkinson et d’Alzheimer. Mentionnons également la baisse des taux de cholestérol; la diminution d’inflammation due à l’arthrite, et donc meilleure mobilité; moins de risque d’AVC; perte de poids.

Mieux encore, ce régime stimulerait le niveau d’énergie, en plus d’améliore l’humeur et le bien-être général. Dans le régime méditerranéen, on mange en abondance des légumes et des fruits, des grains entiers et des noix, des légumineuses et du riz, des olives et de l’huile d’olive, des fines herbes et des épices.

On encourage également la consommation modérée de poisson et de volaille, d’œufs et de fromage, de yogourt et de lait, de pâtes et de pain, et seulement à l’occasion de la viande rouge maigre. Au dessert, il est courant de prendre un bon fromage avec des fruits frais et des noix et les gâteaux sucrés et crémeux, à base de farine raffinée sont remplacés par une petite pâtisserie contenant du miel et des fruits. Enfin, les adultes prennent volontiers un verre de vin aux repas.

Ce régime est typique des pays qui bordent la Méditerranée : Italie, Grèce, France, Espagne et Maroc, et d’autres pays voisins, le Portugal par exemple. Il varie légèrement d’un pays à un autre. Par ailleurs, du côté environnemental, les aliments qui entrent dans le régime méditerranéen ont moins d’impact sur le sol, utilisent moins d’eau et émettent moins de gaz à effet de serre.

Si l’on tient compte de tous les avantages de ce régime, en plus de pouvoir savourer la nourriture et ce style de vie, c’est certainement le meilleur régime au monde.

Recherches sur le régime méditerranéen en 2014

• Une étude italienne (publiée en ligne sur le journal Blood de la Société américaine d’hématologie) montre que le régime méditerranéen entraîne une diminution des plaquettes et des globules blancs, deux marqueurs de l’inflammation liée au risque accru d’infarctus et d’AVC.

• Dans une recherche sur 3 500 personnes âgées à risque élevé de cardiopathies, publiée au début de l’année dans Annals of Internal Medicine, on a trouvé que le régime méditerranéen diminue le risque de diabète de type 2 chez ces personnes. L’analyse de 19 études portant sur 162 000 personnes (Européens et non-Européens) sur une durée de cinq ans et demi montre que le régime s’accompagne d’une diminution de 21 % du risque de diabète de type 2.

• Une étude de la Harvard School of Public Health and Cambridge Health Alliance a démontré que le régime méditerranéen s’accompagnait d’une diminution du risque de maladies cardiovasculaires chez les jeunes adultes qui travaillent.

Mantra méditerranéen

• Qualité plutôt que quantité : Manger des aliments frais variés et en plus petites portions. Manger lentement et savourer la nourriture.

• Aliments à grains entiers : avoine, pain de blé entier, riz brun et pâtes de blé entier.

• Manger moins de viande rouge et prendre des collations de noix et de graines non salées, de fruits séchés, ou de légumes crus dans une trempette à l’hoummous.

• Faire un potager si possible, pour goûter le plaisir de faire pousser et de récolter des légumes comestibles en plein air; autrement, cultiver des fines herbes dans un pot près d’une fenêtre ensoleillée. Échangez les produits de votre jardin avec ceux de vos voisins.

• Éliminer le plus possible la malbouffe et les aliments préparés.

• Manger du poisson riche en acides gras oméga-3, comme le saumon.

• Faire la cuisine en famille ou avec des amis, et s’asseoir pour manger ensemble. En somme, faites de la cuisine une joie… pas une corvée!

Vidéos les plus populaires