Share on Facebook

50 jouets de notre enfance les plus populaires depuis 1960

Vous êtes prêts pour un petit voyage dans le temps? Du jouet créatif Etch a Sketch au Big Wheels en passant par les figurines Power Rangers, suivez-nous dans un retour en arrière totalement ludique.

1 / 51
1960 - Etch A SketchKEN MCKAY/Shutterstock

1960 – Etch A Sketch

C’est à l’électricien français André Cassagnes que l’on doit l’idée d’un jouet avec lequel on peut dessiner avec un bâtonnet, un écran vitré et de la poudre d’aluminium, selon le site americanprofile.com (anglais). C’est grâce à ce concept que l’Ohio Art Co. lançait le Magic Screen en 1960, qui se voulait une toute nouvelle façon de dessiner sans papier ni crayon. Mieux : pour effacer et recommencer à zéro, il suffisait de secouer.

Votre maison est envahi par les jouets? Suivez ces étapes pour mettre fin au désordre des enfants.

2 / 51
1961 - Slip'n SlideBRENDAN BEIRNE/Shutterstock

1961 – Slip’n Slide

À l’époque, c’était ce qui se rapprochait le plus du parc aquatique à l’arrière de la maison. Grâce à ce jouet de la compagnie Wham-O, tout ce qu’il y avait à faire était de joindre le tuyau d’arrosage à un long «drap» en plastique et voilà, on pouvait y glisser toute la journée!

Célébrez de nouveau l’été de votre enfance avec ces gestes simples.

3 / 51
1962 – SuperBallVIA AMAZON.COM/Shutterstock

1962 – SuperBall

C’est par millions d’exemplaires que Wham-O a vendu cette petite balle de plastique créée par erreur. Ce n’est pas tout à fait ce que l’ingénieur chimiste Norman Stingley avait en tête lorsqu’il a créé le polymère synthétique Zectron, un caoutchouc extrêmement élastique. La balle qui ne cessait de rebondir fut si populaire que Wham-O dû en fabriquer jusqu’à 170 000 par jour pour satisfaire la demande.

Essayez ces trucs faciles pour favoriser le sport en famille.

4 / 51
1963 - Easy Bake OvenSTEPHAN SAVOIA/Shutterstock

1963 – Easy Bake Oven

Selon Good Housekeeping, la première version du célèbre four miniature chauffait la nourriture à l’aide d’une ampoule incandescente qui pouvait atteindre… les 350 degrés Fahrenheit! Il a fallu attendre 50 ans pour que la compagnie propose un four avec des couleurs plus «masculines», à la demande d’une fillette de 13 ans qui voulait en offrir un à son frère.

Consultez ces bonnes raisons d’apprendre à vos enfants à cuisiner.

5 / 51
1964 - G.I. JoeJOEMIKE GROLL/Shuttertock

1964 – G.I. Joe

Les célèbres petits soldats verts en plastique avaient déjà conquis l’Amérique lorsqu’Hasbro a battu tous les records de vente en proposant le non moins célèbre G.I. Joe et ses – attention! – 21 pièces amovibles! Ca n’aura pris que deux ans pour que G.I. Joe représente plus de la moitié des ventes totales de la compagnie. Le brevet original indique qu’il s’agit d’une poupée, mais Hasbro défendait quiconque d’y référer autrement qu’avec le terme «figurine».

Voyez comment le jeu contribue au développement de l’enfant.

6 / 51
1965 – OpérationTINXI/Shutterstock

1965 – Opération

Combien d’étudiants et d’étudiantes en médecine ont goûté pour la première fois aux «joies» de la chirurgie attablés devant le classique Opération? On espère toutefois qu’ils auront la main plus précise que celles passées autour de la création de John Spinello, étudiant à l’Université de l’Illinois. Le jeune homme avait alors vendu son jeu à Milton Bradley pour la somme de 500 $US. La compagnie a revu le design du jeu et a engrangé les millions dès sa sortie. Hasbro a ensuite acquis Milton Bradley, et a décidé de faire amende honorable auprès de John Spinello qui ne pouvait pas payer les frais de 25 000 $ US nécessaires pour une chirurgie dentaire. Il fut alors compensé adéquatement pour son invention.

7 / 51
1966 – TwisterELENA NICHIZHENOVA/Shutterstock

1966 – Twister

Saviez-vous que ce jeu se voulait au départ une publicité pour de la cire à chaussure ? À l’origine, Twister s’appelait Pretzel, mais ce nom n’était pas légalement disponible, d’où Twister. Ce fut presque un échec à sa sortie, car Sears Roebuck considérait le jeu un peu trop « salé » pour l’ajouter à son catalogue. C’est lorsque l’animateur Johnny Carson et l’actrice Eva Gabor y ont joué devant les caméras du mythique The Tonight Show que Twister a connu un succès instantané. Dès le lendemain, toutes les copies du jeu se sont envolées. Plus de 3 millions de copies furent vendues l’année suivante.

8 / 51
1967 – BattleshipZMAJ88/Shutterstock

1967 – Battleship

Ce jeu de bataille navale existait bien avant que Milton Bradley ne lance sa version en 1967. On y jouait avec un papier et un crayon, et ce sont des soldats russes qui l’auraient « inventé » en 1917. « Tu as coulé mon porte-avions ! » a depuis été crié à maintes reprises.

Retrouvez les 10 magasins de jouets les plus cool au monde.

9 / 51
1968 - Hot WheelsDIANE BONDAREFF/Shutterstock

1968 – Hot Wheels

La première voiture de la collection fut une Camaro bleu foncé. Depuis, Mattel a vendu pas moins d’un milliard de ces petites voitures qui ont fait le bonheur de millions d’enfants. En 2012, une voiture modèle Beach Bomb fut vendue pour la modique somme de 70 000 $US à un collectionneur.

10 / 51
1969 - Snoopy l’astronauteCOURTESY SOTHEBY'S/HANDOUT/SHUTTERSTOCK

1969 – Snoopy l’astronaute

Qui n’aime pas Snoopy, le célèbre chien de Charlie Brown ? C’est en 1969 que les Américains ont posé le pied sur la lune, et Snoopy est rapidement devenu la mascotte du programme Apollo de la NASA.

11 / 51
1970 – La balle NERFVIA AMAZON.COM

1970 – La balle NERF

Cette petite balle en mousse  fut la réponse de Parker Brother à tous les parents qui ne voulaient pas que l’on joue à l’intérieur de la maison, de peur de briser quelque chose. À la fin de 1970, plus de 4 millions de ces balles furent vendues! Ça fait beaucoup de parents détendus. Ou pas.

Inspirez-vous de ces activités pour passer du bon temps en famille.

12 / 51
1971 - WeeblesVIA AMAZON.COM

1971 – Weebles

Ces petites figurines de Hasbro sont inspirées du clown que l’on pouvait voir dans l’émission télé Romper Room. Selon le site weebles-wobble.com, (anglais) ces jouets se voulaient la version miniature du clown qui tanguait constamment sans jamais tomber. »

13 / 51
1972 - Big WheelROBERT GUBBINS/Shuttterstock

1972 – Big Wheel

Ce vélo créé par Louis Marx a fait son apparition en 1969, mais ce n’est qu’en 1972 qu’il gagna en popularité en raison de son prix très accessible. Les parents de jeunes enfants considéraient qu’il était beaucoup plus sécuritaire qu’un tricycle ou un vélo, car ceux-ci se déplaçaient au ras le sol…

14 / 51
1973 - Baby AliveCHARLES SYKES/Shutterstock

1973 – Baby Alive

Cette poupée proposée par Hasbro pouvait manger, boire et même uriner dans sa couche grâce à une bouche mécanique qui « mâchait » une nourriture spéciale mélangée à de l’eau. En 1992, Baby Alive pouvait parler, mais était dotée d’un vocabulaire limité, comme « Je dois aller sur le pot » et « c’est fini ! ». Toutefois, le registre de voix ressemblait à celui d’un adulte et la nouvelle poupée n’eut pas le succès escompté.

15 / 51
1974 – PongLARRY W. SMITH:EPA-EFE/Shutterstock

1974 – Pong

Pong, ou comment révolutionner l’univers du jeu. C’est en 1974 qu’Atari lançait la version « maison » du célèbre jeu d’arcade, que l’on retrouvait à l’époque dans environ 35 000 magasins et pizzerias américaines. Cette année-là, Pong a littéralement été au sommet des ventes de jouets offerts à Noël selon Harold Goldberg, auteur du livre All Your Base Are Belong to Us: How Fifty Years of Video Games Conquered Pop Culture.

16 / 51
1975 - Pet RocksSTR0PE/Shutterstock

1975 – Pet Rocks

Comme quoi les meilleures idées sont parfois les plus simples. Arrivés sur les tablettes à temps pour Noël 1975, ces cailloux se sont vendus à plus de 1,5 million d’exemplaires en quelques mois. C’est dans un bar que le rédacteur pigiste Gary Dahl a créé ces petits personnages rocheux. La popularité fut telle qu’il a été invité au mythique The Tonight Show… à deux reprises ! Un marketing judicieux et un timing impeccable ont fait tout le travail.

Vous regrettez le temps où un simple cailloux vous amusait? Stimulez votre créativité de ces 8 façons toutes simples.

17 / 51
1976 - The Green MachineVIA AMAZON.COM

1976 – The Green Machine

La Marx company, à qui l’on doit le Big Wheel, a décidé de s’attaquer à un marché d’enfants plus âgés et trop grands pour s’amuser avec leur célèbre petit vélo. Avec la Green Machine, on pouvait changer de vitesse et virer à des angles beaucoup plus serrés. Cela se voulait les vélos du futur, rien de moins! 

18 / 51
191977 – Le Football de MattelVIA AMAZON.COM

1977 – Le Football de Mattel

Lancé la même année que la console Atari 2600 (sur laquelle on pouvait jouer à plusieurs jeux), la mini-console fonctionnant à piles Mattel Football se voulait une véritable aubaine à 29,95 $US, ce qui explique sa grande popularité. À titre comparatif, la console Atari se vendait 199 $US, soit 800 $US en dollars d’aujourd’hui. 

19 / 51
1978 – Les figurines Star WarsWILLROW HOOD/Shuttterstock

1978 – Les figurines Star Wars

Lorsque le premier film de la saga fit son apparition sur les écrans de cinéma le 25 mai 1977, personne ne s’attendait à un tel élan de popularité. À tel point que le fabricant Kenner a rapidement écoulé tout son stock de figurines et a dû remettre des certificats à ses clients en attendant d’en fabriquer davantage. Dès le départ, ce fut un véritable phénomène marketing qui perdure encore aujourd’hui.

20 / 51
1979 - Strawberry ShortcakeVIA AMAZON.COM/Shutterstock

1979 – Strawberry Shortcake

Cette petite poupée à l’odeur sucrée et aux taches de rousseur a connu du succès dès qu’elle est apparue sur les cartes de l’American Greeting Card Company. La compagnie Kenner a tôt fait de lui donner de nombreux petits amis, comme Purple Pieman et Apple Dumplin. 

21 / 51
1980 – Le cube RubikANASTASIIA MOISEIEVA/Shutterstock

1980 – Le cube Rubik

Au départ, ce puzzle de l’Ideal Toy Company ne se voulait pas un jouet. C’est malgré tout rapidement devenu le cadeau le plus prisé de l’année. Les plus impatients se sont attaqués au cube à l’aide d’un tournevis afin d’en soutirer les secrets! « Le cube est d’une simplicité totalement sournoise », indique Mike Drake, directeur des projets spéciaux pour la compagnie de jouets Mezco. Il existe 43 252 003 274 489 856 000 (oui !) combinaisons possibles, et plusieurs se demandent encore comment réussir. Depuis 1980, plus de 350 millions de cubes ont été vendus.

22 / 51
1981 – Les SchtroumpfsKOBBY DAGAN/Shutterstock

1981 – Les Schtroumpfs

Lorsque les petits bonshommes bleus créés par le bédéiste Peyo ont fait leur apparition télévisuelle au début des années 80, leur popularité s’est rapidement exprimée dans les étalages des magasins de jouet, juste à temps pour les Fêtes ! Trente-cinq ans plus tard, on peut les voir au grand écran !

23 / 51
1982 - Glo WormVIA AMAZON.COM/Shutterstock

1982 – Glo Worm

Un ver brillant et tout gluant relève plus du cauchemar qu’autre chose et pourtant, ce jouet-peluche a été aimé par des milliers d’enfants qui ont apprécié pouvoir s’y coller et dormir avec cette jolie veilleuse! 

24 / 51
1983 – Les poupées Bout d’chouNILS JORGENSEN/Shutterstock

1983 – Les poupées Bout d’chou

Cette année-là, l’arrivée des poupées Bout d’chou a causé toute une commotion. Des parents faisaient la queue pendant des heures pour réussir à en acquérir une. Xavier Roberts a reçu tout le crédit pour ces poupées qui se présentaient avec un certificat de naissance fait à la main, mais il aurait volé l’idée  (en anglais) à l’artiste du Kentucky Martha Nelson Thomas, qui n’en a jamais tiré le moindre sou.  

25 / 51
1984 – La balle akiAITOR SERRA MARTIN/Shutterstock

1984 – La balle aki

Impossible de s’ennuyer si on a cette petite balle avec soi. Inventée en 1972, elle vit ses droits rachetés par Wham-O en 1983 et a dès lors été au centre d’une nouvelle culture sportive alternative. 

26 / 51
1985 - Teddy RuxpinRICHARD DREW/Shutterstock

1985 – Teddy Ruxpin

De nos jours, un ourson parlant est commun, mais au milieu des années 80, c’était une véritable révélation. À tel point qu’il s’en vendait en 1985 environ 41 000 exemplaires par mois ! Teddy parlait et bougeait ses yeux tout en lisant ou chantant, grâce à la cassette audio que l’on glissait dans son dos.

27 / 51
1986 – Les CalinoursTHINK4PHOTOP/Shutterstock

1986 – Les Calinours

Ces petits oursons vêtus de couleurs pastels portaient littéralement leurs émotions sur leurs ventres (cœur, fleurs, lune, étoile, soleil, trèfle, etc.). Leurs noms représentaient également leur état émotif. Vous souvenez-vous de Grognours, Dounours, Grostendre, Toucalin, etc.?

28 / 51
1987 – La balle KooshDAVID S. BAKER/Shutterstock

1987 – La balle Koosh

Il ne fallait pas avoir froid aux yeux. L’inventeur de la balle Koosh, Scott Stillinger, n’avait qu’un échantillon de son jouet – des rubans élastiques attachés ensemble – lorsqu’il a laissé son emploi pour vivre son rêve. Son audace fut payante : la balle s’est rapidement retrouvée dans plus de 14 000 magasins de jouets à travers la planète. L’origine du nom provient du son que fait la balle lorsqu’on l’attrape.

29 / 51
1988 - Super Mario Bros.BARONE FIRENZE/Shutterstock

1988 – Super Mario Bros.

C’est à l’automne 1986 que Nintendo Entertainment System lançait sa première console, utilisable avec seulement 17 jeux. Un de ceux-là allait conquérir le cœur de tous et propulser Nintendo au sommet : Super Mario Bros. En 1988, le célèbre plombier (et son frère Luigi) sont carrément devenus synonyme de Nintendo.

30 / 51
1989 – Le Game BoyPADU_FOTO/Shutterstock

1989 – Le Game Boy

L’histoire des consoles portatives a été marquée par l’arrivée du Gameboy de Nintendo, et son impact se fait encore sentir aujourd’hui, selon l’International Business Times (en anglais).

Voyez comment les écrans augmentent le risque de myopie chez les jeunes.

31 / 51
1990 – Les Teenage Mutant Ninja TurtlesVIA AMAZON.COM/Shutterstock

1990 – Les Teenage Mutant Ninja Turtles

Les célèbres tortues ninja furent créées par deux bédéistes qui se sont inspirés des vieux comics de la série Daredevil datant de la fin des années 60. Ces BD eurent beaucoup de succès, mais rien de comparable à ce que l’on a connu lorsque Mark Freedman s’est emparé des personnages pour en faire tout un exploit de marketing! 

32 / 51
1991- Le Super NintendoNEIL GODWIN/Shutterstock

1991- Le Super Nintendo

La version 8-bit de la console a connu beaucoup de succès en 1988, et Nintendo a fait rebelote en 1991 avec la version 16-bit. Plus de 49 millions de consoles furent vendues à travers le monde.

33 / 51
1992 – Les TrollsJIM RYCE/Shutterstock

1992 – Les Trolls

Ces petites figurines pour le moins excentriques créées par l’inventeur danois Thomas Dam étaient à l’origine faites de bois, de laine (pour les cheveux) et de verre (pour les yeux). Les versions nord-américaines faites de plastique n’avaient pas reçu l’aval de la famille Dam, et ce ne fut qu’en 2003 qu’ils obtinrent gain de cause sur leurs droits d’auteur.

34 / 51
1993 – Les Beanie BabiesJOHN ALEX MAGUIRE/Shutterstock

1993 – Les Beanie Babies

Selon un article du quotidien The New York Post, il fut une époque ou un seul de ces petits jouets remplis de pastilles pouvait payer pour une session complète d’études. Comment? Le créateur des Beanie Babies, Ty Warner, a artificiellement créé la pénurie de certains modèles. Certains n’hésitaient donc pas à payer jusqu’à 5000 $US l’un de ceux-ci, dont le prix de vente ordinaire oscillait autour de… 5 $US. 

35 / 51
1994 – Les Power RangersVIA AMAZON.COM

1994 – Les Power Rangers

D’accord, l’émission télé n’était pas particulièrement raffinée, mais les figurines se sont vendues comme de petits pains chauds. Cette année-là, les jouets de marque Power Rangers ont rapporté pour plus d’un milliard de dollars. 

36 / 51
1995 – Les PogsVIA AMAZON.COM/Shutterstock

1995 – Les Pogs

Le recyclage est au cœur de la folie des Pogs, et tout cela a commencé dans une classe hawaïenne. Une professeure voulait enseigner à ses étudiants un jeu auquel ses grands-parents s’adonnaient dans les plantations d’Hawaï. Plutôt qu’utiliser un couvercle de bouteille de lait comme ils faisaient à l’époque, elle utilisa le couvercle d’une boisson locale appelée Passion Orange Guava (POG). Aussitôt, l’imprimeur de l’étiquette de la boisson commença à recevoir des demandes pour des couvercles, seulement les couvercles. Un entrepreneur, Alan Rypinski, flaira la bonne affaire et acheta les droits. Il créa très rapidement la World POG Federation, avec mascotte et tout, et vendit des licences auprès de chaînes de restauration rapide, de magasins et même avec les studios de Hollywood! 

37 / 51
1996 - Tickle Me ElmoVIA AMAZON.COM

1996 – Tickle Me Elmo

C’est l’inventeur Ron Dubren qui créa une micropuce sensible au mouvement, déclenchant alors un petit gloussement. Il plaça la micropuce dans un singe en peluche, ce qui ne connut pas vraiment de succès. C’est lorsque la compagnie Tyco l’inséra dans une peluche Elmo que la magie opéra ! Le succès fut tel que certains parents parcoururent des centaines de kilomètres et attendirent en ligne pendant des heures pour s’en procurer une.

38 / 51
1997 – TamagotchiJAMIE WISEMAN:DAILY MAIL/Shutterstock

1997 – Tamagotchi

Cet animal de compagnie numérique, une création d’Aki Maita et Yokoi Akihiro de la compagnie japonaise Banda, n’avait pas que des bons côtés. Ce jouet en forme d’œuf avec son écran à cristaux liquides « expirait » si l’enfant ne s’en occupait pas pendant une période de cinq à six heures. Ce fut particulièrement dramatique pour les plus jeunes, et certains psychologues s’en inquiétaient, allant jusqu’à parler de « l’effet Tamagotchi ».

39 / 51
1998 – FurbyREX/Shutterstock

1998 – Furby

Savez-vous parler furbi ? Si oui, vous étiez probablement gamin en 1998. Cette adorable peluche bilingue avait son propre langage, mais on pouvait lui apprendre l’anglais ! Hasbro en vendit environ 1,8 million d’exemplaires cette année-là, et 14 millions de plus l’année suivante.

40 / 51
1999 – PokémonFOCAL POINT/Shutterestock

1999 – Pokémon

Le saviez-vous : Pokémon est le diminutif de Pocket Monster. Et c’est avec Pokémon que les concepteurs de jeux vidéo Satoshi Tajiri et Ken Sugimori ont créé la deuxième plus importante franchise de l’histoire (Mario Bros. est toujours bon premier). Le classique jeu de cartes Pokémon et Pokémon Go, le jeu en réalité augmentée, ont permis de perpétuer l’intérêt.

41 / 51
2000 - Razor ScooterVIA AMAZON/Shutterstock

2000 – Razor Scooter

Inutile de maîtriser l’art de la planche à roulettes lorsque vous pouvez vous déplacer sur ce scooter moderne aux lignes racées. De nombreux jeunes ont adopté le Razor Scooter, faisant même l’envie de leurs parents. 

42 / 51
2001 - Les BratzNILS JORGENSEN/Shutterstock

2001 – Les Bratz

Créées par Carter Bryant et MGA Entertainment, ces poupées tape-à-l’œil ont eu droit à un marketing féroce et se présentaient avec des prénoms résolument modernes comme Chloé, Jade, Sasha ou Yasmine. En 2005, plus de 125 millions d’entre elles avaient été vendues sur la planète, enrichissant MGA de plus de 2 milliards de dollars US.

43 / 51
2002 – BeybladeULRICH NIEHOFF/Shutterstock

2002 – Beyblade

Les enfants s’adonnaient à de véritables compétitions de « batailles » avec ces disques tournoyants aux noms évocateurs : Drago, Storm Pegasus, Dark Wolk… Hasbro en vendit plus de 150 millions d’unités, pour des revenus avoisinant les 500 millions $US.

44 / 51
2003 – RobosapienREX/Shutterstock

2003 – Robosapien

Ce robot-jouet se présentait sous une forme humanoïde et proposait jusqu’à 67 fonctionnalités préprogrammées. Plus de 2,3 millions d’unités furent vendues dès sa sortie. « Nous avons fait quelque chose qui n’avait jamais été tenté dans l’histoire de la robotique personnelle : nous avons retiré l’élément sérieux. Le robot rotait et pétait, et a ainsi conquis le cœur des enfants, ce qui semblait combler un besoin primaire », indiquait son créateur Mark Tilden à Boy Stuff.

45 / 51
2004 – La Nintendo DSPAUL COOPER/Shutterstock

2004 – La Nintendo DS

La console DS (DS pour Developer’s System and Dual Screen) avait ceci de particulier : elle pouvait se connecter à d’autres consoles du même type, permettant ainsi aux joueurs de s’amuser en réseau, sans fil. 

46 / 51
2005 – La XBox 360PAUL SAKUMA/Shutterstock

2005 – La XBox 360

La nouvelle génération de la XBox de Microsoft avait un but précis : l’introduction de XBox Live. Dorénavant, les joueurs pouvaient s’affronter en ligne tout en téléchargeant des jeux directement de l’Internet. Plus de 44,6 millions de copies ont trouvé preneur depuis 2005.

47 / 51
2006 – La Nintendo WiiSPEEDIMAGING/Shutterstock

2006 – La Nintendo Wii

« Notre but était de créer une machine que les mères voudraient – facile à utiliser, rapide à installer, non énergivore et silencieuse. Plutôt que de se tourner simplement vers une nouvelle technologie, nous avons sérieusement réfléchi à ce qu’une console de jeu devrait être », affirmait le designer Shigeru Miyamoto à Business Week (en anglais). Plus de trois millions de consoles furent vendues dès la première année. 

48 / 51
2007 – L’iPod TouchFREDERIC SIERAKOWSKI/Shutterstock

2007 – L’iPod Touch

Avant que tous ne possèdent un téléphone intelligent, l’iPod Touch se voulait révolutionnaire. Le tout premier lecteur de musique tactile d’Apple a carrément mis au monde l’iTunes Store.

Donnez une seconde vie à votre cellulaire usagé avec ces idées géniales.

49 / 51
2008 – Les Zhu Zhu PetsSOLENT NEWS PHOTO AGENCY/Shutterstock

2008 – Les Zhu Zhu Pets

Oubliez les véritables hamsters ; ce petit hamster robotisé vendu 10 $US pièce fonctionne à piles, et pas besoin de nettoyer derrière. C’est la demande incessante pour le véritable animal qui a poussé l’inventeur Russ Hornsby à créer les Zhu Zhus. À l’instar des bestioles vivantes, le petit robot pousse des petits cris affectueux lorsqu’on le cajole. Selon le quotidien The Washington Post, la compagnie a récolé plus de 70 millions $US dès la première année.

50 / 51
2009 – MindflexVIA AMAZON.COM

2009 – Mindflex

Sans avoir été le jouet le plus populaire de l’année, le Mindflex a certainement été le plus influent selon le magazine Time. Ce qui était révolutionnaire dans ce jeu de Mattel, c’est le fait qu’il pouvait percevoir l’activité des ondes cérébrales et les utiliser pour déplacer une balle bleue à travers une série d’obstacles. Difficile de faire plus cool que ça!

51 / 51
2010 – l’iPadPAUL SAKUMA/Shutterstock

2010 – l’iPad

L’iPad est loin d’être un jouet, mais il a révolutionné la technologie de l’écran tactile pour tous, des enfants à leurs grands-parents. Les plus jeunes avaient soudainement accès à des tonnes de jeux et à des heures de divertissement du bout des doigts. Pas pour rien que 300 000 iPads furent vendus… la toute première journée!

Vous êtes curieux de savoir comment évoluera la technologie? Jetez un coup d’oeil à ces 15 emplois du futurs vraiment cool.

Contenu original Reader's Digest