Share on Facebook

Vues panoramiques : visiter les toits du monde en voyage

Vous appréciez les vues panoramiques en voyage? Ces lieux en hauteur vous donneront peut-être le vertige, mais vous dévoileront, du moins, une vue à couper le souffle. 

 

1 / 5
L'un des toits du monde les plus connus : le Burj Al Arab

L’un des toits du monde les plus connus : le Burj Al Arab

Vous appréciez les vues en hauteur? Si en voyage vous vous retrouvez dans l’une des villes suivantes : Dubaï, Barcelone, Tokyo, Singapour ou Bangkok, sautez sur l’occasion et partez à l’aventure: visiter l’une des structures les plus hautes au monde. Ce sera une vraie aventure pour vos yeux.

En principe, la terrasse du Burj Al Arab est un héliport. Mais cet hôtel de Dubaï a les idées larges. En 2005, André Agassi et Roger Federer y ont disputé un match de tennis au sommet, puis en 2013, le champion de Formule 1 David Coulthard y a fait quelques tours de piste dans son bolide. Ce n’est pas tout, car le Burj Al Arab fait aussi la part belle aux amoureux : les jeunes couples peuvent échanger leurs vœux à 212 m au-dessus des eaux du golfe Persique – le summum du romantisme ! 

2 / 5
Toit du monde #2: la Casa Milà

Toit du monde #2: la Casa Milà

À Barcelone, la Casa Milà de l’architecte Antoni Gaudí est surnommée la « carrière de pierre ». Un sobriquet qu’elle doit à son aspect singulier, à commencer par une façade de grandes plaques de pierre qui semblent sorties tout droit d’une carrière. Son originalité culmine sur le toit, hérissé de cheminées telles des silhouettes féeriques, qui fait le bonheur des touristes, mais aussi celui des cinéastes. 

3 / 5
Le toit du monde #3 se trouve à Bangkok

Le toit du monde #3 se trouve à Bangkok

Pour manger sur cette terrasse de Bangkok, il ne faut pas avoir le vertige ! Le restaurant de l’hôtel Banyan Tree est perché au 61e étage. Vous pouvez y savourer une délicieuse cuisine. Pour mettre pleinement en valeur les lumières de la ville, l’établissement est plongé dans un éclairage tamisé. À la nuit tombée, les clients se voient remettre une petite lampe de poche pour lire le menu. 

4 / 5
Toit du monde #4: le Shibuya à Tokyo

Toit du monde #4: le Shibuya à Tokyo

Avec plus de 37 millions d’habitants, Tokyo est la première mégapole du monde. L’espace y est une denrée rare et précieuse. Pour ne pas en perdre une miette, les Japonais construisent et aménagent des lieux de loisirs sur le toit des immeubles, comme ce centre commercial de Shibuya, un quartier de la capitale nippone. Au sommet, s’étend un terrain de jeu de 1 300 m2, créé en 2002, à l’occasion de la Coupe du monde de football organisée par le Japon et la Corée du Sud. L’endroit accueille toujours des matchs, même s’ils sont moins prestigieux. 

5 / 5
Toit du monde #5: la piscine la plus surélevée

Toit du monde #5: la piscine la plus surélevée

Ne vous fiez pas aux apparences: vous pouvez sans crainte vous approcher du bord. Aucune rambarde ne vient troubler la vue splendide sur Singapour qui se déploie depuis cette piscine à débordement perchée à 200 m de hauteur, qui est pourtant entourée d’un autre bassin situé légèrement en contrebas et protégé, lui, d’un garde-fou. Avec ses 150 m de long, l’Infinity Pool de l’hôtel Marina Bay Sands porte bien son nom : la «piscine de l’infini». 


Si vous avez apprécié cet article, les liens suivants pourraient vous intéresser :

8 escapades romantiques à Terre-Neuve
10 conseils pour économiser en voyage
– 3 voyages d’aventure pour femmes