Share on Facebook

7 choses que vous ignorez au sujet de l’Halloween

Aussi joyeuse et fantaisiste que soit la fête d’Halloween aujourd’hui, elle possède un riche passé où se mêlent rituels, religion et histoire.

1 / 8
L'origine de l'Halloween n'est pas aussi joyeuse qu'elle en a l'air.Pressmaster/Shutterstock

Qui a peur de l’Halloween?

Aussi joyeuse et fantaisiste que soit la fête d’Halloween de nos jours, elle possède un riche passé où se mêlent rituels, religion et histoire. Voici certaines choses que vous ignorez peut-être au sujet de la fête préférée de votre enfant.

2 / 8
L'Halloween servait à se déguiser pour ne pas être reconnu.Rawpixel.com/Shutterstock

Il y a un côté sombre à cette fête innocente axée sur les enfants


La fête d’Halloween que nous connaissons aujourd’hui, au cours de laquelle les enfants se déguisent en déterreur de cadavres, fantôme et sorcière, et passent de porte en porte en scandant «un bonbon ou un sort», a largement été réimportée des États-Unis, où des immigrants irlandais l’ont introduite au 19e siècle. On pense que la coutume est née de l’idée que, ce jour-là, toutes les lois sont abolies. Les gens portaient masques et costumes en comptant sur le fait qu’ils ne seraient pas reconnus de leurs voisins. Cette mascarade leur permettait de jouer des mauvais tours et de se montrer turbulents, voire antisociaux.

Retrouvez 14 secrets de designer pour votre costume d’Halloween.

3 / 8
L'Halloween servait à honorer les morts.Mix and Match Studio/Shutterstock

À l’origine, c’était une fête païenne au cours de laquelle on honorait les morts


Pour les Celtes et les Anglo-Saxons, l’année se terminait fin octobre, quand on ramenait les troupeaux du pâturage. La nouvelle année commençait en novembre et son avènement était souligné par le festival de Samain, au cours duquel on allumait des feux purificateurs. La nuit précédant Samain, les âmes des défunts pouvaient retourner temporairement dans leurs foyers, et fantômes et démons étaient libres de parcourir le monde.

Découvrez 14 trucs pour survivre au sucre de l’Halloween.

4 / 8
Halloween : L’église catholique tirera parti de la fête pour honorer ses saints.rootstock/Shutterstock

L’église catholique tirera parti de la fête pour honorer ses saints


Pour contrer l’influence de ce festival païen, l’Église institue au 9e siècle la fête de la Toussaint (c’est-à-dire de tous les saints), qui tombe le 1er novembre. Par la suite, le 31 octobre deviendra la veille du jour de tous les saints (en anglais All Hallows Eve, d’où vient Halloween).

5 / 8
Halloween est le moment de commémoration des fidèles défunts. Suzanne Tucker/Shutterstock

Le festival païen renaît avec la Commémoration des fidèles défunts


En 998, l’abbé de Cluny (France) décrète que le 2 novembre sera le jour de la commémoration des fidèles défunts et qu’on y récitera des prières pour les morts. Il renforcera ainsi le lien entre Samain et le festival chrétien.

6 / 8
Halloween est un jour joyeux au Mexique.AGCuesta/Shutterstock

Le Mexique institue sa propre fête, celle du Jour des morts


Au 16e siècle, après avoir conquis le Mexique et imposé le catholicisme à la population, les Espagnols instituent cette fête en incorporant dans leurs propres rituels divers éléments des religions régionales. Le Jour des morts, qui tombe le 1er novembre, reste encore aujourd’hui l’une des plus grandes fêtes du Mexique.

Inspirez-vous de ces 19 décorations d’Halloween pas chères et faciles à faire.

7 / 8
Halloween : le jeu de la pomme dans l'eau est né en Grande-Bretagne.Steve Cukrov/Shutterstock

Le jeu de la pomme dans l’eau est né en Grande-Bretagne


En Grande-Bretagne, la plupart des traditions liées à Halloween disparaîtront aux 16e et 17e siècles, avec la montée du puritanisme. Le jeu de la pomme dans l’eau, qui consiste à attraper avec ses dents une pomme flottant dans un bassin, en est l’un des rares vestiges. Lancée au-dessus de l’épaule gauche, la pelure de pomme était censée prendre une forme rappelant les initiales d’un amoureux sincère.

8 / 8
La célébration de l'Halloween est bannis par les protestants anglais. Melinda Nagy/Shutterstock

Les protestants anglais bannissent la célébration des fêtes des saints, y compris celle de la Toussaint


Pour remplacer la Toussaint, ils institueront un nouveau festival automnal. En 1606, Guy Fawkes est pendu pour avoir joué un rôle dans le complot catholique du 4 novembre 1605 visant à faire exploser la Chambre des Lords. Le parlement adopte alors une loi décrétant que le pays célébrerait désormais l’échec de ce second attentat contre la vie de Jacques 1er de même que le projet de détruire le parlement. De par cette loi, chacun est tenu de se rendre au temple le matin du 5 novembre dans le cadre de la fête commémorative de la conspiration des poudres, qui sera rapidement connue sous le nom de «Nuit de Guy Fawkes». À compter des années 1630, l’événement sera souligné par des feux de joie au cours desquels on brûle des effigies, à l’origine celles du pape et du diable et, depuis le 19e siècle, celle de Guy Fawkes.

Donnez des frissons à vos amis en racontant 13 histoires de fantômes lors de la nuit d’Halloween.

Contenu original The Origins of Everyday Things