4 trucs pour éviter l’intoxication alimentaire

Selon l’Agence canadienne d’inspection des aliments, environ 11 millions de cas de maladies d’origine alimentaire sont rapportés au pays chaque année. Voici comment éviter une intoxication.

1 / 4
Préparation et consommation des aliments

Préparation et consommation des aliments

Lavez-vous les mains! L'hygiène est essentielle à la salubrité des aliments. Avant de préparer ou de consommer un repas, vous devriez vous laver les mains au moins 20 secondes. Apprenez à vos enfants à faire de même; n'oubliez pas de vous laver les mains après avoir touché à des aliments crus, par exemple, ou après avoir été aux toilettes, ou changé des couches ou encore, après avoir joué dehors, et rappelez à chacun des membres de votre famille d'en faire autant.S'il n'y a pas de savon à portée de la main, utilisez un gel désinfectant pour les mains ou une serviette antibactérienne.

2 / 4
À l'extérieur de la maison

À l'extérieur de la maison

 

Si vous vous rendez au chalet ou partez en voyage, gardez les collations et les boissons dans un petit sac thermique ou un sac d'aluminium (mettez-y des sachets de glace) pour les avoir à la portée de la main. Les aliments froids doivent être conservés à 4 °C (40 °F) ou moins. Au-delà de cette température, les bactéries nocives commencent à se multiplier. Choisissez des glacières en fonction des aliments que vous apportez et de la distance que vous avez à parcourir. Les aliments que vous ne prévoyez pas consommer durant le voyage peuvent être conservés dans une glacière à l'intérieur du coffre de la voiture. Les viandes crues ne devraient pas être placées avec les aliments cuits, conservez-les plutôt dans une autre glacière.Si cela vous est impossible, assurez-vous alors qu'elles sont placées dans le fond de la glacière afin d'éviter que leur jus ne dégoutte sur les aliments prêts-à-servir.

Les aliments et collations que j'apporte habituellement sont des barres granolas, des noix, des fruits frais, des fruits en coupe, du jus, du yogourt, du thon dans des contenants individuels, des craquelins, des sandwichs de viandes maigres, du fromage ou du beurre d'arachide.

 

3 / 4
Les grillades

Les grillades

 

J'emploie deux séries d'accessoires pour barbecue; chacun comprend une paire de pinces, un pinceau à badigeonner et une planche à découper. J'utilise une série pour les viandes crues et l'autre pour les aliments cuits. J'achète habituellement des ustensiles de couleur pour les viandes crues et des blanches pour les aliments cuits. Cette technique pratique et toute simple me permet d'être méthodique.

N'oubliez pas de mesurer la température des grillades régulièrement, car on ne peut pas se fier à la couleur des aliments pour savoir s'ils sont bien cuits. Un hamburger, par exemple, pourrait vous paraître cuit à l'intérieur et encore contenir des bactéries nocives. Assurez-vous, à l'aide d'un thermomètre de cuisson, que les aliments ont atteint une température suffisamment élevée pour tuer toute bactérie pouvant causer une intoxication alimentaire. Les températures minimums à l'intérieur des différents types de viande sont les suivantes :71 °C (160 °F) pour la viande hachée, 74 °C (165 °F) pour les poitrines de poulet, et 63 °C (145 °F) pour les tranches de viande cuites à point. Pour obtenir la liste complète des températures de cuisson saine, consultez le site soyezprudentsavelesaliments.ca. N'oubliez pas de laver le thermomètre après chaque lecture.

Une fois que vous aurez terminé la cuisson des viandes crues, lavez la vaisselle, la planche à découper, les ustensiles et le comptoir avec de l'eau chaude et du savon. Ensuite, désinfectez-les avec de l'eau de javel en utilisant une cuillère à café (5 ml) d'eau de javel dans trois tasses (750 ml) d'eau.

 

4 / 4
Les pique-niques et les fêtes

Les pique-niques et les fêtes

 

Pour les aliments froids, j'apporte un sachet de glaçons que je verse dans un plat peu profond, puis je place le saladier ou le plat de hors-d'œuvre sur les glaçons pour garder les aliments au frais pendant le repas. Vous pouvez aussi vous servir des boîtes de jus congelées pour garder des plats au frais. Une fois décongelées, les boissons pourront être consommées toutes fraîches.

 

N'oubliez pas que les bactéries d'une viande qu'on laisse à la température de la pièce commencent à se multiplier au bout de deux heures. Arrangez-vous pour régler une minuterie (de votre montre ou téléphone cellulaire, par exemple) qui vous rappellera de réfrigérer les aliments qui n'auront pas été utilisés ou consommés. Si vous ne savez pas combien de temps les aliments sont restés sur le comptoir, ne courez pas de risques, jetez-les.

 

Sur le même sujet:

4 mythes sur l'intoxication alimentaire

6 intrus dans votre assiette

La vérité sur les aliments crus