Le mois de la fierté, c’est quoi et depuis quand?

Que vous soyez membre de la communauté LGBTQ ou simple allié, voici tout ce que vous devez savoir sur le mois de la fierté.

Le mois de la fierté est en juinAndrew Holbrooke/Getty Images

Que vous soyez un tout nouveau membre de la communauté LGBTQ+ ou simple allié, il se peut que vous ayez quelques questions restées sans réponse. Peut-être avez-vous entendu parler du mois de la fierté, sans savoir exactement ce qu’il signifie ou ce qu’il implique? Peut-être encore vous demandez-vous quelle est la signification des drapeaux arc-en-ciel? Ou encore, ce que signifie l’acronyme LGBTQ+, sans parler de ses évolutions au fil des ans – de LGBT jusqu’à 2SLGBTQIA+. Il est nécessaire de se poser des questions et d’aller chercher les réponses afin de créer un avenir plus inclusif et égalitaire. Alors, commençons par les bases.

«Le mois de la fierté offre une opportunité – et une obligation – de réfléchir à l’importance de notre communauté LGBTQ+», déclare Joe English, fondateur d’une OBNL qui propose des livres LGBTQ inclusifs dans les écoles publiques aux États-Unis. Désigner un mois spécifique qui se concentre sur la communauté LGBTQ garantit en quelque sorte qu’elle reçoive l’attention qu’elle mérite.

Qu’est-ce que le mois de la fierté?

Le mois de la fierté contient notamment des parades.Erik McGregor/Getty Images

Pour certains, le mois de la fierté peut sembler être un mois de fêtes et de défilés scintillants, mais c’est bien plus que cela. La communauté LGBTQ+ du monde entier utilise le mois de la fierté comme un moment pour se réunir et célébrer le chemin parcouru. «C’est le moment de se réengager dans le travail qui reste à faire pour parvenir à l’égalité», déclare Joe English. «C’est le moment de réfléchir aux progrès que nous avons réalisés en tant que communauté et de célébrer ceux qui les ont rendus possibles.»

Au cours de ce mois, la communauté reconnaît les progrès qu’elle a accomplis, parfois bruyamment et toujours avec fierté, tout en étant réaliste quant au chemin que la société doit encore parcourir. «C’est surtout le moment d’amplifier les voix qui ont un besoin urgent de notre soutien, en particulier les communautés rurales, noires et brunes, et transgenres», ajoute Joe English.

Apprenez-en plus sur les héros LGBTQ, que vous ne connaissez probablement pas.

Le mois de la fierté, c’est quand?

Partout dans le monde, le mois de la fierté est célébré en juin. Toutefois, de multiples événements LGBTQ+ ont lieu tout au long de l’année, principalement en été. L’indétrônable Cabaret Mado, dans le Centre-Ville de Montréal, est une boîte de nuit au décor inspiré des années 1920, qui offre des performances festives défiant les genres, tout au long de l’année. 

Dans le cadre de l’édition 2022 du festival Fierté Montréal, qui se tiendra du 1er au 7 août, diverses activités seront organisées, notamment dans le Village gai. Le traditionnel Défilé de la Fierté revient également en force cette année avec ses chars allégoriques et ses hautes couleurs. La participation du public sera permise cette année, et même encouragée, à la fin des contingents. N’hésitez pas à joindre votre voix à celle des organismes communautaires, clubs sportifs et socioculturels, associations, syndicats et organisations politiques qui célèbrent et rendent visibles les réalités et les avancées des communautés 2SLGBTQIA+. Le spectacle de clôture, pour sa part, aura lieu à l’Esplanade du Parc olympique pour le Méga T-Dance. Pour plus d’information, n’hésitez pas à jeter un œil à la programmation complète du festival.

Quand a débuté le mois de la fierté?

Un bar célèbre le mois de la fiertéEducation Images/Getty Images

Tout débute en 1969, à New York. À l’époque, la police faisait fréquemment des descentes dans les bars gais et harcelait la communauté queer, car il existait encore de nombreuses lois interdisant l’homosexualité. Le Stonewall Inn de Greenwich Village était l’un des bars gais les plus populaires, et bien qu’il ait déjà été perquisitionné, le 28 juin 1969, la communauté queer a riposté et a protesté vigoureusement pendant plusieurs jours. Après cet événement, les choses n’ont plus jamais été les mêmes – heureusement.

Depuis le soulèvement, les personnes LGBTQ+ et leurs alliés se sont battus pour donner à la communauté le droit de se marier, de fonder une famille, de lutter contre la discrimination, les discours de haine et les crimes haineux, et de simplement leur permettre «d’exister».

Le premier défilé officiel de la fierté a lieu l’année suivante, à l’occasion de l’anniversaire des émeutes de Stonewall. «La marche s’étendait du Stonewall Inn jusqu’au Central Park», illustre Joe English. «L’année suivante, en 1971, plusieurs villes des États-Unis et du monde entier ont organisé leurs propres marches de la fierté, de Boston à Londres, en passant par Berlin-Ouest», ajoute-t-il.

Comment le mois de la fierté est-il célébré?

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de célébrer la fierté, tant que vous êtes en sécurité et inclusif dans vos festivités. Certaines personnes participent aux activités du festival avec des amis homosexuels, tandis que d’autres passent du temps dans la communauté. Certaines personnes s’investissent auprès du Conseil québécois LGBT, alors que d’autres font simplement un don à Egale Canada (l’organisation canadienne des droits de la personne LGBT).

«Encouragez les personnes qui ne font pas partie de la communauté LGBTQ+ à s’informer et à explorer des livres, des émissions de télévision, des pièces de théâtre, ou encore des films en lien avec la communauté LGBTQ+», suggère Joe English. «Grâce à ces histoires, vous et votre entourage pouvez découvrir les joies, les défis, les espoirs et l’humanité des personnes LGBTQ+. Et, par conséquent, devenir des alliés plus forts.»

Que vous choisissiez d’en savoir plus sur l’histoire LGBTQ+, d’assister à un événement drag local, de visionner à un festival du film queer, de collecter des fonds pour une organisation locale ou d’agiter des drapeaux avec votre famille lors des différents défilés, c’est le moment idéal pour apprendre, grandir et fêter, afin de promouvoir des générations futures plus tolérantes et inclusives.

Que signifie le drapeau arc-en-ciel?

Le drapeau arc-en-ciel représente la communauté LGBTQ+Picture Alliance/Getty Images

Le drapeau arc-en-ciel est le symbole de la fierté LGBTQ+ depuis 1978 et doit son origine à l’artiste et militant américain Gilbert Baker. C’est Harvey Milk, premier politicien américain ouvertement homosexuel, qui lui en aurait fait la demande.

Le tout premier drapeau comportait huit bandes de couleurs différentes, ayant chacune une signification. À plusieurs reprises dans l’histoire du mouvement, des couleurs ont été ajoutées au drapeau, pour représenter les personnes noires, les personnes trans et les personnes intersexes de la communauté LGBT. Finalement, le nombre de couleurs sera réduit à six bandes (rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet). Ce qui donnera le drapeau que l’on connaît aujourd’hui.

Le drapeau arc-en-ciel est d’ailleurs une ancienne tradition commune à de nombreuses cultures, notamment les communautés issues de l’Empire inca. Il évoque généralement la paix, la diversité sexuelle et de genre, ainsi que l’harmonie entre les individus dans le monde entier.

Inscrivez-vous à l’infolettre de Sélection du Reader’s Digest!

Popular Videos

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest